Plus de bus autour du nouveau RER B + . La CA Terres de France et Aulnay ont inauguré leurs nouvelles lignes samedi

La livrée des bus a été repensée pour l'occasion

Depuis le 2 septembre, le “RER B+” est en service. Ce RER B+ c’est le nom de la rénovation du tristement célèbre RER B dont il faudrait des pages et des pages pour décrire le Grand Bazar qu’était, avant que cette rénovation n’intervienne, qui a pris plusieurs années (et 250 millions d’euros), ce transport indigne de la capitale de la soi-disant Ville Lumière. En fait indigne des “banlieusards” qui, comparés aux habitants du Petit Paris, sont vraiment des laissés-pour-compte. La réflexion que je viens de faire vaut aussi pour le RER D, et à ce que j’en entend, pour le RER A… Retards, saleté, insécurités, inaccessibilité, incompréhensions de toutes sortes …

Il faut reconnaitre que la communication sur le RER B+ a été bonne. Regardez notamment le site web adhoc ici: il est bien fait et donne toutes les infos sur les travaux, la réfection des gares, les nouveaux horaires des trains…

Et, pour accompagner l’accessibilité, le réseau de bus a été repensé et augmenté. Dans notre secteur, vous pourrez voir les changements des lignes sur ces documents (c’est un peu compliqué mais les usagers devraient s’y retrouver) : les CIF sont en première ligne (oups, facile…) :

1) un communiqué de presse précis des CIF sur le secteur 77, à voir ici

2) le site spécial des CIF : Plus de Bus qui montre tous les changements dans les 77, 93, 95.

3) Le communiqué de presse des CIF sur le secteur du Seapfa qui renforce notamment la ligne 15, de Tremblay à Aulnay-Gare (la voir ici) et aussi la ligne 44 qui desservira désormais le week-end le quartier enclavé du Gros-Saule à Aulnay (la voir ici). Ce sont ces lignes qui ont été inaugurées officiellement samedi dernier.

on reconnait, entre autres, M. Montes (le grand à gauche), 1er adjoint au maire de Tremblay, Mme Arri, conseillère municipale de Villepinte, Mme Nelly Roland, maire de Villepinte, à sa gauche Pierre Serne, vice président du conseil régional en charge des transport, à coté de lui M. Magnon Pujo, directeur Keolis IDF, derrière lui M. Gervais, directeur du centre CIF de Tremblay...M. Monnet du STIF, Mohamed Godbane (CIF)... Et, en blouson noir, Arnaud Keraudren, adjoint de Nelly Roland (qui se présente contre elle...)

Ce samedi donc, vers midi, les autorités ont inauguré les nouvelles lignes. Premier rendez-vous à la gare de Villepinte (foto en haut). Nelly Roland, maire de Villepinte a fait un discours en tant que 1ère vice président de la CA Terres de France, chargée des transports. Elle remplaçait François Asensi, occupé ailleurs.

Puis le groupe a pris un bus de la ligne 15 (moi aussi !) direction le quartier du Gros Saule à Aulnay. Changement de bus à la gare de Sevran Beaudottes (en pleine rénovation, ça à l’air bien) pour prendre la fameuse ligne 44.

Gérard Ségura, accueillant M. Magnon Pujo, directeur régional de Kéolis. Entre eux, le député Goldberg

20 ans d’attente !

Pierre Serne, vice président du Conseil régional, chargé des transports et de la mobilité

Le groupe est descendu près d’une école maternelle et a été accueilli par Gérard Ségura, maire d’Aulnay et le député du secteur, M. Goldberg. Discours de Gérard Segura qui a remercié le STIF et l’ensemble des partenaires, notamment pour la ligne 44 qui desservira le quartier du Gros Saule  le week-end. Il aura fallu attendre 20 ans a t-il précisé pour que ça se fasse ! Il s’est réjoui du RER B+ “qui marche” bien a t-il assuré. Me voyant hocher de la tête (j’ai plusieurs témoignages de voyageurs qui m’ont dit le contraire…) il a redit que ceux qui ne sont pas encore convaincus le seront bientôt…

Nelly Roland, puis le vice président de la région M. Serne (qui est aussi vice président du STIF) ont aussi pris la parole. Tout le monde s’est réjoui de ces avancées. L’ensemble, financé par le STIF, coutera 3 millions d’euros par an…

On a bu le traditionnel pot ensuite, autour d’un magnifique buffet préparé par Harry Traiteur.

EV

Partagez cet article

Le ticket Blazy-Sabouret pour les municipales 2014:un effet Vigouroux?

J-P Blazy, député, maire de Gonesse
Cédric Sabouret, conseiller municipal "délégué, conseiller général. Et Iznogoud?

Y’aurait-il de l’affolement dans l’air ? Ou plutôt la menace (bien réelle) d’un score plus que bon aux prochaines municipales de la liste “FN Light” Ouchik-Vigouroux ferait-elle prendre conscience aux socialistes de Gonesse de ne plus perpétuer les divisions internes ?

On se souviendra (mais si vous ne vous en souvenez plus, qui pourra vous en vouloir…?sinon revoyez-ça ici) ) que Cédric Sabouret avait été préféré par la section socialiste (dont le site web est nul, au sens propre du terme) de Gonesse pour être candidat aux cantonales de 2010, à la place de Vivianne Gris, toujours 1ère adjointe du maire, Jean-Pierre Blazy, que celui-ci soutenait. Et Sabouret (dont le site web est toujours aussi pauvre, malgré ses engagements) fut élu, brillamment (j’avais même été contraint de voter pour lui, à cause de ça)

Sabouret étant le secrétaire de section, il laboure cette dernière depuis des années, discrètement. Les secrétaires de section du PS sont en effet devenus tout-puissants depuis que ce sont les “militants” (en général une poignée qui ne font pas grand chose… oh! du calme, c’est dans tous les partis pareils…)- qui choisissent les candidats, cf. ce qui risque de se passer à Villiers-le-Bel (où Ali Soumaré est secrétaire de section) ou même à Goussainville (où c’est Luc Broussy…).

Et, dans cet hyper-microcosme (pardon…), tout le monde savait que le Cédric (conseiller municipal délégué) voulait être calife à la place du calife. Et donc se faire désigner comme candidat maire par “sa” section.

Que s’est-il passé dans cet accord, qui a enfanté de ce “ticket Blazy-Sabouret”?  Sa simple lecture donne des indications: Sabouret est annoncé comme 3ème de liste, on apprend, dans le communiqué (commun aux deux), publié vendredi nuit, que (lisez bien…) : ” Jean Pierre Blazy, député-maire, a le soutien de Cédric Sabouret, Secrétaire de section, Conseiller Général, pour conduire la liste municipale.
Cédric Sabouret sera le numéro 3 sur la liste socialiste. Il assurera avec la tête de liste la direction de la campagne et sera amené à exercer d’importantes responsabilités au sein de la municipalité en vue des échéances futures. C’est l’alliance de l’expérience et du renouveau qui conforte l’avenir de Gonesse.
La liste des candidates et des candidats socialistes se fera également de manière conjointe..
.”.

Le deuxième effet Vigouroux…

Marine Le Pen (ici à Gonesse), rigole...

“J-P Blazy a le soutien “! (A quand la cigüe?). Et on ne parle a aucun moment, dans le communiqué, du … numéro 2 de la liste, dont on imagine bien que ce sera Viviane Gris, qui n’aura donc pas voix au chapitre, vu la “cogestion” annoncée de la liste, de la campagne et de la ville en cas de victoire. Avec un passage de relais d’ici 2020? …

Tout cela est bien byzantin … Mais c’est sûrement le deuxième effet Vigouroux (vendu en pharmacie…). La stratégie FN light aura  au moins réussi ça… En attendant le troisième ?

Je peux vous le dire: rien n’est joué à Gonesse…

EV

Partagez cet article

Centrex (L’Oréal) va quitter Marly-la-Ville pour Vémars

Le futur bâtiment de l'Oréal à Vémars (architecte: Stéphane Goulard )

Dans un communiqué (à lire ici), Prologis annonce la construction d’un entrepôt pour l’Oréal, dans son complexe logistique des “Portes de Vémars”(revoir ici) , dans cette commune du Val d’Oise. C’est l’agence d’architecture Stéphane Goulard, déjà concepteur des “Portes” qui a conçu le bâtiment qui devrait ouvrir ses portes en mai 2014. En fait il s’agira du transfert de l’entrepôt historique de Marly-la-Ville, dénommé Centrex.

Le maire de Marly déçu…

Difficile d’avoir plus d’infos pour le moment (on les cherche), de tous côtés. Mais une chose est sûre, c’est que le maire de Marly-la-Ville, l’excellent André Specq, nous a fait part de sa déception de ne pas avoir plus que ça d’explications, tant sur le projet de transfert, que sur le devenir du futur ancien entrepôt. Même si le nouveau restera dans la CA Portes de France puisque les deux communes en font partie.

C’est en effet regrettable.

L’Oréal est un grand acteur industriel et logistique sur le Grand Roissy, avec sa belle usine et son centre d’Aulnay, Chimex à Le Thillay, la base logistique de la division coiffure à Mitry-Mory, et l’établissement ‘parfum” de Villepinte (dont j’ai oublié le nom…).

EV

Partagez cet article

Deux nouvelles belles entreprises installées à Gonesse

Les bâtiments ont été entièrement rénovés par Prologis

Prologis a annoncé récemment la location d’un double bâtiment (10000 m2) à Gonesse (rue Gay Lussac, dans la ZI de la Grande Vallée). Lisez le communiqué de Prologis ci-dessous, ça ira plus vite… En fait les deux “entités” (JMT Locameuble et La Compagnie de location de Mobilier, toutes deux faisant partie du leader européen JMT), sont déjà dans les lieux depuis juillet. Ils ont quitté la ville de Saint-Denis (93). On essaiera d’en savoir un peu plus sur les raisons de ce déménagement (qui nous va bien …). C’est CBRE qui a conseillé les parties. Félicitations !

L'équipe de la Compagnie du Mobilier, début septembre, dans les nouveaux locaux de Gonesse (foto piquée sur leur site web. Cliquez !)
Ilham Moustachir, adjointe au maire de Gonesse

Bonne occasion pour refaire part de l’attractivité de Gonesse, qui, année après année, ne se dément pas, sur le plan économique. Regardez cette page du “Journal du Net”  sur l’évolution du nombre des entreprises et des créations d’entreprises sur son territoire, que m’a envoyée Ilham Moustachir, adjointe au maire chargée des affaires éco et de l’emploi. C’est significatif. Et encore, les stats s’arrêtent à 2011…

Bonne occasion aussi pour redire (voyez ici) tout le bien que je pense du travail de cette jeune (ça a été son 1er mandat) élue qui, à mon avis, à tout compris (et rapidement) sur ce que doit être une action municipale en matière de développement économique et d’aide à l’emploi. Tout cela en travaillant dans le même temps (elle est cadre à Servair) et sans, on peut le dire, une équipe suffisante au niveau de son service en mairie.

Et pour redire aussi (je m’en suis déjà ouvert à la municipalité) que les pages “éco” du site de la ville devraient refléter davantage le dynamisme économique de la ville (et en faire la promotion un peu partout, et même sur RoissyMail !)

EV

________________________

PARIS – le 18 septembre 2013 – Prologis, le principal propriétaire, opérateur et développeur international en immobilier logistique, annonce aujourd’hui la signature d’un bail d’environ 10 193 mètres carrés de surface logistique dans le bâtiment 3 de Gonesse à deux entités : JMT Locameubles, branche française du Groupe JMT, leader européen de la location événementielle qui regroupe 16 filiales dans 8 pays ; et La Compagnie de Location de Mobilier, marque du Groupe JMT.

Acquis par Prologis auprès de Manutan, ce bâtiment indépendant a été livré en mai 2013 après avoir fait l’objet d’une rénovation complète et d’une mise en conformité générale. Aujourd’hui, ce bâtiment dernière génération  se compose de 4 cellules et représente une surface totale de 20 151 mètres carrés. Trois cellules de ce bâtiment, disposant de 14 portes à quai et 4 portes de plain-pied, abriteront les activités logistiques de JMT Locameubles et de La Compagnie de Location de Mobilier, marque française du Groupe créée en 2003.

Cette surface logistique permettra à JMT Locameubles et à La Compagnie de Location de Mobilier de gérer ensemble leurs activités logistiques (stockage et rayonnage) tout en bénéficiant d’espaces séparés avec deux adresses différentes puisque le bâtiment dispose de deux accès sur deux rues distinctes.

« Afin de mutualiser les activités logistiques de nos deux entités pour renforcer notre efficacité, nous cherchions un bâtiment disposant d’une surface importante permettant également aux deux entités de conserver leur autonomie. », déclare Denis Véricel, Gérant de JMT Locameubles.  « Nous avons été séduits par le bâtiment de Prologis à Gonesse. Sa qualité, son double accès et son emplacement géographique sont des avantages précieux pour la poursuite de notre développement commercial.», rajoute Olivier Budin, Gérant de La Compagnie de Location de Mobilier.

Situé rue Ampère à Gonesse, le bâtiment 3 est au cœur de la zone industrielle historique de Gonesse, une des plus importantes de la région nord de Paris avec 400 entreprises et plus de 12.000 emplois. La desserte de la zone est exceptionnelle avec un accès direct aux autoroutes A1, A86 et A104, à proximité des aéroports de Paris Charles de Gaulle et Paris Le Bourget.

François Rispe, Directeur Général Europe du Sud, Prologis, commente : « Nous sommes ravis d’accueillir JMT Locameubles et La Compagnie de Location de Mobilier dans notre bâtiment de Gonesse. Cette prise à bail intervenant juste après la rénovation du bâtiment renforce notre conviction d’avoir d’une part, fait le choix de Gonesse en tant que localisation stratégique, d’autre part, lancé la réhabilitation du bâtiment dans ce secteur logistique à fort potentiel. Par ailleurs, c’est une grande fierté pour Prologis d’accueillir ces deux sociétés et de voir ainsi élargir la palette des secteurs d’activités dans lesquels nous accompagnons nos clients sur le terrain de la logistique.»

CBRE est intervenue en tant que conseil du preneur et du bailleur.

Partagez cet article

Les entreprises de l’AEMVY ont échangé sur des sujets d’actualité “Grand Roissy-Grand Paris”

A la tribune, autour de Laurent Perra, le président Renaud et Christophe Machard

L’association d’entreprise qui répond au doux nom de AEMVY “(association des entreprises Montmélian Val d’Ysieux” !) a organisé , avec la CCI du Val d’Oise et le CA Roissy Portes de France, une réunion d’information sur les dossiers en cours sur les thèmes Grand Paris-Grand Roissy Économique. C’était vendredi matin au siège de la CA, à Roissy. Treize chefs d’entreprises étaient là.

Laurent Perra, (DG d’Eurostar Engineering), président de l’association (qui regroupe en fait des entreprises des ZA de Fosses, Saint-Witze t depuis l’an passé, au-delà, voir ici)) a introduit la  réunion. Christophe Machard, membre de la CCI 95, qui représentait le président Vernhes, empêché, a fait un exposé sur les dossiers en cours: transports etc. Le président de la CA Patrick Renaud a donné ses impressions, revenant notamment (avec dépit) sur l’avis négatif de la Commission Permanente du Conseil régional sur le projet de CDT “Cœur économique Roissy Terres de France” (revoir ici) et sur le “barreau picard”…

Je suis passé prendre cette foto…

EV

Partagez cet article

Troisième séminaire des “Places aéroportuaires durables”: le programme et les inscriptions sont en ligne

Après Roissy en 2011 (revoir ici) et Atlanta en 2012 (on n’y était pas), le prochain séminaire international des “Places aéroportuaires durables” se tiendra cette fois les 24 et 25 octobre dans un lieu pas encore bien connu de tous: l’Université du Service d’ADP, à RoissyPôle.

Plus de 50 intervenants dont 25  venant de places aéroportuaires mondiales plancheront sur le thème “Enjeux et Stratégies pour créer des places aéroportuaires durables au niveau mondial“.  Vous pourrez voir l’ensemble du dossier sur le site spécial de Hubstart (qui est l’organisateur) et spécialement ICI  le détail du programme et les noms des intervenants (y’a du beau monde…). L’inscription est gratuite (c’est ici). Plus de 300 personnes sont attendues.

On y sera, ‘pensez-bien…

EV

Partagez cet article

Le Mag “Contact Entreprise” consacre sa dernière édition à l’Aéronautique dans le Val d’Oise

Cliquez pour obtenir le magazine en entier

Nos amis de l’agence MF Promotion (Cergy-Pontoise) viennent d’éditer le n°125 de “Contact entreprise”, leur bimestriel d’information économique créé en 1992 (et qui nous avait inspiré pour faire Bénéfice.net…). Le dossier est consacré à l’aéronautique dans le département du Val d’Oise, qui ne manque pas d’entreprises dans ce secteur, un des rares porteur en ce moment en France. Parmi les entreprises du Grand Roissy évoquées dans le dossier, le groupe Aertec (Villeron), qui est en pleine forme, la future usine d’Eurocopter de Dugny-Bonneuil, Dassault Falcon Services, EADS SECA; Air FRance KLM Industrie …

Mais il y a aussi les autres rubriques : immobilier d’entreprise qui informe  (comme ne l’a pas encore fait RoissyMail…) du futur entrepôt de l’Oréal à Vémars, les restaurants, la vie du Club ACE (créé MF Promotion en 1990)  qui compte 160 membres (entreprises et organismes divers), celle des autres association d’entreprises valdoisienne…

“Contact entreprise”est édité à 8000 exemplaires, diffusé gratuitement dans les entreprises et lieux publics du Val d’Oise. L’agence MF Promotion a  été créée voici 18 ans par Marie-France Paviot, aujourd’hui en retraite. C’est sa fille, la charmante Virginie qui a repris la direction de l’agence. C’est elle qui a développé le site et la newsletter INFO CONTACT (à consulter ici).

EV

Partagez cet article