Nos départements actifs dans un Salon du Bourget qui sera un grand succès

Guillaume Faury, patron d'Eurocopter, avec le président Hollande, ce matin
Guillaume Faury, patron d'Eurocopter, avec le président Hollande, ce matin. Derirère eux, le ministre de la Défense, Le Drian et le sénateur-maire du Bourget, Vincent Capo-Canellas

La cinquantième édition du plus grand salon aéronautique du monde sera sûrement un très bon cru en matière d’affluence et  d’évènements. Mardi, une de journées “pro”  a montré, du moins c’est mon sentiment, une activité plus grande qu’il y a deux ans. Parmi les évènements: l’A 350, l’A 400 M (enfin…), le fameux Sukhoï et, hier, la pose de la première pierre de la future et magnifique usine d’Eurocopter à Dugny-Bonneuil…

Et les départements, nos élus ont été particulièrement actifs (voir ci-dessous) ces premiers jours du salon.

Mercredi midi à "La Vitrine", avec la délégation chinoise de Zhenjiang New Area, invitée du CEEVO. Mais pas de viski... J'embauche, j'vous dit...

Trop d’actu cette semaine,  (3èmes Rencontres du Grand Roissy, le compte rendu s’annonce pas triste…), la suite du feuilleton brésilien seine-et-marnais, le 10ème anniversaire de Pays de Roissy, Eurocopter, le PB du PEB et les actions de J-P Blazy, la suite de l’actualisation de la carte du (vraiment) Grand Roissy, les Chinois et les Japonais, le racisme anti-blanc, ma déclaration d’impôts en retard -de la faute d’AG2R)- et 1000 choses encore)  pour bien vous rendre compte de tout : la suite demain…

EV

Au début de la belle cérémonie de la future usine d'Eurocopter ( à cheval sur Dugny 93 et Bonneuil-en-France 95). Au premier plan, l'excellent Jean-Pierre Herkat, maire de Bonneuil.

Partagez cet article

Arnaud Bazin a rencontré les PME “aéro” du Val d’Oise

Le Président Bazin écoutant M. Dousset, directeur commercial d'Aertec
Sur le stand d'AGI

Mardi matin, 10h30, le président du Conseil général du Val d’Oise accueillait ses invités pour l’inauguration du stand du département ( dans l’espace “Hubstart”), en présence d’une délégation japonaise de Nagoya (Japon). Pris une fois de plus dans les embouteillages monstres sur l’A1 et aux abords du Bourget (sans parler du parking : les voitures garées s’étendaient  perte de vue jusqu’aux  pelouses du Parc de La Courneuve… j’étais en retard pour les discours…

Puis il est allé visité les des entreprises valdoisiennes qui exposaient sur l’espace francilien. Parmi elles Aertec (Villeron), qui montrait notamment sa dernière innovation: un compacteur de déchets pour les avions (déjà présenté au salon Aircraft Interiors, voir RM 633), AGI (Sarcelles) une PME bien connue qui fait de la maintenance aéronautique notamment, ou encore le groupe industriel Laroche, qui a un établissement à Andilly.

Le président Bazin a ensuite déjeuné, en compagnie de François Scellier, vice président du  CG,  avec Augustin de Romanet, PDG d’ADP, et assisté à la signature du “Contrat de performance” d’Astech, sur le stand de la défense, en présence du ministre Le Drian.

EV

et sur celui de Laroche

Partagez cet article

Stéphane Troussel, président du CG 93: “il faut prendre la mesure de la place de l’aéroportuaire sur notre territoire”

Le président Troussel lors de l'inauguration du stand, mardi dernier. On reconnait aussi Gérard Ségura (maire d'Aulnay), vice président du CG, chargé des affaires économiques

La Seine-Saint-Denis n’a pas lésiné au salon. Un grand stand inauguré par le président (PS) du Conseil général, Stéphane Troussel (faites sa connaissance ici) qui a prononcé un discours très positif et très “aérien”. Il a rappelé l’ancienneté et l’importance du secteur aéronautique dans son département et a adressé un vigoureux message d’encouragement aux entreprises pour leur développement, notamment dans le cadre du cluster “Astech” (dont le tout nouveau président, Nicolas Aubourg -Safran- était présent  ce moment).  Voyez le aussi la vidéo ce-dessous, publiée sur le site du CG.

Pour mémoire, la Seine-Saint-Denis n’ a plus de comité d’expansion, depuis la dissolution de “Seine-Saint-Denis Avenir”, l’au passé. Il y a désormais un service économique dirigé par  Charles Assouline .


Inauguration du 50ème Salon international de l… par Seine-Saint-Denis

Partagez cet article

Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy : “utilise-moi… j’ai besoin de toi comme guide…”

Dans le cadre d’un dossier sur l’affaire de “l’arbitrage” de l’affaire Tapie, Le Monde a publié la semaine dernière un dossier dans lequel l’ex quotidien de référence montre une lettre de Christine Lagarde à  Nicolas Sarkozy. Cette lettre aurait été retrouvée au domicile de l’actuelle directrice du FMI, à l’occasion de la perquisition qui a été menée par la police, toujours dans le cadre de l’affaire de “l’arbitrage” (bonjour le secret de l’instruction…).

La lettre, dont on ne sait si elle a été envoyée à son illustre correspondant ni de quand elle date (2008, dit-on) a fait le buzz sur internet, mais il semble qu’elle ait échappé à de nombreux lecteurs de RoissyMail.  Voici la missive, qui devrait rester dans l’Histoire (et qui aurait pu inspirer les bacheliers pour l’un des sujets du bac philo: “Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique ?”)

“Cher Nicolas, très brièvement et respectueusement”, écrit la patronne du FMI.

“1) Je suis à tes côtés pour te servir et servir tes projets pour la France.

2) J’ai fait de mon mieux et j’ai pu échouer périodiquement. Je t’en demande pardon.

3) Je n’ai pas d’ambitions politiques personnelles et je n’ai pas le désir de devenir une ambitieuse servile comme nombre de ceux qui t’entourent dont la loyauté est parfois récente et parfois peu durable.

4) Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting.

5) Si tu m’utilises, j’ai besoin de toi comme guide et comme soutien : sans guide, je risque d’être inefficace, sans soutien je risque d’être peu crédible. Avec mon immense admiration. Christine L. “


Partagez cet article