Vigouroux, exclu de l’UMP, fait appel et… fait le buzz !

L'arrivée de Marine Le Pen au restaurant du Golf, lundi. A gauche, c'est A. Simonnot, le chef du FN 95

Eh ben dites donc, on vous l’avait dit que l’annonce de la liste FN “UMP” ferait du bruit. Depuis lundi, ça n’arrête pas. Denis Vigouroux, chef de file de l’UMP et conseiller municipal de Gonesse (mais on ne le présente plus) est sur toutes les télés, les radios, l’AFP, internet … Un vrai buzz (et RoissyMail a fait un bon scoop!).

Comme prévu il a été exclu de l’UMP, ou du moins “suspendu” en attendant un éventuel recours (il a 15 jours pour le faire). Et il fera appel, vient-il de me confirmer. “J’ai tué personne”, dit-il en rigolant, mais il me faut un motif”…

Je suis donc allé à la fameuse conférence de presse, lundi à 16h, qui se tenait (le lieu était secret…) au restaurant du Golf à Gonesse. Suis arrivé un peu en avance, histoire de voir la vedette du jour, Marine Le Pen. Je m’attendais à une arrivée grand spectacle, avec des gros bras,gardes du corps et tout l’toutim. Que nenni, elle arrive tranquillement, accompagnée notamment du secrétaire départemental du Front, Alexandre Simonnot, conseiller municipal de Taverny.

Denis Vigouroux, Marine Le Pen et Karim Ouchikh
Décontractée, Marine Le Pen...

Tout sourire, elle me salue. On rentre, elle prend un café… C’est que Vigouroux n’est pas là, il est en train d’être interviewé par France 3 dans sa pharmacie (voir le reportage et la vidéo ici). On monte dans la salle. Karim Ouchikh est là, tout sourire aussi et me salue. Je vois “Marine” en train de vapoter… Je savais qu’elle fumait beaucoup et je lui demande ce qu’elle pense de la cigarette électronique. “C’est super, me dit-elle, je fumais 2 paquets par jour et avec ça, je ne fume plus du tout depuis 2 mois”. De quoi m’encourager.

Insécurité culturelle

Arrive Vigouroux, autre vedette du jour. Dans la salle quelques sympathisants, des journalistes locaux, France 3, Vo News, le Parisien, la Gazette…  Ouchikh salue la présence de Simonnot puis fait une déclaration liminaire, un peu longue. Il dénonce d’emblée le “déclin de Gonesse depuis 18 ans”, l’insécurité grandissante, les armes à feu, puis attaque Blazy responsable selon lui du manque d’effectifs policiers (il en réclamait sous la droite et maintenant que la gauche est au pouvoir, c’est pas mieux, précise Karim Ouchikh). Il continue : la sécurité est son objectif n°1, mais dénonce aussi ce qu’il appelle “l’insécurité culturelle” (terme employé par des sociologues de gauche, affirme-t-il “et ils ont raison”). En fait, selon lui, il n’y a pas de politique d’intégration et on assiste à un repli communautaire, les gens se “ghettoîsent”…  Et encore: “vouloir vivre ensemble à Gonesse c’est possible”…

Contre Europa City?

Deuxième  échec de Blazy, toujours selon lui, un appauvrissement continu de la ville sur les plans économique, et sociologique… Et de dénoncer le chômage qui augmente, le manque de logement… Et même, surprenant pour un ancien adjoint aux finances, une perte de 500 000 euros dans le budget à cause du … départ de PSA (qui n’est pas encore parti, je me demande où est-ce qu’il a vu ce trou de 500 000). Et pêle-mêle, les zones industrielles déséquilibrées au profit de la logistique, plus de valeur ajoutée, la perte d’attractivité de la ville, en quasi faillite économique et sociale. Pourtant il ya des atouts concède t-il: les aéroport CDG et du Bourget, les autoroutes…  Ce qui ne l’a pas empêché plus tard d’annoncer, Marine confirmant, son opposition à Europa City… Lui veut faire de Gonesse une “Silicon Valley aéronautique”…

Marine Le Pen: “on est au centre de la vie politique”.

Denis Vigouroux s’est exprimé ensuite, en disant d’emblée que “Karim à une qualité politique qu’on ne trouve plus guère de nos jours”.  Il a des idées, lance le pharmacien. Nos intérêts se sont croisés… Et de dénoncer à son tour l’insécurité et le cloisonnement à Gonesse, la main-mise du maire sur les associations avec le “conseil locale de la vie associative”. Sur le plan purement politique,il se déclare comme le “seul légitime” à l’UMP à Gonesse, rappelle qu’il est membre du comité départemental…

Marine Le Pen est aussi intervenue, tout sourire, ravie de la situation, comme on pouvait l’imaginer.

Un Gonessien, annoncé comme ancien champion olympique (en 1972 à Munich m'a t-il dit) était là pour apporter son soutien ...

Il y a eu des questions, sur l’UMP justement. “J’invite M. Copé à nous rejoindre, se marre Vigouroux, comme ça il sera bien décomplexé” (allusion à Copé qui veut une droite “décomplexée”)… Un journaliste demande à Marine: “vous êtes comme Bayrou alors”? Réponse : oui, on est au centre de la vie politique, mais à un autre niveau.

J’ai posé une question pour comprendre comment Karim Ouchikh pouvait avoir passé 12 ans comme conseiller puis adjoint socialiste de J-P Blazy et dénoncer 18 ans de déclin (auquel il aurait participé, donc…). Pas vraiment de réponse, ni de Vigouroux quand je lui demande quelle était l’ambiance entre les deux nouveaux alliés à l’époque…  J’ai droit quand même à une “explication” comme quoi Ouchikh était un très bon adjoint aux finances, qui présentait un budget qui corrigeait les excès d’un autre adjoint aux travaux… J’ai pas bien compris…  En fait si…  Et les deux ont annoncé que leur liste comprendrait bientôt des gens de gauches: socialistes, communistes, et même “cégétiste”. Pas moyen d’avoir de noms.

Et je suis parti avant la fin.  Un peu … dubitatif. Une chose est sûre : il faudra autre chose que les discours habituels des adeptes du “politiquement correct” pour contrer cette liste qui, si elle surfe assurément sur des thèmes populistes et démagogiques, n’en portera pas moins,  avec un succès d’audience prévisible, des sujets populaires que “les autres” se refusent d’assumer…

EV

Voyez les reportages de VO News ci-dessous.


Le FN en embuscade à Gonesse par vonews95



Réaction Axel Poniatowski municipales Gonesse par vonews95

Partagez cet article

Datagora + Aéropole = Hubstart Paris Region

Ouf ! Il en aura fallu du temps pour y arriver… Deux ans ? Plus ? Toujours est-il que Datagora (un centre de ressources territorial pour le Grand Roissy, et Aéropole, une pépinière d’entreprise, les deux structures (situées à Roissypôle) créés voici des années vont effectuer leur fusion, ce matin.

Le nom de la nouvelle structure est ” Hubstart Paris Region”. Mais ce n’est pas Hubstart. Vous n’avez rien compris? Alors vous êtes “normal”.

Je vous en dirai plus après le pont de presse de ce midi. En attendant, essayez de lire le communiqué. C’est M. Planchou, vice-président du Conseil régional en charge du développement économique qui présidera la nouvelle association.

Mais que va devenir Eric de la Paillonne? Le suspens est total !

EV

Partagez cet article

Le SIEVO a arrêté son nouveau SCOT

Image tirée du site du SIEVO

Le SIEVO a arrêté définitivement son  nouveau SCOT lors de sa réunion du 1er juillet (l’ancien datait de 2006). Cette révision était rendue nécessaire suite à la loi “Grand Paris” et aux différents CDT (Val de France et Cœur économique Roissy Terres de France). Il va être soumis à enquête publique.

Voyez le communiqué ici. Vous pourrez consulter le rapport de présentation ici. Nous y reviendrons.

EV

Partagez cet article

La liaison Roissy-Picardie “projet prioritaire” de la Commission mobilité 21

Le projet de liaison ferrée Roissy-Picardie a été jugé “projet prioritaire par le rapport de la commission “Mobilité 21” présenté le 27 juin au ministre des transports par le député-maire de Caen, Philippe Duron. Vous pourrez voir ce rapport ici (page 32 notamment). Un projet de 320 millions qui permettra aux Picards l’accès au réseau “TGV”, via la gare de Roissy-CDG. Il permettra aussi à ces même Picards (mais aussi aux habitants de Fosses-Survilliers de se rendre sur l’aéroport en TER.

La ligne passera à côté de la commune de Villeron (ouverture prévue en 2020). Rappelons que, si le projet fait l’unanimité politique en Picardie, il est rejeté par une bonne partie des élus de l’Est du Val d’Oise et par le Conseil général.

EV

Partagez cet article

Aulnay et Gonesse forment une “entente”pour leur développement

Magnifique carte 3 D pour visiter Aulnay et les alentours. Ici la proximité Aulnay-Gonesse

Le Conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois a validé, lors de sa séance du 25 juin, le principe d’une “entente” avec la ville voisine de Gonesse. Il s’agit d’une forme souple de coopération pour “dynamiser le développement de leur territoire”.

Avec, en ligne de mire, le Triangle de Gonesse, la redynamisation des Zones d’activités Nord d’Aulnay (qui en ont bien besoin, ndlr) et bien sûr le site PSA.

Voyez le communiqué. Et profitez de cet article pour visiter “Aulnay 3D”. On voit toute la région aussi.

Partagez cet article

Roissy Porte de France adopte une stratégie pour lutter contre l’insécurité

beaucoup d'élus avaient fait le déplacement, vu le sujet sensible

Mardi dernier s’est tenue une réunion plutôt inhabituelle, au siège de la CA Roissy Porte de France (RPDF), en présence du préfet Jean-Luc Névache, de nombreux élus et des responsables de la gendarmerie, du commissaire de police de Goussainville , de la police intercommunale et de la police municipale de Gouss.

Il s’agissait, après un diagnostic sur la sécurité  sur le territoire de la CA élaboré par un cabinet spécialisé (Espace Risk Management) d’adopter une stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance.  Un document de synthèse, très bien fait, a été présenté par M. Denis Belot, du cabinet en question (un ancien policier).  Je vous encourage à lire ce document, qui donne des chiffres très précis par type de délinquance, par commune, de 2005 à 2012, ainsi que des analyses forts instructives.

Tour le monde a signé le document. Ici le Président Renaud, le préfet Névache et le L.C Flocon, commandant adjoint de la gendarmerie du Val d'Oise

Juste quelques chiffres évocateurs ici: pour la CA (hors Goussainville, qui est en zone police et qui a rejoint la CA le 1er janvier dernier), la délinquance générale a diminué de 11.45% sur la période 2005-2012 (en revanche Goussainville est à + 5.95 de 2008 à 2012).

Nos gendarmes : on reconnait le capitaine Demarsy (Louvres), le L.C Villeminoz (commandant du groupement de l'Est du VO, basé à Montmorency), la nouvelle chef de la gendarmerie de Fosses (exc, j'ai oublié son nom, je le mets plus tard). Merci à eux : ils nous protègent.

Le taux de criminalité sur la CA (hors Goussainville) a été en 2012 de 58.81/1000, alors que le taux national est de 53.72 ‘mais le taux départemental est de 74/1000). Précision: les statistiques ne prennent pas en compte la partie roissééne de CDG. Quant à Roissy-Village, le taux est de 136.45 : ce chiffre s’explique par la présence de l’importante zone hôtelière dont les usagers (touristes, homme d’affaires) ne sont pas pris en compte dans le recensement qui sert de base au taux.

Gardarem not’ gendarmerie !

Georges Delhalt, maire de Le Thillay, en charge de la sécurité à la CA

Cet article me donne l’occasion de revenir sur l’histoire de la gendarmerie de Roissy (qui couvre outre Roissy, Le Thillay et Vauderland) qui a failli fermer pour être remplacée par la police nationale. C’était en janvier dernier et cela avait provoqué un tollé des élus, d’autant que c’est la CA qui avait financé la nouvelle gendarmerie. J’avais juste évoqué l’action d’André Toulouse, maire de Roissy lorsqu’il s’était réjoui de renoncement du gouvernement à ce sujet (c’était à l’occasion de son discours lors de l’inauguration du Relais SPA). J’avais alors écris que le maire s’était battu et avait gagné. Et je n’avais pas évoqué l’action des autres élus, et notamment celle Georges Delhalt, maire de Le Thillay et vice président de Roissy Porte de France, en charge de la commission 11 : Prévention-Sécurité. Cet “oubli” avait chagriné quelques élus de Le Thillay, avais-je appris peu après la diffusion de RM 709…

Bonne occasion donc de “réparer” donc, et vous pourrez voir dans “le mot du maire” de Le Thillay du mois de mai   la forte implication de M. Delhalt, qui avait écrit au Président de la République (non sans lui rappeler malicieusement sa visite dans sa commune, lors des primaires socialistes (revoir ici ce grand moment où je suis passé dans toutes les télés de France et de Navarre !!!).

Permettez-moi une dernière facétie… En matière de sécurité: la commune (libre! ) d’Epiais-lès-Louvres, sa maire Isabelle Rusin en tête, refuse toute installation de vidéo-surveillance dans le village. Ça c’est bien : si on écoutait certains, on en mettrait même dans les chiottes, des caméras…

EV

Partagez cet article

Les conseils municipaux de la CA Roissy Porte de France réunis à Goussainville

Tous les conseillers municipaux de Roissy Porte de France réunis à Goussainville

Chaque année, Roissy Porte de France réuni au mois de juin l’ensemble des conseillers municipaux membres de la Communauté. Une occasion de faire le bilan des actions menés au cours de l’année et aussi de se rencontrer dans une ambiance sympa.

La commission 2, présidée par Germain Buchet (au micro), maire de Saint-Witz

Cette fois, compte-tenu de l’arrivée de Goussainville dans ce qui est devenu la Communauté d’agglomération, c’est dans cette commune que l’assemblé s’est tenue, mardi dernier, dans un gymnase.  Les présidents de chaque commission sont intervenus à tour de rôle pour faire le point sur les dossiers en cours, avec l’aide des fonctionnaires de la CA.

Je suis passé prendre quelques fotos..

La CA Roissy Porte de France ? C’est bien ! Toujours un excellent travail, dans la bonne entente. Félicitations.

A noter, dans l’actu de la CA, une réunion publique ce soir,en mairie de Fontenay-en-Parisis, pour présenter la future zone d’activités et d’équipement (sur 23.8 ha, voir les détails ici)

EV

Partagez cet article

CA Terres de France : ça se rechauffe côté Sevran, ça se refroidit côté Villepinte

Les conseillers de la CA Terres de France

Le dernier conseil communautaire de  la CA Terres de France (Tremblay, Villepinte Sevran), présidé par François Asensi s’est réuni le 24 juin dernier. Avec un gros ordre du jour ! (voir le doc de synthèse ici). Parmi les délibérations, plusieurs en faveur de l’emploi et de l’économie, avec notamment une convention avec les Chambres de commerce pour le lancement du “Plato Grand Roissy Economique” auquel la CA versera 10 000 € chaque année de 2013 à 2015, durée de cette initiative  (voir ici) visant à mettre en relation PME et grandes entreprises du secteur (voyez l’annonce du Plato).

de g à dr: J-F Baillon, A. Keraudren,N.Rolland (avec son manteau...), F. Asensi et M. Gentilhomme (le DGS de la CA)
de g à dr : J-F Baillon (EELV, Sevran), A. Keraudren (FG, Villepinte), N. Roland, F.Asensi, M. Gentilhomme (DGS de la CA)

A signaler également, une convention avec les Courriers de l’ile-de-France pour l’embauche de 15 conducteurs recrutés localement, des actions mutualisées pour pourvoir aux emplois d’Aéroville, et d’autres actions pour l’insertion et le soutien à la création d’entreprise. Très … “économie”, la CA…

A. Keraudren et N. Rolland: alliés hier, adversaires demain?

Je suis allé faire un tour au conseil communautaire, histoire de voir l’ambiance. J’ai assisté au premier point qui a été abordé: le compte administratif 2012.  Asensi avait déjà ouvert la séance que Nelly Roland, maire de Villepinte (et 1ère vice-présidente de la CA) arrive légèrement en retard, s’installe  la tribune, ne prend pas le temps d’enlever son  manteau (“enlève ton manteau ?”, l’encourage Asensi, blagueur) et intervient tout de suite, tendue, pour réclamer qu’une somme d’argent non dépensée dans sa ville en matière d’équipement informatique, soit affectée à un club sportif, si ma mémoire est bonne.  Réponse d’Asensi comme il sait faire… Puis, comme il était question de nommer deux conseillers communautaires supplémentaires, la maire de Villepinte s’étonne de ne pas avoir été consultée pour le nom du nouveau conseiller issu de Villepinte.

Du coup elle polémique avec son voisin à la tribune, Arnaud Keraudren, qui est pourtant son maire adjoint aux sports.

Ambiance… Pendant ce temps-là, Martine Valleton suivait ça avec sourire, dans les rangs du public…

A ce propos, les bruits courent qu’ Asensi ne soutiendrait pas cette fois Nelly Roland (qui s’est déjà déclarée, voir son blog) aux prochaines municipales et lui préférerait ledit Arnaud Keraudren , qu’il avait déjà encouragé à se présenter aux dernières cantonales à Sevran, contre le candidat EELV Jean-François Baillon (qui fut élu). Décidément, Villepinte, c’est un peu comme Goussainville: droite ou gauche, la vie municipale est toujours compliquée.

Stéphane Gatignon, maire de Sevran

Coté Sevran justement, j’ai eu la surprise de voir siéger au conseil communautaire Stéphane Gatignon, maire de Sevran (ex PCF, EELV). Il avait démissionné de la CA en mars 2010.

Il faut croire que les choses s’arrangent puisqu’il s’est fait réélire conseiller communautaire à l’occasion de la démission de M. Grunenwald (parti diriger une SEM).

Clémentine Autain candidate à Sevran ?

Mais c’est pas sûr car un autre bruit court : Asensi encouragerait sa suppléante à l’Assemblée nationale, la belle Clémentine Autain (Front de gauche) à se présenter aux municipales à Sevran, contre donc Gatignon.

Si ça se passe, ça risque de ne pas être triste dans les mois qui viennent à Sevran…

Et… que fera Asensi ? se représentera, se représentera pas ? Il est maire de Tremblay depuis 1991 et a été réélu en 2008 avec… 70% des voix.

J’ai une hypothèse : il va y aller car je ne vois pas vraiment qui pourrait être son “poulain” en ce moment. Et, une fois encore confortablement réélu, il passera la main en cours de mandat, au meilleur moment. Vous verrez…

EV

Partagez cet article