Polémique à Gonesse : accusée par le FN, Ilham Moustachir porte plainte pour diffamation

Ilham Moustachir, adjointe au maire de Gonesse, répondant aux questions des électeurs sur l'économie et l'emploi

Gonesse avait-elle besoin de ça ? Assurément non. La liste “Bleu Marine” (Front national, pour être clair) , conduite par Karim Ouchik (ancien maire adjoint PS du maire Blazy, revoir ici) compte bien s’attaquer à la municipalité en place (pourtant élué confortablement au 1er tour en 2008, voir ici). Ceci d’autant que, suite au génie tacticien de la fédération UMP 95, il n’y aura pas de liste UMP dans cette ville (peut-être un soutien à une liste insignifiante -et insigifiée- UDI). Et donc, avec la délicatesse habituelle du FN, ce parti  fait feu de tout bois. C’est de bonne guerre. Mais pas toujours efficace… Exemple, le reproche au maire sortant de ne pas s’occuper de l’économie de la ville, ce qui leur avait valu une mise au point de l’observateur patenté qu’est ce RoissyMail et qui m’avait obligé, vous vous rendez compte, à prendre la défense de Blazy, objectivement –revoir ici – (tiens!  ça me fait penser à Paternotte qui, depuis son “blanchiment” ne se sent plus pisser, voir ici) .

Bref, Ouchikh, déconsidéré, met en avant  son “lieutenant”, Denis Vigouroux, conseiller municipal ex UMP (jeté en pâture dans les bras du FN, j’en témoigne, par les stratèges de l’UMP 95,  et qui est tout sauf un facho, faut-il le répéter? oui…). Et celui-ci cherche  à déconsidérer Blazy. Ce qui est encore une fois de bonne guerre.

Mais là, à mon avis, ils ont encore fait une erreur tactique. En fait, ils n’ont pas vraiment grand chose à dire contre Blazy, hormis des considérations politiques d’ordre national (si je peux me permettre, eh, eh), pourquoi pas. Mais l’élection se joue aussi, comme dans d’autres communes de nos banlieues sur le vote … comment dire sans avoir de procès, “d’origine”, “ethnique”,”communautaire”, pas de “souche” ?  Il y a beaucoup d’électeurs arabes et musulmans à Gonesse comme ailleurs (regardez à Goussainville, la chasse au vote turc, arabe et noir….).

Blazy a, depuis 2008, dans son équipe, une adjointe, Ilham Moustachir, chargée des affaires économiques et de l’emploi. Je la connais plutôt bien, et je l’aime bien (elle a plus de trente ans, Luc…). Elle fait un super job dans son domaine, domaine que je connais bien, j’en ai déjà parlé. Elle ne se la joue pas “communautaire” etc. voir plus haut et ça me va bien, donc ça va bien à tout le monde.

Et c’est ça le problème.  Elle “monte” en puissance. Elle est ancrée dans la population. Elle a envie de faire de la politique, je l’encourage depuis longtemps (comme Anthony Arciero de l’UMP et comme j’encourage tout le monde à en faire… Je lui ai même conseillé d’adhérer au PS (je ne crois pas trahir de secret) , il n’y a pas longtemps, car hors des partis, point de salut (heureusement ou… malheureusement).

Toujours est-elle qu’elle est devenue, à son corps défendant, un enjeu électoral. Lors de la présentation du programme de la liste Blazy, l’autre soir de la semaine dernière (dont je vous rendrai compte plus tard, en même temps que l’entretien avec Alain Louis, maire de Goussainville) , plusieurs questions relatives aux questions économiques et d’emploi. Et je peux vous dire que ses réponses, tant sur la forme que sur le fonds, elles ont été parfaites.

Comme par hasard, ce matin, le Parisien (édition 95, à voir ici), fait état d’une attaque du FN sur un sujet (soulevé voici deux semaines au conseil  municipale par Vigouroux) concernant des billets d’avions achetés par la ville dans le cadre du jumelage de celle-ci avec une ville italienne. Il se trouve que c’est le mari d’Ilham, gérant d’une petite agence de voyage située à Villiers-le-Bel  qui a répondu à une consultation (pour des montants faibles) et qui était, selon le communiqué d’Ilham (qui était fort affectée par l’article) de ce matin, le moins disant.

Choquée, celle-ci a décidé de porter plainte contre Denis Vigouroux pour diffamation. C’est à lire ici. Vigouroux de son côté maintient sa position et considère qu’il y a bien eu prise illégale d’intérêt. Le tribunal tranchera. Puisse t-il aller vite…

Et, pour être complet, sachez que certains de ses nouveaux amis socialistes, y sont allés de leur couplet sur ce thème des billets d’avion. Vous devinez pas pourquoi ? Ben si : sa place sur la liste (que Blazy n’a toujours pas dévoilée). Le FN aimerait bien qu’elle n’y soit pas, et certains socialistes … aussi.

Ça se passe comme ça à Gonesse… Ce faisant, ils lui donnent tous de l’importance, ça me fait rire…  Eh bien moi, je la soutiens : continue  Ilham, ne te laisse pas impressionner. Tu as plein de choses à faire et à faire comprendre.  Bises…

EV

Partagez cet article

Une vidéo rafraichissante: “we are happy from Cotonou”. Incroyable buzz mondial de “Happy” de Pharrel Williams

Chers lecteurs. En cette fin de  dimanche ensoleillé, “chaud” et paisible en région parisienne (pensées aux victimes de la tempête Ulla, décidément moins sexy qu’avant), pour ceux que ne connaissent pas encore, voyez, voyez à tout prix cette vidéo, qui fait partie des 240 et plus adaptations du tube mondial “Happy” de l’artiste américain Pharrel Williams,mal connu (en tout cas de moi) en France, malgré tous ses succès, couronné par plusieurs Grammy Awards.

Sa chanson “Happy” a fait le buzz sur le web mondial et reprise par de nombreux réalisateurs mondiaux. Voyez cette “plateforme” sur le web, et les centaines d’adaptation du tube. Prenez le temps, en cette fin de dimanche, d’aller picorer certaines d’entre elles. Un article de Jeune Afrique en montre une série (Tunis est bien), mais sur la plateforme, j’ai vu aussi Osaka, Rouen, Monaco, Antananarivo (je vous conseille), Cape Town (une école de cuisine magnifique), Marrakech etc. toutes sont super. Voyez les paroles de la chanson ici (la traduction en français n’est pas terrible, mais c pas grave).

Mais le clip de Cotonou, salué par Jeune Afrique (qui a fait une bonne sélection, voyez en cliquant celle de Tunis) ) est à mon avis la meilleure (j’ai pas pu tout voir celles du monde entier). Vous y verrez, si vous regardez un peu toutes les autres, que le rythme de danse des Africains, et singulièrement des Cotonois (habitants de la plus grande ville du Bénin, pour les nuls…) est … unique. Les gènes ? Les souches ? Oh là là ! Que les bobos Blancs (je n’ose évoquer leurs frères objectifs de couleur…), en ces temps ridicules en France viennent danser un peu, pour voir… avant de me faire un procès en sorcellerie pour je ne sais quel délit raciste que j’aurais commis en écrivant ça. Je vois bien ça devant un tribunal…

Le film a été réalisé par un gars que je ne connais pas (mais que je meurs d’envie de connaitre), Stéphane Brabant. On y voit plein de gens sympathiques, plein de plans sur des lieux agréables de Cotonou : port de pêche, plusieurs bars (que je connais), cercle hippique (où j’ai eu, dans l’temps, mon super Sylvano, snif, salut à ta mémoire, cher cheval, tu étais le meilleur des chevaux de Cot), des ZEM (taxi motos, pas emmerdés par les taxis parisiens), la Cave à Vin d’Akpakpa, des collégiens, des vendeurs et des vendeuses, un avion qui atterrit  sur l’aéroport de Cadjehoun, (près de chez moi là-bas) et… même des Blanches qui dansent bien, comme des Africaines (enfin presque). Voyez les noms des acteurs ici .

A quand un “we are happy from Roissy”?  Chers élus (Asensi, Renaud, Toulouse, Vaillant, Blazy, Gatignon, Alba, etc. Présidents de Conseils généraux, chers chefs de grandes entreprises , ADP, Air France Fedex, WFS, groupes hôteliers,  etc, de petites (dont moi), trouvons un bon réalisateur, mutualisons les moyens (ensemble ça fera pas cher) et faisons-le (ça ne tombe pas dans les comptes de campagne) ? Ça fera une promo formidable de la région aéroportuaire dans le monde entier, et ça fera du bien à tout le monde. J’ai presque (non, j’ai) le scenario en tête…

Merci à Régis de me l’avoir fait connaitre.

EV (Béninois blanc…)

Partagez cet article

La parole d’or de Céline Pina, élue (PS …!) du Conseil régional d’IDF, qui veut “faire trembler le monde”

Vous voyez, Luc? Cool...

Céline Pina est une jeune (enfin plus trop…) militante socialiste de Cergy-Pontoise, élue à Jouy-le Moutier (voir le site, incroyable, où je ne vois même pas les élus…) et conseillère régionale. Je la “suis” depuis un moment (eh, oui, Luc, même si elle a plus de trente ans…), notamment sur son Facebook. Et elle est, à plusieurs points de vue politiques, aussi rafraichissante que la vidéo d’en haut. J’ai parlé avec elle hier au tél, pendant une bonne vingtaine de minute (eh, oui Luc, on a même parlé de vous), c’était un vrai plaisir.  Voyez ce qu’elle a écrit dernièrement sur son FB (sur une “niche” adoptée par le Conseil régional d’Île-de-France, le 13 dernier, voyez ça ici, c’est délicieux : j’ai pensé que ça intéresserait beaucoup d’entre vous. J’y reviendrai… Mon dieu! Lisez :

Quand on s’interroge sur l’appréciation très négative que portent les Français sur l’action politique, le fait que cela soit devenu le monde de l’entre-soi et de la posture et non un lieu où l’on incarne des valeurs, porte une vision et où l’on agit pour les faire vivre, est sans doute une piste de réponse.
Sur cette séance du Conseil régional, nous avons passé un temps bien long sur un objet sur lequel nous n’avons aucun poids, qui n’est pas de notre compétence, mais qui permet de s’offrir à peu de frais des tribunes qui ont bien plus pour objet de s’agresser entre les groupes, voire de se lancer quelques insultes dans le “débat”, que de faire avancer quoi que ce soit.

Donc grâce au Front de gauche et aux écolos, nous avons adopté un texte sur le traité transatlantique qui devrait faire trembler le monde extérieur !!!

J’ai donc le grand plaisir de vous annoncer que l’assemblée régionale a décidé de déclarer la région d’Ile-de-France « zone hors TTIP » (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement) ! Tremble Europe libérale! Bon, pas trop quand même car cela n’a aucune conséquente concrète mais comme on dit quand on est sûr de ne servir à rien: l’important est de participer!
Allez, à la prochaine séance, on vote l’intervention en Syrie, ou pas.

Bref, ces niches, qui ne servent qu’à aider certains conseillers régionaux à se consoler de n’être pas député, ne servent à rien, sont une perte de temps et créent bien des conflits inutiles. Leur suppression serait une saine chose. D’autant que tout cela ne rayonne guère et alimente la sensation d’entre soi et d’absurdité que certains modes de fonctionnement du milieu politique

Encore une, Luc... Alors ? Happy?

diffusent chez nos citoyens.


Heureusement le travail de la Région ce n’est pas cela! Lors de cette séance nous avons adopté notamment un rapport très intéressant sur la stratégie de développement de la méthanisation (source potentiellement importante d’énergie renouvelable), un autre essentiel sur la gestion du fonds européen agricole pour le développement rural, un autre encore pour soutenir les missions locales ou l’amélioration du service public de la restauration scolaire dans les lycées…mais aussi, entre autres, une décision qui intéresse le Val d’Oise: la création et l’adhésion au syndicat mixte d’aménagement de la plaine de Pierrelaye.

Alors bien sûr, cela suscite moins d’envolées lyriques et de posture historico-dramatique, cela flatte moins l’ego, mais cela fait partie de notre mission et est utile et cohérent. Et si c’était cela qui compte ?

Pas de commentaires … EV

Partagez cet article