O’ Parinor en plein travaux d’extension et de rénovation. Le multiplex en construction

Le futur intérieur

Pendant qu’Aéroville compte les jours pour son ouverture (le 17 octobre), le grand centre commercial O Parinor d’Aulnay-sous-Bois se refait une beauté, pour ses presque 40 ans (le centre a ouvert en 1974).

Le mail en travaux, mercredi dernier

Après une première extension en 2008, le centre va encore s’étendre en 2013. Et, en même temps, l’existant est en train d’être complétement rénové. Un investissement de 50 millions d’euros (cinémas compris) de la part du groupe Hammerson,  gestionnaire du Centre.

Vous pourrez voir dans ce document le détail des travaux, mais aussi (et surtout) sur ce site dédié à l’avancée des travaux, fort bien fait et très humoristique.

Un pôle de restauration dès octobre et 14 cinémas en 2014

Bastien Leal, directeur du centre O'Parinor

Le mail est en train d’être rénové (sols, plafonds, aires de repos, nouveau services comme le cabinet médical, wifi gratuit…), la signalétique refondue… Le parking (qui en a bien besoin, les travaux de 2008 n’avaient pas été terribles…) va lui aussi être repensé et va se voir équipé d’un système moderne de “guidage à la place”. L’hyper Carrefour a de son côté, entamé également une rénovation et une diversification accrue de son  offre.

Du côté ouest, juste avant les futurs cinémas, un pôle de restauration  “cuisines du monde” va ouvrir en octobre avec 9 nouveaux restaurants dont un grand Hippopotamus.

En décembre va s’ouvrir, et ce sera une première en France, un grand magasin PRIMARK, la fameuse enseigne irlandaise, bien connue la-bas et dans d’autres pays européens pour ses habits de qualité, mais à  petits prix.

Et enfin, le chantier du futur multiplex d’UGC (14 salles de cinéma) est bien parti, mais il faudra attendre 2014 pour s’y faire une toile.

On se félicitera ici de ces investissements qui renforcent encore l’attractivité de la région aéroportuaire. Et un grand merci  à Bastien Leal, le directeur d’ O’Parinor pour la visite et ses explications.

EV

Partagez cet article

La préfète Nicole Klein a pris un arrêté en faveur de la Grande Interco !

Et, tant qu'à faire, que la CC des Monts de la Goële (en vert clair en haut à droite) rentre dans la Grande interco !! Qu'en pensez-vous M. Delabarre, maire de Saint-Soupplets ?

Ça n’est qu’une “proposition”, mais elle pèse lourd ! Dans un arrêté daté du 31 juillet, la préfète de Seine-et-Marne, Nicole Klein, propose le rattachement de Compans, Mitry-Mory et Villeparisis à la “petite interco” récemment créée et nommée “Plaines et Monts de France”.Ces trois communes l’avaient souhaité avec force.

C’est un grand pas vers la constitution de la “Grande interco” souhaitée par, on peut le dire, une majorité du territoire du Nord Est de la Seine-et-Marne, longtemps balkanisé.

Vous pourrez lire le texte de l’arrêté ici. La suite des évènements: la CC Plaines et Monts de France a désormais 3 mois pour se prononcer sur l’arrêté.  Que va t-il se passer , sachant que la majorité des délégués communautaires risque de le rejeter?

Pour une réconciliation

On espère que le bon sens l’emportera. Avec une telle grande interco, le territoire va pouvoir enfin, sinon rattraper son retard, du moins envisager l’avenir sereinement et se doter des équipements qui lui font défaut depuis longtemps. L’attractivité du territoire s’en trouvera renforcée: ainsi la grande (70 ha) zone d’activité de “La Chapelle de Guivry au Mesnil-Amelot pourra enfin voir le jour. De même le CDT “du Mesnil” pourra se faire.Mais bien d’autres avancées pourront se faire: en  matière d’équipement de santé, de formation… Un exemple: le fameux “Collége de Juilly”, aujourd’hui fermé, pourrait renaitre en accueillant un établissement de formation aux transports et à l’aérien…

Mais pour cela, si Grande interco il devait y avoir , il faudra passer par la case “réconciliation” entre les élus de tous bords : on ne peut en effet faire avancer les dossiers sans entente, d’autant qu’il y a consensus, de fait, sur ceux-ci.

Je sais que c’est possible et Yves Albarello, le député du secteur, peut avoir un grand rôle dans cette réconciliation.

EV

Partagez cet article

La Métropole du Grand Paris ne fait pas l’unanimité. Un article de F. Asensi dans “La Tribune”

François Asensi, à la tribune de l'Assemblée nationale

La Métropole du Grand Paris, créée par un amendement de dernière minute à l’Assemblée nationale, lors de l’examen de la loi de décentralisation en première lecture, est loin de faire l’unanimité. Dès l’adoption de la loi (voir le dossier ici), les présidents des conseil généraux de droite (dont Arnaud Bazin, président du Val d’Oise) ont publié une tribune, plutôt drôle et sarcastique dans Libération ( à voir ici) et François Asensi, député (FG), maire de Tremblay-en-France a publié tout récemment un article dans La Tribune, c’est à voir ici (et c marrant, la droite s’exprime dans un journal de gauche et vice-versa).

Moi, j’ai pas encore d’avis sur ce projet de loi complexe. Mais, promis, je vous ferai un compte-rendu des débats au Sénat et  l’AN, ainsi qu’une synthèse du projet de loi. Ça prend du temps ! Ça sera mon devoir de “vacances”. D’ici là, si d’aucuns ont des avis…

EV

Partagez cet article

Détente à l’Auberge du Chateau Bleu

M. Guideche, Karim, Béa et ma (grosse) pomme ... cool

Vous vous souviendrez peut-être de Karim Berrandou et de Béatrice Bellabas. Deux jeunes créateurs d’entreprise dont j’ai fait la connaissance cette année, et dont j’avais parlé ici et.

Ils ne se connaissaient pas, mais comme ils ont de nombreux points communs (âge, dynamisme, sympathie, sens du travail et de l’effort, imagination, et en plus ils sont installés tous deux à Roissy-Village), j’ai pensé  les mettre en contact.

D’abord par mail (le courant est passé) puis il a été question de manger ensemble. Dur de fixer une date car on est tous sur des chapeaux de roue, ou plutôt la tête dans le guidon. Du coup Béatrice propose déjà de boire un coup un soir, mais “sur une terrasse” me dit-elle. Je dois en choisir une et je pense à l‘Auberge du Château Bleu, au Vieux-Pays de Tremblay-en-France, lieu très agréable.

La belle terrasse de l'Auberge du Château Bleu

C’était la semaine dernière. RV à 19H. J’arrive un peu en avance et je discute avec les patrons, M. et Mme Guideche, qui sont très sympas.

Mes deux nouveaux amis arrivent (un peu en retard)… ensemble !  Embrassades… Et apéro !  Martini bianco  pour Madame, champagne pour Karim, whisky pour moi. Le patron, connaissant mon penchant pour le scotch, fait venir carrément la bouteille de deux litres de Chivas ( quelle réputation !) !

On a discuté de tout et de rien, avec le patron et son fils, ingénieur en TP qui nous a rejoint. On a surtout bien rigolé ! Du coup les tournées se sont enchainées (avec modération évidemment), jusqu’à … 21H 30 au mois, heure à laquelle Karim nous propose d’aller manger à “The Place” à Roissy. Nous voilà partis et on arrive sur la terrasse du resto (qui a changé de propriétaire). Ce ne fut pas le repas du siècle, mais on a continué à discuter et à rigoler jusqu’à minuit !

Ça a vraiment fait du bien à nous trois ! Le lendemain on s’est tous dit que la soirée, finalement improvisée (on devait simplement boire un verre…) nous avait donné une pêche du tonnerre.  Et on remet ça le 6 !

Merci à tous !

Et pensez  au Château Bleu !

EV

Partagez cet article

Idée BBQ : la viande d’Argentine avec Carnar !

Avant

Voici une bonne occasion de manger une viande exceptionnelle : du bœuf d’Argentine de qualité exceptionnelle, vendu par le magasin CARNAR. C’est ce qu’ont fait récemment Alain (mon fils) et sa bande de copains. Ils sont jeunes trentenaires aujourd’hui et leur amitié date du lycée. Les plus anciens lecteurs de Bénéfice.net se souviendront que ce sont eux qui assuraient la distribution du magazine dans les ZA du pôle de Roissy.

Sur la foto, c’est Fred (avec son look J.C) qui est ingénieur et travaille dans le secteur du bois en Afrique centrale.

Ils se sont fait un super rôti acheté donc chez Carnar, qui fut délicieux m’a assuré Alain. Je ne connaissais pas cette boutique, mais, à voir leur site, ça a l’air appétissant (pour les amateurs de viande rouge). Voyez les produits et leurs prix ici. C’est un peu cher, mais mieux vaut manger moins souvent de la viande pas terrible  et se faire plaisir de temps en temps.et voyez aussi la page du site sur l’histoire de la viande argentine, très bien faite.

Du coup, y’a du BBQ dans l’air ce week-end !                                   EV

Après...
Partagez cet article