RoissyMail embauche !

Vous êtes d’un esprit ouvert ? curieux ? Vous savez écrire ?  Vous connaissez le monde de l’entreprise? Des collectivités locales ? Vous connaissez le territoire et les enjeux du Grand Roissy ? Vous aimez travailler, bouger, évoluer ? Vous n’êtes pas féministe ? Vous êtes tolérant ? Vous aimez les gens ? Tout cela est important

Vous êtes journaliste, ou pas ? Vous avez quel âge? Vous êtes une femme ou homme, homo, hétéro ou bi (et même “trans”, ça ferait causer…), zoophile ? Vous êtes blanc, noir, bleu, violet? Vous êtes vieux, jeune, vieux-jeune, cancéreux, handicapé ? Vous êtes de droite, de gauche, du centre, de je ne sais quoi encore ? Musulman, catho, protestant, animiste, bouddhiste, zarathoustriste, strausskahnien, shintoïste, agnostique, athée… ? Vous aimez le Maroual?  Tout cela n’est pas important.

RoissyMail embauche un(e) rédacteur pour nous aider à rendre compte des milles choses que se passent quotidiennement dans le Grand Roissy (et ailleurs).

Si vous êtes intéressé, envoyez un premier mail de présentation et d’intérêt à moâ : eric.veillon@orange.fr. On parlera des détails du poste ensuite.

EV

Partagez cet article

“Camarade Jean-Pierre”, je démissionne !

Philippe HAROUTIOUNIAN . Pas très clair...

Philippe HAROUTIOUNIAN est conseiller municipal (PS) de Gonesse. C’était son premier mandat. Ça sera sûrement son dernier… Il vient en effet, juste après le  dernier conseil municipal,d’envoyer une lettre au maire, Jean-Pierre Blazy dans laquelle il annonce sa démission du “groupe majoritaire”  et où il affirme :”Je ne suis plus en phase avec ta conception de la politique, qui ne répond ni à l’intérêt des habitants, ni de la commune, ni aux positions et aux orientations des partis de gauche et des syndicats“. Le reste de la lettre est à lire ici.

Je l’ai eu téléphone pour bien comprendre  notamment les raisons de la médiatisation de son geste. Je me suis aussi étonné auprès de lui de voir qu’il lui a fallu plus de cinq ans (et à quelques mois des municipales) pour s’apercevoir qu’il “n’était plus en phase…”. Pas d’arrière-pensées, m’assure-t-il. En fait, il souhaitait que le maire passe la main à Cédric Sabouret. Or il y a eu un “deal” entre Blazy et Sabouret (revoir ici) , et cela ne lui a pas plu. En plus, la “goutte d’eau qui a fait déborder le vase”, c’est la non concertation, au sein du groupe majoritaire, à propos de la désignation, lors du dernier conseil municipal, des délégués à la CA Val de France, dont Gonesse fera officiellement partie en 2014. Et un de ses amis conseillers, Jean Samat, n’a pas été désigné, au profit de Mohammed Hakkou, récemment rallié au groupe majoritaire (revoir ici, une récompense ? ).

Rejoindra-t-il la “liste light” du Front National ?

Franchement, toutes ses explications ne m’ont guère parues convaincantes. Et ses fréquentations avec les membres de l’opposition municipale sont de notoriété publique, comme le souligne un article du Parisien (à voir ici).

Va-t-il faire parties des “proies” annoncées par le “ticket” Ouchik-Vigouroux, lors de la conférence de presse qu’ils avaient tenue début juillet (en présence de Marine Le Pen)? Ouchik avait prévu effectivement des ralliements à venir de syndicalistes, de socialistes et même de communistes.

On va bien voir. Tout est possible de nos jours…. Et on verra ce qu’en pense J-P Blazy…

EV

Partagez cet article

Retour sur les nouvelles entreprises à Gonesse

Les bâtiments ont été entièrement rénovés par Prologis

Il y a eu un bug pour la lecture de cet article, que j’avais publié le 22 septembre . En fait j’avais oublié de mettre un titre, ce que j’ai corrigé le lendemain. Mais cette correction a créé un dysfonctionnement difficilement compréhensible : certains lecteurs n’ont pas pu lire l’article (seuls ceux qui sont sous Firefox le pouvaient). Je le remets donc en ligne….

EV

Prologis a annoncé récemment la location d’un double bâtiment (10000 m2) à Gonesse (rue Gay Lussac, dans la ZI de la Grande Vallée). Lisez le communiqué de Prologis ci-dessous, ça ira plus vite… En fait les deux “entités” (JMT Locameuble et La Compagnie de location de Mobilier, toutes deux faisant partie du leader européen JMT), sont déjà dans les lieux depuis juillet. Ils ont quitté la ville de Saint-Denis (93). On essaiera d’en savoir un peu plus sur les raisons de ce déménagement (qui nous va bien …). C’est CBRE qui a conseillé les parties. Félicitations !

L'équipe de la Compagnie du Mobilier, début septembre, dans les nouveaux locaux de Gonesse (foto piquée sur leur site web. Cliquez !)
Ilham Moustachir, adjointe au maire de Gonesse

Bonne occasion pour refaire part de l’attractivité de Gonesse, qui, année après année, ne se dément pas, sur le plan économique. Regardez cette page du “Journal du Net”  sur l’évolution du nombre des entreprises et des créations d’entreprises sur son territoire, que m’a envoyée Ilham Moustachir, adjointe au maire chargée des affaires éco et de l’emploi. C’est significatif. Et encore, les stats s’arrêtent à 2011…

Bonne occasion aussi pour redire (voyez ici) tout le bien que je pense du travail de cette jeune (ça a été son 1er mandat) élue qui, à mon avis, à tout compris (et rapidement) sur ce que doit être une action municipale en matière de développement économique et d’aide à l’emploi. Tout cela en travaillant dans le même temps (elle est cadre à Servair) et sans, on peut le dire, une équipe suffisante au niveau de son service en mairie.

Et pour redire aussi (je m’en suis déjà ouvert à la municipalité) que les pages “éco” du site de la ville devraient refléter davantage le dynamisme économique de la ville (et en faire la promotion un peu partout, et même sur RoissyMail !)

Read moreRetour sur les nouvelles entreprises à Gonesse

Partagez cet article

Jean-Paul Huchon a quitté la présidence l’EPA Plaine de France

Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Ile de France était président de l’EPA Plaine de France depuis 2005.

Lors du dernier conseil d’administration, le 27 septembre, il a annoncé sa démission pour cause de limite d’âge:

“C’est avec fierté que je quitte la présidence de l’EPA Plaine de France, nous avons écrit un projet de territoire et révélé ses potentialités. J’ai particulièrement apprécié la volonté des élus, de tous bords politiques, de travailler ensemble pour faire avancer le territoire de la Plaine de France. J’ai été frappé par la capacité de dialogue avec les élus locaux et l’écoute qui leur a été réservée par les administrateurs de l’EPA. En tant que Président de la Région Ile-de-France, je serai particulièrement attentif au devenir des nombreux projets de transports et d’aménagement de ce territoire ».

C’est le préfet Fiscus, secrétaire Général aux Affaires Régionales  et Premier Vice-président de l’EPA qui assurera la présidence par intérim jusqu’aux élections municipales de mars 2014.

Voyez le communiqué de l’EPA ici.

Partagez cet article

Créez votre boite ! Soignez vos relations avec votre banquier !

Le secteur de l'hotellerie-restauration embauche toujours

Emplois, création d’entreprises, c’est en ce moment le mois de l’initiative à la Communauté d’agglo Val de France. Forums (notamment une journée spéciale emploi du secteur de l’hôtellerie, bus de l’Initiative à la rencontre des habitants, édition d’un guide de la création d’entreprise (bien fait, à voir ici), multiples pages d’infos sur le site de la CA (et même sur Facebook), la CA a mis le paquet !

Voici une bonne initiative, en ces temps de chômage massif et de croissance molle. On apportera notre pierre à cette série d’action en encourageant les gens à créer leur propre entreprise. Certes, tout le monde n’a pas vocation à être chef d’entreprise, mais je voudrais témoigner ici du plaisir qu’il y a à créer et diriger sa propre boite. Certes, c’est prenant, parfois angoissant, mais les avantages, je peux vous le dire, sont nettement plus nombreux que les inconvénients.

Et, aujourd’hui, c’est beaucoup plus facile de créer. Le statut, par exemple, d’autoentrepreneur, en permettant notamment le paiement des cotisations sociales en fonction du chiffre d’affaire réellement encaissé permet de démarrer sans grand risque (avant, combien de jeunes boites déposaient leur bilan rien qu’à cause des lourdes cotisations obligatoires, chiffre d’affaire ou pas…). Et le dispositif ACCRE vient encore encourager ceux qui veulent se lancer.  Alors lancez-vous ! Et vous verrez par exemple le plaisir que procure la première vente que vous ferez.

Comment faire avec votre banquier ?

Mon cousin Alain et M. Battistella, à la fin du repas. Y'avait de la Mirabelle dans l'air!!!

Encore un conseil. J’en parlais encore dimanche dernier avec mon frère Patrick, qui tient un restaurant à Serre-Chevalier : ayez toujours de bonnes relations avec votre banquier. Celui-ci est, on l’oublie souvent, un commerçant comme un autre. Il ne demande qu’à vous prêter de l’argent (c’est comme ça qu’il gagne  sa vie…) soit sous forme de prêt, soit sous forme de découvert. Tout ce qu’il veut, c’est être certain de le récupérer ! C’est pourquoi il faut toujours l’informer de votre situation,(avec les comptes annuels par exemple et une note d’infos de temps en temps sur votre activité.  Et surtout ne jamais lui raconter d’histoires, il perdait alors confiance en vous ! Mais si vous l’informez comme je vous dit, il sera à vos côtés en cas de mauvaise passe.  C’est ce que je fais depuis la création de notre agence VPP (fin 1996 !) avec ma Banque Populaire (que je vous conseille donc). Des mauvaises passes, j’en ai eu, mais grâce à la confiance, la banque m’a toujours suivi.

Belle rencontre  avec Joseph Battistella

A propos de banquier, bonne occasion pour évoquer une rencontre, comme le hasard sait les faire. Voici une dizaine de jour mon cousin Alain, qui est traiteur à Épinal, m’appelle. Il venait de faire une presation pour un repas entre amis à Dogneville, non loin d’Épinal. Au cours d’une discussion avec un des convives, il en vient à évoquer mon nom ce que je fait. Incroyable, c’était M. Battistella, aujourd’hui en retraite, mais qui fut le directeur central des clientèles, à ma Banque populaire et que j’ai bien connu et que j’aimais beaucoup. Retrouvailles au tél, puis mails le lendemain:

Bonjour Eric, c’est tout bon.   Mais quelle surprise, hier soir, quand votre cousin (qui, au passage fait une très bonne cuisine…) m’a parlé de votre lien de parenté… et la technologie aidant – photo, transmission, et appel téléphonique immédiat. Un lien rompu depuis 7ans est rétabli, c’est vraiment extraordinaire…Et en plus vous vous ressemblez pas mal. – Donc, à bientôt .J.B.

On doit se revoir (il habite Montmorency). Elle est pas belle la vie?

EV

Partagez cet article