Les élus de l’Est du Val d’Oise toujours mobilisés contre la liaison Roissy Picardie

Les élus du Sievo sont appelés, dans une lettre signée De Patrick Renaud (président de la CA Roissy Porte de France), J-P Blazy et François Pupponi (députés) à manifester leur opposition au projet de liaison ferrée “Roissy Picardie“, le 16 décembre. A Vémars, une des communes impactées par la future ligne de chemin de fer.

Partagez cet article

Réquisitions plus sévères au procès en appel de Paternotte. “Je n’ai fait rien de mal”, assure l’ancien député de Roissy

On connaitra le verdict de la cour d’appel de Versailles le… 29 janvier 2014. Pour une affaire qui remonte à … 7, 8 ans (c’est tellement long qu’on ne s’en souvient plus exactement) s’il y a une chose dont Yannick Paternotte, député éphémère de la 9ème circonscription du Val d’Oise et maire actuel de Sannois (95)  n’aura pas à ce plaindre, ce serait le caractère expéditif de la justice.

Son procès en première instance (revoir ici) , pour des accusations d’abus de faiblesse au détriment d’une vieille dame de 91 ans (une de ses administrées), l’avait vu condamné à 15 mois  de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende, et 2 ans inéligibilité. Les réquisitions du procureur dans le  procès en appel ont été de 2 ans avec sursis ( 9 mois de plus), 50 000 euros, et toujours -ça suffit visiblement- 2 ans inéligibilité. Dans son compte rendu d’audience, le journaliste du Parisien Frédéric Naizot (qui suit l’affaire depuis le début) décrit  la défense de Paternotte :

« Ce dont on m’accuse est épouvantable. C’est une ignominie, a conclu Yanick Paternotte à la barre. Je subis depuis des années des conséquences personnelles, familiales et . Je suis insulté à toutes les campagnes. J’ai décidé de continuer. Il ne faut pas baisser la tête. Mais c’est insupportable. Je n’ai rien fait de mal. J’ai sans doute eu un mauvais discernement et on me fait passer pour un affreux. Je vous en supplie, rendez-moi justice », lance-t-il à la cour, avec émotion.

A lire aussi l’autre article de Frédéric Naizot , qui a fait la une des pages Val d’Oise du Parisien du 27 novembre dernier (c’est ici), juste avant le procès en appel de Paternotte. On peut y lire notamment ce passage : Il y a un an, lors du premier procès, une scène particulière avait attiré toute l’attention du tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). Elle se déroule le 1er octobre 2004, dans la propriété de la butte des Châtaignier, à Sannois, un site unique qui domine Paris d’un côté et la vallée de Montmorency de l’autre, au cœur du dossier. Ce jour-là, les époux Paternotte et le notaire rencontrent Lucienne Kielar dans son salon. La vieille dame, alors âgée de 91 ans, souffre d’un rhume et doit accueillir ses visiteurs en robe de chambre, apparemment fiévreuse. Elle a demandé de reporter la signature, sans succès, devant l’insistance des trois notables. La signature est tremblotante. Elle signe « Kierar». « Elle était mal en point depuis 2001, date à laquelle elle a été hospitalisée, et a ensuite enchaîné des problèmes de santé : infarctus, maladies ORL et respiratoires… » indiquera plus tard l’expert, évoquant« des déficiences physiques et psychiques» à propos de la vieille dame qui décédera en 2008. La donation signée, les époux Paternotte deviennent propriétaires de 3/10 de la Feuilleraie, pour une valeur de 210 000 €.

Sans commentaires.

Respect de la personne mise en cause et présomption d’innocence

Le journal le Parisien a bien suivi l’affaire, prudemment. Et c’est bien qu’il l’ai fait prudemment. On se souviendra du traitement inéquitable, voici plusieurs années, par  la presse en général (et le  Parisien en particulier) des accusations injustes et injustifiées portées contre le maire de Roissy, évidemment blanchi, le dossier étant vide. Le Parisien à l’époque avait répercuté ces accusations, mais, une fois le maire disculpé  en appel (rapidement, le procès avait duré 5 mn), dans la même Cour de Versailles, n’avait pas accordé autant d’importance que cela à son innocence reconnue. Le maire en avait souffert et je me souviens qu’il avait distribué une lettre aux Roisséens déplorant ce traitement. Nous avions rendu compte de cette lettre dans un  des premiers Bénéfice.net.

Car la présomption d’innocence et le respect des gens mis en cause doivent toujours inspirer les journalistes ou autres commentateurs. C’est ce que nous avons toujours fait, pour notre part, dans cette affaire Paternotte. Je ne me suis jamais prononcé sur l’éventuelle culpabilité de l’ancien député UMP en matière d’abus de faiblesse: seule la justice peut le faire.  En revanche, j’ai toujours dit et écrit qu’il était indigne, à mes yeux, pour un maire, d’accepter un don (quel qu’il soit d’ailleurs) d’une de ses administrées, à titre personnel.  Ce qui n’a pas empêché le maire de Sannois de me menacer, afin d’essayer de me faire taire avant les législatives de 2012 (où il a été battu à plate couture) d’un dépôt de plainte en diffamation “avec constitution de partie civile” (revoir ici ce morceau d’anthologie) ).

Je l’attends toujours, et de pied ferme.

EV

Partagez cet article

Du côté de Gonesse…

L’actu à Gonesse, c’est bien sûr le dépôt de bilan de la société Mory Ducros, dont le siège national (200 salariés) est situé dans une des ZAE de  la commune. Des milliers d’emplois sont menacés. Le tribunal de commerce de Pontoise a consenti un redressement judiciaire. Je me demande, à l’instar des poulets Doux ou Thillay Tilly, (oups! quel lapsus! merci au lecteur de me l’avoir signaler, d’autant que j’ai vendu, dans le passé, des tonnes de poulets Tilly en Afrique) comment on a pu en arriver là. Je penche pour la mauvaise gestion et la productivité du travail, sinon on ne comprend pas…

Du coup, Ducros, (qui ne s’est pas décarcassé) devient un enjeu électoral à Gonesse. Le maire (PS), Jean-Pierre Blazy a publié un communiqué de soutien. Et,  plus rigolo, Denis Vigouroux, conseiller municipal (ex, enfin pas tout à fait, UMP puisqu’il continue à signer ses communiqués “groupe UMP” ) et numéro 2 de la future liste “FN light” (Rassemblement Bleu Marine) a publié un communiqué vengeur contre Blazy, responsable si l’on a bien compris, du chômage massif à Gonesse. Lisez-le  c’est d’la bââl et ça confirme ce que j’avais écris ici : le Parti “de Gauche” devait faire liste commune avec le FN. Ils ont exactement la même manière de voir les choses et le même “programme”.

Enfin, dernier non-évènement (mais on en parle quand même car c’est rigolo), Philippe Haroutiounian, qui avait démissionné du groupe PS au conseil municipal (à revoir ici), vient de pondre un communiqué dans lequel il annonce s’allier au Petibi, un vague centriste. C’est délicieux… Il devrait aller à Goussainville … Ah! les mecs qui mettent qui mettent 6 ans pour s’apercevoir qu’ils se sont trompés… !

EV

Partagez cet article

Les adjoints ont été démissionnés. Insultes, menaces, divisions… le grand cirque continue à Goussainville

Une caricature se promène sur Facebook...

Ca ne s’arrange pas, du côté gauche, à Goussainville. Après un premier conseil municipal vendredi qui a avorté pour absence de quorum, il s’en est tenu un autre mardi soir qui a finalement retiré leurs délégations aux 6 élus (de la foto). Sur sa page  Facebook, le chef de file du PS Luc Broussy n’y va pas de main-morte et dénonce un “hold-up”. Lisez:

Alea jacta est… Hier soir, le Conseil municipal a voté la destitution des 5 maires-adjoints PS et EELV.
La majorité municipale était divisée entre deux groupes de 15 élus. L’appoint du Maire de Goussainville pour couper la tête des élus PS et Verts est donc venu de deux élus… de droite, élus en 2009 sur la liste UMP de Casula.
Ainsi donc, en 2009, les Goussainvillois votent pour un maire PS. Puis fin 2013, ils se retrouvent avec un Maire qui a quitté le PS et qui, entre temps, réunit communistes et élus de droite pour éliminer socialistes et verts…
La liste PS-EELV menée par Luc BROUSSY va donc mener le travail nécessaire dans les prochaines semaines pour que Goussainville reste à gauche et redevienne socialiste après le hold-up commis hier soir.

Voyez le reportage sur le JT de VO News hier soir, pour voir l’ambiance. On y voit aussi Elisabeth Hermanville, ancienne maire et à nouveau candidate (UMP) se réjouir…


JT 27112013 par vonews95

Quelques temps auparavant, autre polémique. Une conseillère municipale du “camp” Alain Louis, l’actuel maire,ex PS donc, Sonia Yembou a mis en cause gravement Luc Broussy et Cécile Madura (ex 1ère adjointe) en les accusant, dans une lettre ouverte (à lire ici) , d’avoir fait pression auprès de son employeur (un député maire PS de la région parisienne) pour qu’elle ne soutienne pas Alain Louis. La jeune femme a même rempli une main courante au commissariat de la ville à ce sujet.

Luc Broussy a protesté vivement contre ces accusations et à l’intention de porter plainte. Voyez d’autres détails sur la page de VO News.

Décidément… Et il reste encore 4 mois de campagne !

EV

Partagez cet article

Gérard Ségura avait demandé au PDG de PSA d’utiliser “tout ou partie” de ses 21 millions en faveur du plan “social” d’Aulnay

Gérard Segura, maire d'Aulnay-sous-Bois

Franchement, le libéral que je suis a été choqué par l’annonce du montant de la retraite “chapeau” du PDG de PSA. Celle-ci avait beau être contractuelle, légale, il n’en reste pas moins que, s’agissant de PSA, en difficulté notoire, et qui a bénéficié de la garantie de l’Etat pour s’en sortir un peu j’ai trouvé ça tout à fait indécent et immoral (d’autant que ce “chapeau”n’est frappé ni par la CSG ni par les cotisations sociales!).

Heureusement, l’intéressé a annoncé hier qu’il renonçait à toucher cette somme folle.

Le maire d’Aulnay, Gérard Ségura a publié hier matin un communiqué dans lequel il suggère au PDG “‘ affecter tout ou partie de cette somme considérable à l’amélioration du plan social de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, et à permettre ainsi aux salariés de bénéficier d’une prime largement méritée par des années de travail au service de l’entreprise“.

Et je trouve qu’il a bien raison.Et il vient d’en rajouter une louche toute à l’heure: c’est à voir ici. Et je trouve toujours qu’il a bien raison. Faut pas prendre trop les gens pour des cons, quand même.

EV


Partagez cet article

Y’a du pot-au-feu au Bouchon Gourmand !

C'est moi qui l'ai fait. Remarquez à droite ma superbe cocotte "Le Creuset" (qui coute la peau des fesses)

Voici un excellent plat de saison ! Y’au pot-au-feu à la carte du Bouchon Gourmand depuis hier. Un de leurs clients (bien connu des bonnes tables, il se reconnaitra) s’est particulièrement “explosé” en en mangeant hier. Je sais qu’il est super -le pot-au-feu…) et je vous le conseille. En attendant de le gouter à nouveau, voici celui que j’ai fait à la maison dimanche d’avant.  Du gite, du paleron, du plat-de-côte et bien sûr (surtout !) de la queue de bœuf ! Pommes de terres, poireaux, céleri (on y pense pas toujours, mais ça donne un super gout), carottes, navets et les os à moelle en dernier… Tiens, ça me donne faim…

EV

Le Bouchon, surpris en flagrant délit de racisme ! (et en plus la viande du pot-au-feu n'est même pas halal, et y servent plein de porc. Mais que fait la police des moeurs?
Partagez cet article

Dubaï a dépassé CDG dans le classement mondial des aéroports

L'aéroport de Dubaï (DWC) by night (foto DWC)

Les nouvelles de bonne santé des aéroports et des compagnies du Golf n’en finissent pas d’arriver à nos oreilles. En octobre dernier, Emirates venait jusque dans nos bras (à l’hôtel Hyatt de Paris Nord2) embaucher nos hôtesses et nos stewards. Lors du dernier Airshow de Dubaï, les compagnies du Golfe ont commandé des avions à tour de bras( Emirates ayant passé la plus grande commande de l’histoire de l’aviation, voir la vidéo ci-dessous). Dubaï a dépassé en aout dernier CDG dans le classement mondial (ACI, voir ici), nous ravissant la 7ème place.

Appétit d’ogre

Voyez ce qu’en dit un reportage d’Aeronews TV ici. Et voyez aussi ce site qui montre la compétition entre les  6 méga aéroports (on est pas dedans) qui veulent être le premier au monde.

On a intérêt à se remuer…

EV

Partagez cet article