Incroyable affluence au salon de recrutement “Aéroville” à Villepinte, ce jour

La queue vers 15h

Après avoir raté, à cause cumulée d’embouteillage monstre orage et salon, la séance du Val d’Oise avec les responsables du “cluster aéronautique” de Nagoya (Japon), partenaire du 95, au salon du Bourget, je suis rentré à 12h15 à notre bureau, venant de Paris.

l'autre bout de la queue (mais y'avait encore des gens derrière)

A peine le temps de “manger”, je me demande si  je dois aller au forum de l’emploi “Aéroville” qui se tenait ce jour à l’espace “V” de Villepinte.  J’y vais, j’y vais pas?  Et finalement, j’y vais,avec une idée préconçue: habitué, depuis des années, des “forum”, courageusement, au passage, organisé par les collectivités locales, mais il faut bien dire, avec peu d’offres d’emplois (en gros, j’vais m’faire tuer: les pompiers, la gendarmerie, pôle emploi, les chambres de métiers… )…

La queue devant le stand Auchan (coucou les P'tits Loups! Ah là, vous n'étiez pas là, pour leur dire que c'est pas bien de postuler. Et vous avez bien fait, bande de trouillards )

Je me dit, avec l’orage de ce matin… Même pour Aéroville (230 emplois quand même, dans un 1er temps), y’aura pas grand’ monde…

Je quitte Épiais vers 14h30. J’arrive avec mon cheval aux “espaces V” 15 mn après (Épiais, c’est la gare de Perpignan…) .

Et là, je tombe sur le cul !

Là, ça devrait vous plaire, mes p'tits Loups... Les rouge-gorge... Ça vous rappellera les "torchons"...

Un bordel fini  pour rentrer au parking (en plus les camions d’un cirque le quittaient, la police municipale de Villepinte était, cool, à l’ombre…. ) et j’aperçois une queue incroyable de gens, chercheurs d’emplois donc, sous le soleil revenu en force. J’y crois pas. Je me pince pour le croire…

J’vous la fais courte, en attendant d’y revenir, mais ça vaut cette édition spéciale. Renseignements pris (croisés et de bonne source), ce seront entre 4 et 5000 personnes que se seront massées pour postuler pour les premiers 230 emplois offerts pour Aéroville. Et même ce matin, sous l’orage, y’avait la queue…

voir les sociétés qui recrutent : cliquez

Parmi les stands particulièrement pris d’assaut, à l’intérieur, le stand d’Auchan (qui a dû être dédoublé en cours de journée), d’EuropaCorp (le ciné de Luc Besson), Mac Do, Christine Laure…  Mais tous les autres étaient aussi assaillis.

Ceci d’autant que les organisateurs, du forum, la CA Terres de France et la (pas terrible) Maison de l’Emploi de l’Est du Val d’Oise n’avaient pas communiqué l’ensemble des exposants recruteurs (voir la liste sur la foto).

Aéroville emploiera au total plus de 2000 personnes. Faites le compte: 5000 prétendants pour les premiers 230 emplois !

Eh, Eh…

J’ai regardé (avec courage) notre Président de la République hier soir… Les emplois d’avenir… J’ai apprécié, dans l’émission (pas mal d’ailleurs) de M 6, le témoignage de Guillaume Poitrinal, ancien président d’Unibail et à l’origine du projet Aéroville. J’ai apprécié d’entendre François Hollande dire qu’il avait lu son livre (“La France malade de son temps” que je n’ai pas encore lu, mais c’est même pas la peine, je sais ce qu’il y a dedans). Et le président de re-promettre un “choc de simplification” des procédures … Sarko l’avait promis aussi en matière d’urbanisme. Et moi j’entends ça depuis au moins 35 ans…

Que les milliers de demandeurs d’emplois pour Aéroville (ceux qui ne seront pas retenus) s’adressent à mes P’tits Loup pour avoir un job alternatif : maraîcher ! (ça ira bien avec quelques autres intégristes encagoulées -tiens, j’ai vu pour la première fois en entier, Persépolis, sur LCP hier soir- présent(es) parmi les postulants, et qui iront bien ensemble…

Continuons comme ça !

Signé : Villeneuve-sur-Lot !!!

Partagez cet article