Continuez comme ça !

Séisme, tornade coup de massue, les mots ne manquent pas, s’agissant de la “classe politique” pour désigner la victoire historique du FN aux européennes. Ce qui est drôle c’est que cette “classe” s’étonne à chaque fois. Et à chaque fois ça recommence parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Je ne vais pas redire ici ce que j’avais écris avant le deuxième tour des municipales, mais je vous conseille de le relire ici.

J’écrivais notamment: Les européennes approchent et si des signes forts ne sont pas donnés, je peux facilement prédire que les gens vont se lâcher et que, (pour le peu qui ira voter), le FN va faire un tabac.

Valeurs , valeurs !!!

Les discours ne passent plus depuis longtemps et c’est pas prêt de changer après ce “séisme”, à entendre les commentaires hier soir et ce matin : à droite, à gauche (et même au centre, les rares fois qu’on entend le Modem ou l’UDI…). Même refrain de tous, même mot “magique” : les “VALEURS”.  Pas un mot de concret, ritournelle sur les valeurs ! Ce mot répété à l’envi cache une pauvreté politique incroyable.

Dans le Grand Roissy, le FN cartonne encore plus. Quelques chiffres : en Seine-Saint-Denis, le Front arrive en tête dans 24 villes sur 40 (avec un beau score à Tremblay 28, 26% contre 7.64 en 2009), Epiais-lès-Louvres fait 43.59 contre 6.67 en 2009 …  Partout ailleurs, c’est la bérézina : Goussainville 35, Gonesse 27, Villeron 41, Roissy 38…. Idem en 77 : Othis 34.84, Mitry 33 …

Voilà le résultat  quand on prend les gens pour des imbéciles : “diminuer” les impôts (après les avoir augmentés d’autant),  inversion de la courbe du chômage ! Retournement économique ! C’est pas un président qu’on a : c ‘est Madame Irma …  Lâcheté et laxisme en tout genre : communautarismes caressés dans le sens du poil, insécurités, scandales (Cahuzac, Guéant en garde à vue et peut-être inculpé, mais bien sûr innocent, affaire Bygmalion -je viens d’entendre Copé ce matin se décharger sur ses collaborateurs, pathétique- voir la réponse de l’Express après…) etc.

J’ai essayé, une fois de plus de dissuader nombre de gens que je connais bien de voter FN : pas moyen, je vous jure.

Eh bien je dis aux “politiques” : continuez comme ça et ça continuera.  EV

Partagez cet article

Prochaines Rencontres d’affaires du Grand Roissy le 19 juin

Les dernières Rencontres, en 2013

Le “Grand Roissy Economique” (qui réunit les Chambres de Commerce et ADP) organise ses prochaines “Rencontres d’affaires” (acheteurs-vendeurs) jeudi 19 juin à 13 heures, à l’Université du Service à Roissypole. Voyez le programme et les inscriptions ici et le compte rendu des dernières rencontres là. Allez-y, c’est du concret pour le business. EV

Partagez cet article

Aéroports “durables” : prochain séminaire international à Shanghai en juillet

Lors du premier séminaire, à Roissy en novembre 2011

Le prochain séminaire international des “Places aéroportuaires durables” se tiendra cette année à Shanghai, les 1er et 2 juillet 2014. Ce sera la 4ème édition, après Roissy, Atlanta, puis Roissy à nouveau l’an passé. Voyez les détails et le  programme sur la page du site d’Hubstart ici.

On va essayer d’y aller. Shanghai, c’est chouette.  EV

Partagez cet article

Peut-être une joint venture entre ADP et RFF avant l’automne, a annoncé à Berlin Frédéric Cuvillier

Le serpent de mer “CDG express” projet qui date de … 2005) vient de se remuer. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Frédéric Cuvellier, a annoncé à Berlin la semaine dernière, à l’occasion du salon aéronautique ILA que la joint venture envisagée entre ADP et RFF pour la construction de cette liaison directe entre CDG et Paris, pourrait être constituée à l’automne. “Cette fois-ci ce sera la bonne” assuré le ministre, peut-être imprudemment…  Nouvel objectif : 2023. EV

Partagez cet article

Le nouveau maire d’Aulnay, Bruno Beschizza relance l’aménagement du site d’Aulnay

La friche PSA s'étend sur 180 ha, dont 9 sur Gonesse(image agence TER)

Bruno Beschizza, le nouveau maire d'Aulnay

Lundi dernier, le nouveau maire (UMP), d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a présenté, devant un parterre de responsables d’entreprises locales, une nouvelle orientation pour l’aménagement du site PSA (180 ha). Ont pris place à la tribune, outre le maire, Pierre Todorov, secrétaire général du groupe PSA, Marc Pietri, président du groupe Constructa et Jean-Paul Bailly, ancien PDG de la poste et chargé de mission auprès de PSA pour la reconversion du site.

D’emblée, le maire a déclaré  “on était jusqu’à présent dans la lamentation, la dénonciation, la colère, on est aujourd’hui dans la construction“, faisant allusion indirectement à la méthode de son prédécesseur PS Gérard Ségura. Le projet d’aménagement a été confié au groupe Constructa, à travers sa filiale Urban Systems. Il s’appelle “La Fabrique” et prévoit un lieu de vie, des activités industrielles, une pépinière d’entreprise, un centre de formation  technique et commercial pour les agents de PSA (10000 stagiaires par an a précisé M. Todorov), un parc et même un musée de l’histoire industrielle.

C’est l’architecte Jacques Ferrier qui a planché sur l’aménagement et présenté le parti-pris et les projets lors de la conférence.  Voyez les perspectives ci-dessous, réalisées par l’agence TER. On suit le dossier… EV

[easyrotator]erc_4_1401085640[/easyrotator]



Partagez cet article

Loi Diard : la réponse du député Blazy à notre article. Pour lui, les grévistes dans les transports sont aussi des “otages” !

Cliquez pour lire la réponse

Comme on pouvait le prévoir, le députe (PS), Jean-Pierre Blazy a réagi à notre article concernant sa proposition de loi visant à abroger la loi Diard. Abrogation partielle, tient à préciser d’emblée le député dans sa réponse (à lire en cliquant sur l’image). Ce qui n’ôte rien à l’affaire, puisque c’est la disposition principale, à savoir l’obligation  pour les pilotes grévistes, de se déclarer 48 heures à l’avance qu’il souhaite supprimer .

On remerciera le député pour sa réponse et ses précisions. Tout en étant forcer de constater qu’elles ne répondent pas à tous les avis soulevé ans mon “adresse”. Le député :

Vous parlez à ce propos de passagers pris en « otages ». Vous êtes et je suis, à certaines occasions, un de ces « otages » quand, obligés de nous rendre à une destination quelconque, une grève paralyse notre parcours. Il serait donc faux d’affirmer que je ne comprends pas les revendications de passagers soumis à de tels aléas. Je considère cependant que dans ces situations les « otages » sont tout aussi bien les passagers que les salariés“.

Grand dieux ! Là, il faudrait que vous alliez dire ça aux passagers un jour de grève ! Les salariés otages de qui ? En quoi des centaines de milliers de voyageurs bloqués, que ce soit dans l’aérien ou dans les trains peuvent-ils “peser” sur les entreprises pour régler d’éventuelles “revendications” (pas toujours exprimées au passage) internes ? Vous croyez, M. le député, que les voyageurs en souffrance vont aller au siège ou écrire aux patrons de l’entreprise concernée ? 

Juste avant, vous écrivez :

« Ne serait-ce que parce qu’en l’espèce, la continuité du service public – qui fait partie des conditions encadrant le droit de grève selon la jurisprudence du Conseil constitutionnel – ne peut s’appliquer à un secteur devenu libéralisé et concurrentiel notamment en ce qui concerne les vols touristiques« .

Je vous accorde bien volontiers que le secteur aérien

Read moreLoi Diard : la réponse du député Blazy à notre article. Pour lui, les grévistes dans les transports sont aussi des “otages” !

Partagez cet article