Grande interco : j’avais bien dit que ce n’était pas fini…

Le maire de Compans, Joël Marion, commence à en avoir marre. Et il a raison! Quel perte de temps !

Bon, d’accord, ça a été une surprise pour tout le monde, y compris pour moi. Mais moâ, j’avais une petite voix (faut toujours écouter ses p’tites voix) qui me disait que le schéma de coopération intercommunal concernant le nord seine-et-marnais, élaboré -et je ne crains pas de le dire- d’une manière tout à fait “politicienne” (au sens des arrangements entre amis)- par l’ancien préfet de Seine-et-Marne, ne pourrait pas tenir, quoi qu’il arrive.

Personne, je dis bien personne, à part Yves Albarello (et encore, mezzo vocce), tant parmi les élus que parmi les citoyens, n’a apporté le moindre argument en ce sens (n’est-ce pas, M. le courageux maire de Gressy ?). Et pas plus les soi-disant “signataires” du lamentable “démenti” envoyé par le député de la droite (pas si forte) de la 7ème circo, lui-même, à RoissyMail qui n’ont, à ce jour, mon cher Yves, pas voulu m’envoyer eux-mêmes le torchon palinodique qu’ils auraient signé, selon toi.

Bon, résultat des courses, lors de la CDCI qui s’est tenue la semaine dernière, la préfète n’a pas validé le schéma de son prédécesseur. Le mieux est que vous lisiez tout ça sur l’article de Faustine Léo, du Parisien 77 (qui assisté à la CDCI et qui a eu accès à la préfète), que j’ai trouvé sur le nouveau blog de Bernard Corneille, conseiller général en charge du Grand Roissy et maire (… ailleurs) de la bonne ville d’ Othis (voyez d’ailleurs son communiqué sur le site de la ville).

Mais qu’est-ce qu’on perd comme temps!

4/20 à la préfecture de Seine-et-Marne

C’est la note que je donne (et croyez moi, y’a pas que moi) sur la mauvaise tenue (globale)  du site de la préf 77. Sur l’interco, les dernières news remontent à … mars 2012… Vive la préf du Val d’Oise ! qui communique toujours bien.

A suivre !

EV

Partagez cet article

EBACE bat son plein: c’est aujourd’hui le “Greater Roissy Day”

Foto envoyée hier en direct live de leur stand par Hervé Tilloy, dircom' d'EMBRAER (EMEA), basé à Paris Nord 2 ( (merci Hervé)

EBACE , le grand salon pro de l’aviation d’affaire en Europe (Genève) en est à son 2ème jour (du 20 au 23 mai). C’est aujourd’hui que se tient la journée particulière du Grand Roissy, sous l’égide de l’alliance Hubstart. Voyez le programme ici avec les entreprises participantes du Grand Roissy (mais y’en a plus que ça), les élus et personnalités de la délégation.

Comme d’habitude, RoisssyMail n’y est pas (faute d’avoir réservé le transport avant, ou plutôt parier qu’il resterait une place de dernier moment sur les vols EasyJet : raté : plus de 600 € AR, hier. Même pas en rêve !).

Mais je sais que ça se passe bien, et c’est le principal. L’aviation d’affaire est un activité importante, tant industrielle que de services sur la Grand Roissy, avec des métiers passionnants et accéssibles au plus grand nombre. Il serait bon d’ailleurs, au-delà de la nouvelle plaquette d’Hubstart sur ce sujet (à voir ici) de réaliser une étude spécifique au Grand Roissy sur l’ensemble des entreprises de ce secteur, leur poids en matière de CA, d’emplois etc…

Foto piquée sur le tweet CEEVO (merci à J-F Benon). On reconnait Gérard Ségura, maire d'Aulnay (1er plan à droite), Michel Montaldo (1er VP CEEVO) Gérard Eude (président de Seine-et-Marne dév), juste au dessous de lui O. De l'Estoile...

On reviendra sur tout ça dans nos prochaines éditions, et notamment sur l’aéroport du Bourget. Avec ou sans M. Charritat, nouveau directeur de l’aéroport qui, sollicité par nous, à de multiples reprises, depuis plus d’un mois, ne daigne pas répondre, ni faire répondre. En cela il est  le digne successeur de M. De Ronne (voir ici sur une page de BN 27, en 2008). Vraiment …

En attendant, on adresse notre amical salut à tous ceux qui sont chez les Suisses (mais pas à Cahuzac) et en particulier à l’excellent Olivier de l’Estoile, président d’honneur de EBAA, (ancien de Dassault Falcon Service) et à Karim Berrandou, qui doit arpenter sec les allées du salon (désolé pour le pot, Karim, ça sera doublé à ton retour).

Bravo à tous ceux qui travaillent (et à ceux qui veulent travailler!)

EV

Partagez cet article

Violences urbaines “PSG”: à qui la faute?

Retour sur les violences urbaines inqualifiables lors de la “fête” du PSG. Vous pouvez regardez cette vidéo du direct Itélé, tournée au début de l’émeute, mais je cous conseille surtout de voir celle-la, tournée par le caméraman Laurent Bertolussi (fondateur de l’agence Line Press).

Ces émeutes (“débordements” dit le “politiquement correct”), inexcusables, qui n’en finissent pas dans notre pays (Grenoble etc.) pour le moindre prétexte (et même sans prétexte, d’ailleurs) sont révélatrices, selon moi, de dysfonctionnements graves de notre société. Souvent occultés, sinon niés.

Je vous suggère de lire cette double interview publiée par le site Atlantico.fr : c’est ici. Il s’agit de Malika Sorel (essayiste et membre du “Haut conseil à l’intégration” et de Guylain Chevrier, historien. C’est, comme dirait un des mes correspondants : “édifiant”. Je l’ai fait lire à plusieurs personnes (des gens tant de droite que de gauche) et, dans leurs retours, je peux vous dire qu’ils étaient tous d’accord avec le constat.

Personnellement, je trouve ces comportements de voyous en aucun cas excusables. Une partie de la responsabilité collective, selon moi, se trouve dans les dérives de l’école (l’autre dans les dérives des politiciens –tiens, au fait, voyez ça, ça vient de tomber–  et de la presse), singulièrement depuis la fameux “collège unique”, monstre d’hypocrisie et d’inefficacité. Je vous incite, puisque j’ai laissé ça en ligne (colonne de  droite: violences à l’école…”), mais je me suis aperçu qu’il n’a pas été beaucoup téléchargé (138 téléchargements, c pas terrible, en … 6 mois, alors que ma lettre ouverte à Albarello en est à 1100 ce matin… MDR), à lire l’article que j’avais écrit dans notre ancien magazine “Choses publiques”, dans lequel je racontais mon expérience de deux années de “maitre auxiliaire” en histoire-géo dans deux collèges. Voici le lien direct. Allez voir ça !

Et bien sûr, vous pouvez donner votre avis. Toujours dans les mêmes conditions: pas d’anonymat, des arguments  et de la politesse.

EV

Partagez cet article

SALAUD DE PATRON !

J’en suis à la moitié du livre, mais je suis suffisamment enthousiasmé par son contenu qu’il mérite bien cette promotion. C’est Julien Leclerq, un jeune patron d’une boite de com’ et de contenu presse, “com.presse” dont le siège est dans une ville au nom incroyable “Astaffort” (Lot-et-Garonne, vous voyez l’genre…) qui vient de le publier, aux éditions (bien nommées) “Les Cavaliers de l’orage).

L’auteur, qui a remplacé sa mère à la direction de l’agence (45 salariés quand même) raconte, sous la forme d’une semaine de son vécu, de multiples anecdotes que tout les patrons de TPE ou PME connaissent bien. Il y a beaucoup d’humour, mais aussi beaucoup de choses sérieuses, écrites avec un style vivant et un ton toujours enthousiaste.

Je vous le conseille vivement et j’y reviendrai quand j’aurai terminé la lecture. Voyez le dossier de presse du livre, qui en dit plus. Et ne manquez pas le blog que Julien a ouvert sur son propre livre : salauddepatron.fr.

Commandez le livre : c’est ici (15 €) que vous ne regretterez pas.

EV

Partagez cet article

Roissy-Picardie: J-P Blazy et des élus de l’Est de Val d’Oise reçus au ministère. Vive opposition du Conseil général.

La carte du projet. Cliquez pour l'avoir en grand
C'est l'option "Centre nord" qui a été retenue par le ministre (cliquez pour mieux voir)

Si le projet de liaison Roissy-Picardie fait l’unanimité des partis politiques en Picardie et dans l’Oise, il n’en est pas de même dans le Val d’Oise. Juste après la déclaration de Frédéric Cuvilliez,  ministre des Transports, qui a validé, le 30 avril l’option “centre nord” du futur barreau ferré (schéma ci-contre), le président (DVD) du Conseil général du Val d’Oise a publié un communiqué (à voir ici) plutôt “chaud” s’opposant au projet du barreau pour des motifs environnementaux et déplorant la forme de la décision ministérielle. De son côté, le député (PS) J-P Blazy, qui avait lui aussi réagit vivement à cette décision, a emmené une délégation de “15 élus” de l’Est de sa circonscription, ainsi que le conseiller général (PS) du canton concerné, Cédric Sabouret au ministère des transports où ils ont été reçus par le directeur de cabinet, Emmanuel Kesler, vendredi dernier.

Le député a aussitôt publié un communiqué (à lire ici) intitulé “Dialogue de sourds”…

De leur côté les zécolos de  “Val d’Oise Environnement” (la tanière des P’tits Loups), qui sont  favorables au projet de barreau (ce qui est cocasse) viennent de s’opposer, non pas au projet, mais au tracé “centre nord” (voir ça sur VO News car leur communiqué sur leur site n’est pas téléchargeable).

Rappelons aussi que la gauche valdoisienne s’était prononcée pour le barreau picard en juillet 2010 ! (revoir ici).

Vous avez dit dialogue de sourds ?

EV

Partagez cet article