Les silos à grain: toute une histoire expliquée à Louvres

M. Huet a fait un exposé brillant

Plus de soixante personnes ont assisté, vendredi dernier au soir,  à la conférence organisée par la ville de Louvres et l’EPA Plaine de France sur le thème:” les silos, monuments de la Plaine Agricole”. J’ai noté la présence des maires de Châtenay, Fosses, Saint-Witz … C’est que Louvres est bien placée pour parler des silos : elle en possède un grand, près de la gare :

les silos de Louvres ont été construits dans les années 50

Dans le cadre du futur “écoquartier” de Louvres-Puiseux, la question s’est posée du devenir des vieux silos (voyez tout sur cette page du Blog de M Nicolas Loriette, spécialiste des silos)  Que faire? les démolir? les garder? Un appel à idée a été lancé en 2011 et c’est ainsi que 8 équipes d’architectes ont planché sur ce devenir: voyez la vidéo de l’EPA:


Appel à idées silos de Louvres (95) par EPAPlainedeFrance

Le jury constitué a retenu l’idée de l’agence Castro-Denissof: les silos seront détruits mais on en conservera un, qui sera transformé en logements (revoyez ça ici) :

L'idée retenue : logements et commerces
Le maire de Louvres, J-M Fossier, a ouvert la conférence
Guy Messager, ancien maire de Louvres, était là.

Il y a désormais une “culture” des silos à Louvres et la conférence de vendredi a permis d’apprendre beaucoup de choses sur un sujet peu banal.

Le maire de Louvres, Jean-Marie Fossier, a ouvert la conférence où quatre spécialistes sont intervenus :

– M. Huet, président de l’association archéologique de Louvres Puiseux.

– M. Lorriette, docteur en histoire de l’architecture industrielle, spécialiste des silos

– M. PIERROT, du Service Patrimoines et Inventaire de la Région Ile-de-France

– M. MULLIE, Directeur Général de la coopérative Agora

J’ai écouté seulement les deux premiers, ayant un autre programme ce soir là. Bien mal m’en a prit, car le retour vers Paris fut encore pire que l’aller : A3 fermée, embouteillages monstres, j’ai mis 1H 30 pour rejoindre le Petit Paris…

M. Huet, avec talent, nous a fait découvrir les silos “enterrés” découverts dans le vieux Louvres. 16 silos qui datent de l’antiquité ou du haut Moyen-Age, si j’ai bien noté. Ils ont pu retrouver des grains de blé, de mil et de millet. Puis ces silos “souterrains” ont servi ensuite de nécropoles: des sarcophages ont été retrouvé au-dessus des cavités formée par les silos.

M. Lorriette, lui est assurément un passionné des silos ! Voyez son blog “Les silos modernes” vraiment impressionnant. Il nous a appris plein de chose sur l’histoire du stockage des grains, dans le monde entier… Si j’ai bien compris, ce sont les Américains qui ont inventé les silos modernes… EV

Partagez cet article

Interview de J-P Blazy: la Région a pris acte de l’urbanisation du Triangle de Gonesse

J-P Blazy, député, maire de Gonesse

Jean-Pierre Blazy est maire de Gonesse depuis 1995. Après avoir été élu une première fois député (PS) de la 9ème circonscription du Val d’Oise en 1997, il est réélu en 2002. En 2007 il est battu par Y. Paternotte (UMP) qu’il bat à son tour en 2012. Il est aussi fondateur et président de l’association nationale Ville et Aéroport. Toujours très actif, parfois controversé, il a à nos yeux l’immense qualité de toujours bien communiquer. Il a bien voulu nous accorder cette interview, réalisée par mail vendredi dernier sur des sujets d’actualité. A la question sur le ralliement du chef UMP de son opposition au Conseil municipal, Denis Vigouroux, au Front national, il semble qu’elle n’ait pas été bien comprise puisque le maire évoque Karim Ouchik et non Denis Vigouroux. Il y aura sûrement une mise au point. EV

RoissyMail : M. Le député maire, avant d’en venir aux sujets territoriaux, quelle est votre position sur une éventuelle intervention armée en Syrie ?

Jean-Pierre Blazy : Bien sûr, je considère qu’il ne faut pas tolérer l’intolérable. Le massacre de Damas est une ignominie. Cependant, je ne suis pas un va-t-en guerre et une intervention militaire ne peut se faire qu’à certaines conditions. Avant tout, nous devons avoir des preuves irréfutables de la responsabilité du régime de Bachar El-Assad dans l’utilisation d’armes chimiques à Damas. Nous devons aussi être sûrs que les conséquences d’une telle intervention ne seraient pas pires que la situation actuelle. N’oublions que cette région est une poudrière.

RM : Concernant le Grand Roissy, et singulièrement le  Triangle de Gonesse, on sait qu’il y a une vive opposition des « Verts », notamment au Conseil régional, contre son urbanisation (surtout contre Europa City). Ne craignez-vous pas que la version définitive du SDRIF revienne sur ce projet auquel vous tenez tant ?

J-P B : Je crois que nous avons désormais réuni toutes les conditions de faisabilité de ce projet qui devient désormais irréversible. A partir du moment où le Premier ministre a confirmé la gare du Grand Paris Express sur le Triangle, le coup d’envoi est donné à son urbanisation. Le Barreau de Gonesse est également financé dans le cadre du Grand Paris. Je crois que la Région en a pris acte. D’autant plus que sur l’agriculture, nous apportons la preuve que nous allons bien sanctuariser les 400 ha du carré agricole. Il faut savoir que nous allons urbaniser 160 ha de moins que ce que prévoyait le précédent SDRIF. De plus, la SAFER nous accompagne pour faire des propositions pour rendre plus fonctionnelles les exploitations au profit des agriculteurs.

RM : Gonesse compte de nombreux projets sur son territoire, et pas seulement sur le Triangle. S’agissant du renouvellement urbain, vous avez, dans votre communiqué du 18 juin, décidé de vous adresser directement au président de la République à propos du PEB qui, selon vous, s’il n’est pas réformé, amènera  « la mort lente des communes » concernées. Avez-vous reçu une réponse et au-delà, pouvez-vous donner quelques exemples concrets de projets immobiliers qui n’ont pu voir le jour à cause de ce PEB ?

J-P B : Sur ce dossier également, la Ville de Gonesse a été entendue. Pour la première fois depuis plus de 10 ans est sérieusement envisagée la possibilité d’autoriser une « augmentation non significative » de la population afin de réaliser des opérations de renouvellement urbain. La commission des Affaires économiques de l’Assemblée a adopté un amendement en ce sens. Je défendrai cette évolution législative la semaine prochaine dans l’hémicycle. Cette disposition est très importante car elle fait sauter le verrou juridique qui rendait impossibles les opérations de renouvellement urbain et alimentait la spirale de dégradation urbaine et de paupérisation sociale.

Un bémol tout de même, je regrette que cette disposition assouplissant le PEB ne soit applicable que sur les territoires ayant un CDT. Je demanderai qu’elle soit élargie car des communes hors CDT en Ile-de-France sont concernées par le PEB de même que des villes autour de certains aéroports régionaux.

RM : Comment expliquez-vous le ralliement du chef de votre opposition municipale au Front national ?

Read moreInterview de J-P Blazy: la Région a pris acte de l’urbanisation du Triangle de Gonesse

Partagez cet article

Jean-Pierre Blazy proteste encore contre la liaison Roissy-Picardie

CLIQUEZ POUR MIEUX VOIR (image RFF)

Le député(PS)  de la 9ème circonscription du Val d’Oise ,maire de Gonesse  J-P Blazy, n’en finit plus de protester contre l’avancée, pourtant validée par le gouvernement qu’il soutient et par ses amis politiques de Picardie, du projet de liaison ferrée Roissy-Picardie. A l’occasion d’un (futur?) arrêté du préfet du Val d’Oise, il a publié un communiqué de protestation, à voir ici.  On sait ce qu’on en pense… J’y reviendrai au besoin …

EV

Partagez cet article

Airplane shadow, California…

Superbe, non?

Voici une belle foto de Avani Agarwal, publiée sur le site de National Geographic (la voir ici en plus grand), qu’un de mes bons non, excellents…) correspondants m’a envoyée. Voici les commentaires d’Avani:

“It was a clear and beautiful day as I took off from San Francisco Airport heading eastbound,” says Your Shot contributor Avani Agarwal, who spotted the plane’s shadow while taking in the city from a window seat. “At first I thought it was another airplane, or some figment of my imagination,” Agarwal says, “but I quickly realized it was my airplane’s shadow and furiously grabbed for my camera,” an iPhone.

Comme quoi, I Phone…

EV

Partagez cet article

Un coucou de Bignon pour vous …

Et voilà ! Cool, non ? C'est sa fille Nina (qui rentre en seconde) qui a pris ce matin cette belle foto. Bravo !

A défaut d’être à Cotonou, voici un beau sourire de Bignon. Je ne suis pas parti là-bas cet été because boulot (j’embauche !) et mauvaise connexion dans ce Bénin, dont le gouvernement actuel voulait faire, voici quelques années, le “Quartier numérique” de l’Afrique (allusion au “Quartier latin” de l’Afrique, surnom du Dahomey -l’ancien nom du Bénin- à cause du nombre de lettrés dans ce pays au temps de la colonisation, et juste après). Pour l’instant, c’est raté : les coupures internet sont de plus en plus fréquentes depuis 3 ans (sans parler de celles de l’électricité ou de l’eau courante…). Espérons que ça va s’arranger…

Merci à Skype, au passage !

EV

Partagez cet article

Des tableaux numériques pour toutes les écoles de la CA Terres de France

François Asensi, président de TDF, l'an passé, dans une classe (école Pasteur à Tremblay) équipée

La CA Terres de France (Sevran, Tremblay, Villepinte) a terminé d’équiper (à ses frais…) la totalité des écoles primaires de son territoire en tableaux numériques. Déjà l’an dernier (revoir ici), les classes de CE2, CM1 et CM2 avaient été pourvues. Cette année c’est au tour des CP et CE2 de pouvoir étudier avec ces superbes équipements. Au total ce sont 454 tableaux qui auront été installés, les maîtres formés etc. La CA peut à juste titre être satisfaite de sa participation à la lutte contre la “fracture numérique” (voir le communiqué).

Voyez, si le nord Seine-et Marne faisait sa grande interco, il pourrait faire de même…

Notez aussi, à propos de TDF, que l’enquête publique sur le CDT “Coeur économique Roissy Terres de France” (commun avec la CA Roissy Porte de France) se déroulera du 13 septembre au 9 octobre. Les détails sont  ici.

EV

Partagez cet article

CDG Express : le retour?

A l’image de son tracé, le projet CDG Express est un véritable serpent (de mer…). On en parle depuis 2003 (voyez les dates ici) ! Récemment, le PDG d’ADP, Augustin de Romanet, a déclaré que le ministre des transports était favorable à un groupement RFF/ADP pour mener à bien ce vieux projet qui devrait rentrer en service en… 2023. On évoque une nouvelle taxe sur les billets d’avion pour financer la ligne (cout: entre 800 et 950 000 €). Voici qui va plaire aux compagnies…  Pour mémoire, voyez ce qui est resté en ligne sur le site du ministère qui prévoit toujours …2016.  De quoi aussi raviver l’opposition des riverains. Je me souviens de la “concertation” en 2003 à Villepinte, où le monsieur de RFF avait bien failli se faire lyncher…  En plus c’est bientôt les municipales…

Cela étant dit, la ligne serait très utile pour CDG. Nous sommes quasiment le seul grand aéroport du monde à ne pas avoir de liaison directe (celle de Hong Kong est magnifique, au passage) avec le centre de la capitale. Et, précision, CDG Express n’a rien à voir avec le métro Grand Paris et celui-ci ne pourrait le remplacer, comme le pensent encore de nombreuses personnes.

EV

Partagez cet article