Gros changements dans le Grand Roissy. Surprises (fatales ?) à Mitry-Mory et à Villeparisis

Dimanche soir, à Epiais City (la gare de Perpignan !). Au centre c'est notre maire Isa(belle) Rusin
Paternotte mis en difficulté par son ancien adjoint (qui connait le film...)

Eh bien ! Si en 2008 la carte des municipales n’avait pratiquement pas bougé, en 2014, c’est le contraire. Revue des principaux changements:

Tout d’abord, les deux grosses erreurs de pronostic que j’ai faites (revoir ici), outre le fait que j’ai largement sous-estimé le vote sanction contre le gouvernement PS-Verts. Survilliers où le maire sortant (UMP) est élu, on peut dire brillamment face au jeune (UMP mais aucun n’avait l’investiture de la courageuse “fédé UMP 95) Anthony Arciero. Moisset est passé avec 61.31 (contre 64.42 en 2008). J’étais déçu pour Anthony, qui est néanmoins élu au conseil et obtient un siège à l’interco. Que s’est-il passé ? Une seule explication: le “conservatisme” traditionnel des électeurs de Survilliers qui, certainement voulaient un changement mais qui ont pu être effrayés par une campagne peut-être trop “djeun”…  En tout cas, s’il ne se décourage pas, je sais qu’Anthony Arciero ira loin en politique.

A propos “d’Anthony” celui de Moussy-le-Neuf (77) s’est fait, comme je l’avais prévu, banané (et je pense que je ne suis pas prêt de voir mes deux bouteilles de Scotch).

Autre pari que j’ai perdu : Puiseux-en-France. Yves Murru qui a été brillamment réélu au 1er tour (voir ici). J’avais été impressionné par le dynamisme de Christine Mahé, mais Yves est un vieux renard, et je l’avais sous-estimé… Christine est néanmoins au conseil avec deux ses colistiers et est élue à l’interco. Puiseux-t-ils tous s’entendre pour faire avancer le village…

Dammartin-en-Goële : je n’avais pas fais de pronostic, nonobstant ma sympathie pour le maire sortant, Stéphane Jabut (PS). Il a été battu d’une manière très nette par son challenger de l’UMP, M. Dutruge, qui a fait un score sans appel de 59.33. C’est une page d’histoire qui se tourne à Dammartin. Je pense que Jabut a payé les années d’immobilisme et de certitudes de Monique Papin (maire PS, tendance “bonnes âmes”), peine alourdie par la sanction nationale.

A côté, le maire de Villeneuve-sous-Dammartin (UMP), le sympathique Gilles Chauffour a su déjouer les jeux personnels et sa liste remporte entièrement la mise (voir ici).

Plus bas, le maire du Mesnil-Amelot, Alain Aubry est réélu : à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire… (il n’y avait qu’une seule liste). La liste du maire (PCF) sortant de Compans a été élue entièrement, contre une liste de réactionnaires fonciers et de jaloux: bravo !

Saint-Pathus : le maire brillament réelu

Plus haut: Saint Pathus, dont j’avais oublié de parler l’autre fois. Le maire, Jean-Benoit Pinturier, on va dire divers gauche, et dont ça sera le 2ème mandat, s’est bien sorti d’une situation compliquée : attaques en règle (depuis un moment) de la part de la part de la section PS de Dammartin, et embrouillamini local habituel.Son succès a payé, sa liste occupe tous les sièges.  Il a eu le courage d’adopter une attitude …. “ambivalente” , mais finalement courageuse à l’interco.Il pourra continuer plus facilement la modernisation de la commune.

Othis : l’ascenseur

Avec sa  tête d’empereur romain (ou de proconsul de Septimanie…) , Bernard Corneille (DVG), maire d’Othis, est de plus en plus justifié: avec 67.53 au premier tour, c’est le “cake” de gauche du nord-est 77

Albarello encensé, Mitry-Mory et Villeparisis censurés par leur électorat, Compans sauve sa tête …

Alba, mon ex-copain, maire de Claye Souilly et député UMP du coin, a fait un score soviétique (voir ici) avec 72.14 au premier tour. De quoi le le faire jouir (longuement) avec la prise de Dammartin et les scores de Villeparisis et Mitry.

Villeparisis (voir ici) et, plus étonnant (là aussi je me suis trompé sur mes pronostics) Mitry-Mory, (voir ici) sont en sérieuses difficultés. Mitry est communiste depuis … 1925 et, comme je l’ai écrit à plusieurs reprise, la droite là-bas est la plus bête du monde, ce que je maintiens. J’ai pas bien compris, en tout cas à Mitry, que je connais mieux que Villepa’ (effet sanction PS ou pas) mais là, je suis sur le cul… Compans et son maire (PCF) s’en tirent bien: un élection historique (voir ici)

Les grands chefs … Asensi super star, mais…

A part donc Corneille et Alba,c’est quand même Asensi qui est le grand seigneur de l ‘élection. Il est trop fort (voir ici ) . Je lui ai dit au tél, il faudrait faire une livre sur lui. Cela étant, Martine Valleton (UMP) , qui a frôlé la victoire à Villepinte, devrait gagner. Et donc, malgré l’amalgame des listes de gauche au 2ème tour, elle devrait passer. De même Gatignon à Sevran.  Tout cela pour dire qu’Asensi n’a pas réussi à gérer ses “proconsulats”  à Villepinte et Sevran. D’un certain point de vue c’est dommage (mais je sais pourquoi…).

Blazy sauvé des eaux. Au prochain gouvernement?

Alors ça, c’est l’inconnue du 1er tour. Alors que tous les élus PS, pratiquement, ont pris un raclée, J-P Blazy s’en sort plus qu’honorablement car sa liste est élue au premier tour (voir ici), alors que je n’aurais pas parié un bitcoin là-dessus (sur le premier tour)Il n’a pas été touché par la vague anti PS. Chapeau donc. Et mystère … Ça le rend ministrable….

Bon, le reste plus tard (Chaumontel a changé, Luzarches en difficulté, idem Parternotte, mais celui-là (foto) , je me le garde au chaud… ) faut que j’envoie RM ! Voyez tous les résultats sur l’excellent site du ministère de l’Intérieur (Valls futur 1er ministre?)

J’embauche ! EV

Partagez cet article

Luc Broussy (PS) parti pour faire élire Elisabeth Hermanville (UMP)?

Alain Louis présentant les résultats à l'hôtel de ville

Après le dépouillement d’Epiais-lès-Louvres (qui n’a pas trainé) je m’étais promis d’aller suivre les résultats à la mairie de Goussainville. Ce que j’ai fait donc. Je suis allé dans le bureau du maire, qui accueillait la presse et où j’ai rencontré avec plaisir Frédéric Naizot, du Parisien 95 (j’aime beaucoup ce vrai journaliste). Eh non, Luc Broussy, (allusion à un post de lui sur FB) y’avait pas de whisky dans le bureau, même pas un coca…

Il y avait du monde dans le hall de l’Hôtel de Ville mais, contrairement à d’autres soirées électorales (j’en ai fait pas mal à Gouss…), l’ambiance était très calme.  Les résultats comment à tomber et, rapidement on voit que la liste d’Alain Louis (ex PS, divers gauche, et PCF) est en tête, au coude à coude avec Élisabeth Hermanville (ancienne maire,UMP). Celle de Luc Broussy (PS) est dans les choux… Résultats finaux (à voir ici dans le détail) : Élisabeth Hermanville(31.74%) arrive en premier avec 30 voix d’avance sur Alain Louis (31.38). Broussy en troisième position loin derrière (19.99) mais juste devant le FN de Christophe Crédeville (14, 9). La liste “UDI”de Yannick Owona fait 2.78 (j’lavais bien dit…).

Je discute un peu avec le maire, satisfait, même si je sens qu’il aurait aimé être en premier. Broussy n’est pas venu en mairie (c’est révélateur…). Je quitte la mairie en croisant Élisabeth, radieuse : j’ai même droit à une bise !

Broussy ou la politique de la terre “broûlée”.  La “fédé” du PS veut que la ville reste à gauche

La situation se corsait. Qu’allait faire Broussy ? Se désister? La “fusion”, compte-tenu de la campagne entre les deux rivaux était à exclure. Connaissant le caractère d’enfant gâté de Broussy, je sais déjà qu’il pense à se maintenir. Il enrage, il tape des pieds… S’il se maintient, toutes les chances sont pour Hermanville et l’UMP .  Et dans ce cas que feraient les zinstances du PS 95 ? Qu’en penserait J-P Blazy, député PS du secteur, dont lBroussy est le suppléant ?  Le lundi se passe. Même l’anonyme “Goussainville Débats Virtuels” (en fait il s’est dévoilé comme soutien de Broussy, comme je l’avais dit depuis le début) est d’accord avec moi : s’il se maintient, il est grillé politiquement dans le secteur (et les cantonales sont l’année prochaine, son siège étant renouvelable). Je réfléchis, je réfléchis : il ne va pas prendre le risque de se maintenir…  Eh bien si, il l’a fait hier après-midi ! La fédération socialiste, à en croire ce que dit Broussy  (Face au refus d’Alain Louis du rassemblement, je maintiens ma liste, personne me disant de la retirer y compris au niveau fédéral ! Il était hors de question que le PS ne soit pas présent au 2e tour dans une ville comme Goussainville ») serait de son côté. Ce qui est faux, d’après mes informations (de bonne source) : la “fédé” veut  que Gouss reste à gauche: “les choses devraient se décanter dans la journée”, m’a-t-on répondu à la dite fédé à l’instant (12H15) , ce qui est clair malgré tout. On saura ça dans la journée…

En tout cas, “c’est pas terrible” comme dirait ma femme… Ce genre de comportement de Broussy, “politicien” au sens le plus pire du terme,  encourage le vote de protestation et fait les choux gras du FN, qui se maintient… (cela étant, nombre d’électeurs FN vont voter “utile”, c’est à dire Hermanville).   Voir mon édito plus bas… EV

Double bise d’Élisabeth?

Dernière minute : je viens d’avoir (12H30)  Élisabeth Hermanville (en forme) au tél : elle trouve le spectacle de la gauche “lamentable”, veut gérer à nouveau la ville, me reproche (avec humour, je prends) d’avoir “choisi” Alain  Louis  et… me promet une double bise dimanche soir !

Partagez cet article

Le festival d’Avignon…

Votre serviteur, à Epiais-lès-Louvres, dimanche dernier

Une fois de plus on assiste à une montée spectaculaire du FN. Et encore, s’il avait pu présenter davantage de listes… On sait d’où vient ce parti… Eh bien ce n’est pas glorieux. La faute à qui ? La faute à la lâcheté de notre classe politique, la faute aux mauvaises pratiques politiques. Et plus les “avertissements” du corps électoral se succèdent depuis des années (rappelons-nous Le Pen au 2ème tour…), moins la classe politique en tient compte. Promesses non tenues, discours abscons, démagogie effrénée, manque de courage (sur l’économie, les finances, le droit du travail, l’immigration, l’assistanat…), scandales et affaires en pagaille (Cahuzac !) la liste serait longue…

On aurait pu attendre du nouveau gouvernement un changement de pratique (“Moi Président”…). Depuis deux ans, c’est en moyenne (au moins) un couac par jour, un amateurisme rarement vu.  On a rien eu, sinon le “mariage pour tous” (la belle affaire…) Et qu’on ne vienne pas me parler des “emplois d’avenir”, dont on nous rebat les oreilles. Du côté gauche, personne n’a rien dit. Ah si : depuis dimanche soir et la claque reçue par le PS, les langues commencent à se délier, au moins en privé. Il faudra parler plus fort ! Le centre est aphone et la droite reproche à la gauche ce qu’elle n’a pas fait quand elle était au pouvoir (ex.: dette, 35 heures…). Comment voulez-vous que les gens s’y retrouvent ?

Pour ma part, je n’ai eu de cesse, dans mes écrits, d’en appeler à un sursaut national, à une véritable révolution dans les mœurs politiques. Je vous ai ressorti quelques édito  parus  dans plusieurs “Bénéfice.net”, notre ancien magazine: voyez ceux du n°14 (juin 2002), 21 (sept 2005), 23 (sept 2006), 24 (avril 2007), pour ne prendre que ces quatre-là. Prenez le temps de les lire…

Il faudra nécessairement non seulement un changement de politique, mais aussi une recomposition politique. Les européennes approchent et si des signes forts ne sont pas donnés, je peux facilement prédire que les gens vont se lâcher et que, (pour le peu qui iront voter), le FN va faire un tabac. Commençons donc par interdire clairement (et plus rapidement que prévu) tout cumul des mandats et leur limitation dans le temps (celui du président est désormais limité à deux, on ne voit pas pourquoi cela ne s’appliquerait pas aux autres), diminuons le nombre de parlementaires. Et réformons franchement le droit du travail dans le sens d’une plus grande liberté de licenciement. Rien que dans les TPE, le jour où elle pourront embaucher et débaucher facilement, c’est au moins 1 million de vrais emplois qui seraient créés dans la foulée.

Bon… Votez dimanche ! Malgré tout ! EV

Partagez cet article

Devenez pilote de ligne avec SIM aéro !

L'intérieur d'un simulateur (foto SIM)

C’est un évènement! L’entreprise de formation aérienne SIM Aerotraining (basée à Roissy, sur Parc Mail, mais aussi à Dinar et en Afrique du Sud) propose désormais au grand public des formations de 2 et 3 heures, dont une partie dans le simulateur. C’est suite à une rencontre entre Yvan Bailly, DG de SIM et Eric Lopez, un passionné d’aviation qu’a été créé Smart Flight. Les inscriptions peuvent se faire dès maintenant. Et ça commence le 30 mars. Vous en saurez plus dans ce communiqué. EV

Partagez cet article

Trafic aérien : ca va mieux à Roissy, notamment pour le fret

Un bel A 340 (foto AF)

Selon les statistiques rassemblées par Célia Charlet (Hubstart) sur l’état du trafic aérien (janvier 2014) des 5 plus grands aéroports européens, les choses vont mieux un peu partout, et singulièrement à CDG: +5.3 % de passagers, (mais -2.1 de mouvement d’avion) et surtout, pour la première fois depuis longtemps, une progression du fret (+poste) : + 3.8. Ouf…  Voyez le tableau ici.

Partagez cet article