Retour sur le séminaire international d’Hubstart

Pendant une pause, Olivier de L'Estoile ( Président honoraire de European Business Aviation) avec Michaël Cheyne, Directeur de l'aménagement de l'aéroport d'Atlanta

Le séminaire international “Hubstart” sur les “places aéroportuaires durables” s’est achevé vendredi après-midi avec un “Grand Roissy Tour” en bus à l’attention des séminaristes. Le jeudi après midi, deux ateliers s’étaient tenus : l’un consacré à la revitalisation économique et spatiale dans les places aéroportuaires établies et l’autre sur le développement économique. De nombreux invités étrangers sont intervenus, favorisant un utile partage d’expérience (revoyez le programme ici). Nous vous mettrons en ligne le verbatim et les autres documents présentés dès que… nous les aurons. Un film a aussi été réalisé.

Mathieu Montes, expliquant l'histoire du Château Bleu aux invités

Le jeudi soir, la ville de Tremblay (hôte du séminaire) a offert un dîner aux séminaristes, dans une des magnifiques granges de l’Auberge du Château Bleu (les voir ici) , situées à l’entrée du Parc du même nom, au Vieux-Pays. Mathieu Montès, 1er adjoint au maire, a relaté l’histoire de ce superbe site, propriété de la ville. Je vous conseille vivement de lire ici son exposé historique, réalisé avec l’aide de la Société d’études historiques de la ville (belle société, dynamique, voyez-ça ici) car il vaut le coup d’être lu. J’ai mangé en compagnie de Frédéric Vernhes, président de la CCI95, d’Elisabeth le Masson, de Kevin D. Johnson, de la ville d’Atlanta, d’un Monsieur de Taïwan, et un autre de Londres. On a bien rigolé en évoquant … la guerre de 100 ans !

On félicitera ici l’ensemble des organisateurs (avec une mention spéciale pour Élisabeth Le Masson) de ce séminaire qui contribue au rayonnement international du Grand Roissy et qui apprend des choses à tout le monde. A ce que j’en ai vu et entendu, les débats ont été d’une grande qualité (à part, il faut bien le dire, certaines interventions qui furent décevantes, suivez mon regard…).

Et aussi une mention spéciale à l’Université du Service, où s’est déroulé le séminaire. Les locaux sont jolis, modernes, pratiques…  Dommage qu’elle n’ait pas de site web !

EV

[easyrotator]erc_8_1382971984[/easyrotator]

Partagez cet article

C’est le chantier des deux futurs hôtels de RoissyPôle. Ouverture prévue le 29 mai 2015

C'est toujours impressionnant

En sortant du séminaire Hubstart, je me suis arrêté devant le chantier des fondations des deux futurs hôtels “ACCOR” (Ibis Style et Mercure), à Roissy Pôle, projets dont nous vous avions fait part en mars 2012 (cliquez sur la foto du bas pour revoir). Ce qu’on voit, ce sont les bases du parking commun (4100 m2) au deux hôtels (un IBIS Style et un Mercure). C’est Eiffage Construction qui est à la manœuvre. Et Arte Charpentier l’architecte.  L’ouverture est fixée au 29 mai 2015.

Voici ce que ça va donner (image Arte Charpentier)
Partagez cet article

Les restaurants d’Aéroville pris d’assaut le midi

Mardi dernier, comme on quittait Paris peu après 11h pour Epiais, j’ai eu l’idée, au lieu de s’embêter à faire à manger au bureau, de passer casser une petite croute dans un des restos d’Aéroville. Bien mal m’en a pris! Tous les établissements étaient pleins à craquer ! On passe devant celui de la foto (“L’Atelier, Jean-Marc appréciera…) et on voit une hôtesse qui renvoie poliment des groupes venus manger. Je tente notre chance. “Vous êtes deux? je vais pouvoir vous trouver une table”. Super. “Mais comptez une demi-heure avant d’être servis”. Glurps ! On laisse tomber. On avise le Mac Do, faute de mieux… Une immense queue! Pas moyen.. Du coup on a fait des courses à Auchan. Joli supermarché, prix corrects, . On a même eu droit à une remise de 30% sur deux entrecôtes (DLV).

J’ai compté 5 restaurants qui ne sont pas encore ouverts, dont l’Hippo…

EV

Partagez cet article

Ambiance stalinienne au Conseil communautaire de “Plaines et Monts de France”

C'était pas la joie à la tribune...

Bernard Corneille pendant son intervention. Devant lui, M. Jabut, maire de Dammartin

C’était pas la joie, à la dernière réunion du Conseil de la “petite interco” ( la CC “Plaines et monts de France”), qui s’est tenue lundi 21 à Dammartin. Huit points étaient à l’ordre du jour, mais c’était le 7ème que tout le monde attendait: l’avis de la CC sur l’arrêté du 31 juillet qui prévoit le rattachement de Compans, Mitry et Villeparisis à l’actuelle CC, autrement dit la création de la “Grande Interco” souhaitée par une large majorité de la population du nord-ouest seine-et-marnais et par … le bon sens. Les partisans de celle-ci (notamment les délégués de Dammartin, Othis, Le Pin) assistaient à la réunion. Dans le public on notait la présence de Joël Marion, maire de Compans, venu écouter ce qui se dirait.

Après que le président Rigault ait lu les 3 lignes du rapport, un semblant de débat a eu lieu.  Deux maires de petites communes, visiblement en service commandé, ont ressorti les sornettes habituelles sur la défense de la “ruralité” qui serait mise à mal, selon eux, (ou plutôt selon ce qu’on leur dit) par la Grande Interco. M. Corneille, maire d’Othis et M. Jabut, maire de Dammartin on fait leur déclaration en faveur de cette dernière. Impossible de transcrire ce qu’ a dit M. Geniès, maire de Gressy et on a absolument rien compris à l’intervention d’ Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot (un jour pour la Grande Interco, un jour contre…).

Avant de passer au vote, les partisans de la Grande Interco ont demandé un scrutin à bulletin secret. Cette demande était futée : on sait que nombre de partisans “officiels” de la petite interco auraient voté pour le rattachement. Mais Albarello, qui est en fait le vrai patron de la “petite interco” veille… et la demande de vote à bulletin secret fut refusée.  Sans surprise, la majorité des délégués a vote un avis défavorable au rattachement souhaité par la préfète. A noter que le maire de Saint-Pathus, M. Pinturier (qui a choisi d’être vice président de la CC) a voté pour, ce qui était courageux de sa part.

Bernard Rigault à coté de son chef Albarello

Mais l’ambiance était morose. Pas d’enthousiasme, peu de participation… Bernard Rigault allant même présenter des rapports à la place de certains vice-présidents, pourtant présents à la tribune. Ça m’a fait pensé au style stalinien : tout le monde triste, vote à main levé, crainte de s’exprimer, peur du chef …  C’est pas avec ça que le territoire va se développer. J’ai eu une pensée pour Mitry à la fin de la réunion et j’ai envoyé un texto à son maire, Mme Dupont, pour l’informer du vote et lui dire de ne pas se décourager car je devine que tout cela la navre.

Que va-t-il se passer maintenant ? Logiquement la préfète devrait passer outre l’avis de la CC et prononcer le rattachement. Mais dans quelles conditions? La suite au prochain numéro…

Comme “d’habitude”, histoire de rigoler un peu après cette triste réunion, j’ai proposé aux maires de la “grande interco” présents d’aller boire une bière à la pizzeria d’à côté. Et, effectivement, on a bien rigolé !            EV

"L'after" était nettement plus joyeux !

Partagez cet article