Un monde fou à l’inauguration (grandiose !) d’Aéroville

La foule, pendant l'inauguration

Ce fut une soirée grandiose, qui marquera les annales du Grand Roissy. Plusieurs milliers de personnalités avaient répondu à l’invitation d’Unibail et de ses partenaires pour l’inauguration, à 18H30 presque tapantes d’Aéroville, enfin ouvert.

A 20H 30, après les cérémonies, les portes se sont ouvertes au grand public, qui a investit massivement les quelques 200 boutiques qui les attendaient de pied ferme.

L’inauguration, tant attendue, fut … excitante. Tout le monde (sauf le député Albarello…) était là… Acteurs économiques, politiques, associatifs, représentants de l’État, autres personnalités… tout le monde avait le sourire, tout le monde était un peu excité (comme moi…), tellement l’endroit est beau, bien pensé, prometteur et que la grossesse fut difficile…

Ça s’est passé deux ans presque jour pour jour après la pose de la première pierre, qui fut aussi un grand moment (revoir ça ici), mais après des années de procédure préalables. La patience et l’appui des élus locaux a payé et on aura une pensée pour Guillaume Poitrinal, ancien président d’Unibail, qui avait, enfin, annoncé le démarrage du projet en mai 2011 (revoir ici). Dans la foulée, il avait écrit un livre “La France malade de son temps” (que François Hollande a lu…), dénonçant les lenteurs bureaucratiques françaises. Je ne l’ai pas encore lu (faute de … temps, mais je sais tout ça).

Des discours enthousiastes

Francois Asensi avec Elodie Arcayna, la directrice d'Aéroville

Plusieurs orateurs se sont adressés aux invités. Le président d’Unibail, bien sûr, mais aussi les maires des deux communes concernées : Tremblay et Roissy, dont il faut convenir qu’ils ont soutenu ensemble le projet dès le début, parce qu’il y croyaient (j’en témoigne, mais je passe sur les détails passés: Roissy qui a fait décaler un peu l’emplacement pour ne pas avoir que les parkings et Tremblay, ex-pourfendeur légendaire des multiplex…).

Vous verrez dans une des vidéos amateurs ci-dessous (tournées par ma femme Bignon) des extraits de celui d’André Toulouse, qui fut excellent. François Asensi a été tout aussi brillant. Les deux ont souligné l’importance, à tous points de vue de l’équipement, et ont remercié Unibail d’avoir joué le jeu pour les emplois locaux (ce qui est bien vrai…). Le préfet de Seine-Saint-Denis a conclu.

A. de Romanet (sans chaussettes...) Frédéric Verhnes, président de la CCI, Valérie Pécresse, conseillerère régionale (et anciennne ministre UMP), André Toulouse

J’ai rencontré et parlé avec plein de lecteurs de RM, c’était sympa, et pris des fotos en pagaille. Bien sûr, en tant que consommateurs, ont retournera à Aéroville. J’ai apprécié en passant le look du supermarché Auchan, superbe (mais je n’arrive pas à savoir si le drive est ouvert…).

Deux inquiétudes subsistent, dans ce tableau idyllique : la circulation automobile (il parait que hier soir ça c’est bien passé) et la racaille (plusieurs lecteurs m’ont déjà appelé depuis ce matin pour me faire part d’incidents hier soir, y compris d’interpellations par la police).

Mais je fais confiance au professionnalisme d’Unibail pour affronter ces problèmes (à condition que la PAF, déjà fragile au niveau des effectifs, puisse faire face…).

Mais ….VIVE AEROVILLE !

PS : Et puisse vivre AIR FRANCE, premier opérateur économique du Grand Roissy, qui fête pour la deuxième fois en catimini ses 80 ans, tout à l’heure, dans son siège de Tremblay ( sans communiqué, sans presse, tout comme la première fois à Paris) et, selon nos informations, sans même le maire de Tremblay)… C’est pas terrible…

PS: je vous mets les vidéos et d’autres fotos plus tard…

EV

Avec Bignon (habillée en Desigual) et Frank Provost ("toujours à petit prix"...)
Partagez cet article

Le multiplex d’Aéroville ouvrira le 22 octobre

Admirez la couleur des chaussettes du PDG d'ADP.. Du même ton que le rose d'Aéroville et ici, en parallèle. Trop fort ADR !
Asensi a été interviewé par plusieurs médias à la sortie de la conférence

En prélude à l’inauguration du soir, Unibail-Rodamco, le promoteur d’Aéroville avaient invité des dizaines de journalistes dès le matin. Une conférence de presse, consacrée aux cinémas d’Aéroville s’est tenue à 10h. En présence du Président d’Unibail, Christophe Cuvillier, d’André Toulouse, maire de Roissy, François Asensi, député, maire de Tremblay (le centre est à cheval sur Roissy et Tremblay…), Augustin de Romanet, PDG d’ADP et de Christophe Lambert, DG d’EuropaCorp, le promoteur du multiplex (12 millions d’euros d’investissements, 700 000 entrées annuelles prévues, soit presque 2000 par jour (???).

Je suis arrivé en retard, comme d’hab, mais j’ai pu comprendre que chacun avait pris la parole, Ch. Lambert ayant présenté les innovations du multiplex, le premier ouvert par Luc Besson en France. Ça devrait être super ! Les prix sont corrects (10€ en entrée de gamme) et pour 25 €, si j’ai bien compris (mais j’ai pas bien compris, j’y reviendrai), dans la version “premium”,vous aurez du caviar et du saumon, en plus des pop-corn ! Voyez cet article qui en dit un peu plus.

Une question, assez précise, a été posée par un journaliste, s’agissant des problèmes d’accessibilité au centre commercial. On ne peut pas dire que ceux qui étaient à la tribune se soient bousculés pour répondre… André Toulouse ayant même un peu noyé le poisson en évoquant … les transports en commun. De son côté, Ch. Cuvillier a été … lyrique!

Les journalistes sont ensuite partis pour une visite guidée du centre, au moment où les boutiques s’affairaient pour l’ouverture du soir.

Malgré l’excellence (je dis bien l’excellence) des relations presse d’Unibail, confiées à l’agence Profile PR (merci au passage à Stéphanie pour sa gentillesse et sa patience), je n’avais pas compris, même si j’avais entendu dire que Robert de Niro serait là le soir, qu’il y aurait la “Première” de  “Malavita“, le dernier film de Luc Besson avec donc de Niro, Michelle Pfeiffer et… Tomy Lee Jones (j’adore les trois) à Aéroville. Dommage, sinon je serais resté prendre les stars en foto.

En tous cas, ce multiplex va me redonner envie d’aller au cinéma…

EV

Y'avait beaucoup de (vrais) journalistes
Partagez cet article

Tremblay contre le projet de Métropole parisienne : “un coup de force institutionnel”

On savait François Asensi (député FG, maire de Tremblay-en-France de préside de la CA Terres de France) fâché (revoir ici) contre la projet de Métropole parisienne actuellement en discussion au Parlement. Il a convoqué pour ce soir un Conseil municipal extraordinaire invitant la population à venir pour “ensemble la loi proposée et travailler à une riposte populaire à la hauteur des enjeux”.  Voyez les arguments développés par la municipalité ici.

EV

Partagez cet article

Alain Louis + communistes contre Luc Broussy + EELV

Qui dirigera la mairie de Goussainville, l'année prochaine? (foto P.Popshadel)

Comme on pouvait le prévoir, Luc Broussy (conseiller général PS) a été désigné par la section dont il est le secrétaire, leader de la liste socialiste pour les élections municipales de 2014 (voyez son communiqué ici) .  Pour la simple et bonne raison que son concurrent  Alain Louis (l’actuel maire PS de la ville) avait démissionné du PS la veille de la primaire.  Avant-hier, le même a publié un communiqué annonçant son intention de briguer une deuxième mandat. Avec le soutien des communistes ! Puis, Luc Broussy a annoncé le soutien de EELV à sa candidature.

Elisabeth Hermanville aux anges !

Vous imaginez l’ambiance…  Jointe au téléphone, Elisabeth Hermanville (investie par l’UMP) , ancienne maire et célèbre figure de la vie goussainvilloise, savoure discrètement la situation. Celle-ci, effectivement, lui ouvre un boulevard vers la Place de la Charmeuse d’autant que les électeurs du FN, potentiellement nombreux à Gouss (le FN avait fait près de 10% aux dernières législatives) se feront un plaisir de voter pour elle.

Elle nous en dira plus un peu plus tard…

EV

Partagez cet article