Une lettre bizarre de Jean-Louis Marsac, maire de Villiers-le-Bel, sur l’interco

Vu l’autre jour, sur VO News, mention d’une lettre vraiment bizarre de J-L Marsac, maire de Villiers-le-Bel (95) (et qu’on ne peut pas  voir dans la page “lettres du maire” sur le site de la commune). Une lettre qui serait adressée au préfet du Val d’Oise, pour la réunion de la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) que doit se tenir ce lundi matin.

Selon l’extrait de VO News, voici ce que dit l’édile:

“Dans cette lettre, le maire de Villiers-le-Bel ne se dit pas favorable à un scénario “Grand Roissy” qui viendrait ajouter 17 à 19 communes de Seine-et-Marne au nouvel ensemble Val de Roissy – Porte de France. “Réunir des communes aussi disparates, de sociologie aussi différente et animées de préoccupations aussi diverses et parfois divergentes, entrainerait des difficultés de fonctionnement et de gouvernance qui ne peut que me préoccuper. De surcroît, il n’y a aucun bassin de vie commun entre l’est du Val d’Oise et l’Ouest de la Seine et Marne.”
Pas le temps de détailler, ou d’argumenter, mais c’est réellement à mourir de rire. Et révélateur d’une méconnaissance grave du Grand Roissy, ce qui ne m’étonne pas d’ailleurs. J’y reviendrai, pour faire de la pédagogie au nouveau maire de VLB… EV
Partagez cet article

UMP, Geoffroy Didier ? I want my money back !

Selon un article récent de l’Express, les frasques de l’UMP (hors PIG Malion) ne sont pas finies…. Voyez-ça ici… Et on retrouve l’autre petit Geoffroy Didier, battu à plate couture dans notre canton de Gonesse (revoir ici) que l’UMP aurait été payé 8500 € brut par mois…

Je rappellerai quand même à tout le monde, moi qui ai voté Sarko aux deux tours, que l’ensemble des contribuables de France ont… contribué, via les réductions fiscales accordées aux pauvres militants et sympathisants de l’UMP pour le “renflouement” des frais non validés de la campagne de Sarko par le Conseil constitutionnel. Ce qui ne me semble pas très … “fair” (33 centimes par foyer fiscal). Il faut revoir la loi sur le financement des partis ..

Mon dieu!  EV

Partagez cet article

Il est grand temps de mettre fin aux provocations des intégristes soit-disant “musulmans” de tous poils, barbus ou non

C'est moi !(enfin, c'était...)

Si j’ai décidé, en prenant le temps, d’écrire cet édito dans RoissyMail, c’est que les choses deviennent graves et qu’elles atteignent, plus seulement subrepticement, mais de plus en plus frontalement, la vie dans notre pays (et je ne parlerai pas de ce qui se passe à l’étranger, et notamment au Nigeria, où les soit-disant “fous d’Allah” de Boko Aram continuent à massacrer leurs “compatriotes” et les autres qui sont en train de tuer l’Afrique noire, sans parler des pays arabes, de l’Iran, de l’Afghanistan, du Pakistan et au-delà, où les extrémistes massacrent leurs “frères”).

En France, ici dans le Grand Roissy, entreprises, écoles, vie civile, vie quotidienne n’échappent plus, depuis longtemps, aux provocations multiples de ceux qui prétendent, au nom usurpé de l’Islam, imposer leur “vision”, je n’ose dire “médiévale” (car le Moyen-Age, tant que côté musulman qu’occidental, au-delà des guerres, fut aussi une période de progrès) dans notre pays : vision nihiliste et frustrée, à l’image de  la vidéo de cet “imam” déjanté . Profitant de notre bonne volonté, de notre système laïc (qui, s’il n’est pas interprété lui-même d’une manière “intégriste”, est excellent) les… (comment les appeler…? je retiens le mot de provocateurs et de démagogues, à minima, d’assassins, sinon, voyez les Mehra et consorts) sont en train de proprement miner la société française, depuis une bonne trentaine d’années, profitant de la lâcheté de notre “classe” politique et d’une bonne partie de la société civile (sans moi…). Et cela va en s’accélérant, tous les jours. Les provocations, intrusions  et intimidations sont partout, se multiplient. Et personne ne dit rien, surtout pas les “politiques” qui sont déjà, dans leur ensemble, trouillards pour la moindre des choses Quant à l’église catholique… Elle a tellement à faire avec les prêtres pédophiles… . Quant aux responsables musulmans de France, on ne les entend pas. Auraient-t-ils peur ?

Cela nuit, selon moi, à la cohésion sociale de notre pays, qui n’a pas besoin de ça en ce moment. Il est plus que temps, y compris dans ce RoissyMail, de réagir publiquement. Et je m’appuie sur ce que je vois depuis des années et  sur deux (récentes) réactions de deux femmes politiques, sur leur facebook, avec leur autorisation, qui sont “de gauche” (comme ça l’autre âne bâté de Broussy ne pourra me traiter à nouveau de misogyne, fasciste ou je ne ne sais quoi encore ). Lisez ça:

De Céline Pina (conseillère régionale PS, Cergy Pontoise)

Dans l’école maternelle de mes enfants, la directrice s’est fait insulter par une parente d’élève parce qu’elle lui demandait de laisser sa poussette à l’endroit prévu pour. Incapable de supporter une remarque, la mère a été d’une violence verbale remarquable. Puis cette mère est sortie de l’école et pour ne pas perdre la face a dit que la directrice lui avait fait une remarque raciste: “pousse ton negro de là” en parlant de l’enfant dans la poussette.
Pas de chance, cette directrice est là depuis 10 ans, elle est connue et respectée et est une personne généreuse et sensible. Pas de chance, les témoins qui ont assisté à la scène confirment que c’est la mère qui a été lamentable.
Et bien la mère a vu sa plainte enregistrée et la directrice, elle n’a pas pu porter plainte…
Deuxième effet, toutes les femmes très voilée ont tenté de faire du battage autour de cela car elles sont dans une lutte politique contre l’école et les valeurs de la République et elles ont tenté de s’engouffrer dans la brèche pour déstabiliser l’école.
Mais la solidarité des parents d’élève, le soutien de l’adjoint en charge du dossier, la mobilisation des mères du quartier qui ont conscience que cette école et cette directrice est une chance pour leurs enfants, ont calmé le jeu. Seulement cet incident a ouvert les yeux des parents du quartier résidentiel qui jouxte le quartier populaire d’où sont issus la majorité des enfants, qui commencent à dire que le quartier bascule, que barbus et femmes voilées se multiplient et que les pressions religieuses augmentent, que le collège des Touleuses devient un endroit où la sécurité des enfants n’est plus assuré (dernière bagarre de collégiens derrière le collège à la barre à mine) et qu’il faut penser à vendre car si l’évolution se confirme, leurs biens vont se déprécier. Et malheureusement, Quand on sait à quel point la qualité de l’école est déterminante dans les stratégies de peuplement, en continuant à nier les problèmes que celle-ci affronte, on n’aide ni les enseignants, ni les parents, ni les élèves. Mon école était une école mixte, elle se ghettoïse. Moi j’aurai les moyens de faire d’autres choix, mais les autres familles ?

D’Ilham Moustachir, élue (PS) de Gonesse, Val de France (dont on aimerait davantage de commentaires sur les extrémistes…).

Oui, c’est ce que je dis depuis des années, et je continue à répéter à longueur de journée. Mais nous continuons à fermer les yeux quand on ne veut pas réagir ou à tourner la tête quand on ne veut pas voir l’incivilité, la violence, le manque de respect et la liste est longue et finalement ces personnes continuent d’agir sans impunités.

Puis, en réponse directe à Céline:

Je partage ton constat Céline, et ce drame m’a aussi bouleversée. Le malheur, c’est ce même constat que j’ai dans tous les domaines, l’école, l’entreprise, la rue… Il n’y a plus de valeurs, il n’y a plus de solidarité, il n’y a plus de savoir vivre….J’ai défendu l’école publique laïque depuis 15 ans et je me dis ce que nous avons construit depuis autant d’années, d’autres le détruise en peu de temps. C’est scandaleux.

Et après les “démocrates” ou autres “républicains” s’étonnent, élection après élection, du succès du FN. Marine Le Pen se lève tous les matins et regarde son compteur…  Réagissez ? Précautions habituelles : sur RoissyMail, pas d’anonymat, pas d’insultes, etc. EV

Partagez cet article

Les entreprises de Val de France

Ilham en discussion avec Rodolphe Casse, président de l'assoc' SAVI

La période est aux, sinon oraux, du moins écrits de rattrapage. Témoin ce mot sur les associations de chefs d’entreprise du secteur de Val de France (Villiers-le-Bel, Sarcelles) ASPI-SAVI, dont vous pourrez voir ici le site web (non tenu à jour, c’est pas terrible, mais qui a le mérite d’exister).  Le 6 juin dernier, ces associations avaient fait une petite sauterie-BBQ à laquelle ils avaient invité Ilham Moustachir, (celle que je défends et promeut mordicus), nouvellement élue vice-présidente de la CA Val de France, chargée des affaires économiques. Voici qui est rattrapé, avec des fotos que l’on doit à nos collègues et amis de  MF Promotion . EV

A gauche, après Bruno Didier, membre de la CCI 95 et industriel dans le secteur, , c'est Nicolas Pavil, DGS de Val de France et Stéphanie Bouffard, directrice du développement économique à Val de France
Partagez cet article

“Entreprendre à Tremblay” a tenu son AG au Manoir de Gressy

Lors de la Garden Party qui a suivi l'AG. Au milieu, Jacque Boyadjian, président d'EAT

L’association “Entreprendre à Tremblay” (EAT) a tenu, jeudi 26 juin son assemblée générale annuelle au Manoir de Gressy . Je n’ai pas pu y aller, ayant trois RV ce soir-là (dont un qui a mal tourné, n’est-ce pas Y…?), mais voici quelques fotos pour rattraper.

[easyrotator]erc_64_1404636953[/easyrotator]

Rappelons qu’EAT a été fondée en 1998 et a pour mission de favoriser les contacts entre entrepreneurs, et de leur apporter des informations pour qu’ils puissent profiter des opportunités d’affaires qu’offre le Grand Roissy. L’association est ouverte à tous et pas seulement aux entreprises de Tremblay. Elle est présidée par Jacques Boyadjian (foto), qui fut longtemps proviseur du lycée Hélène Boucher de Tremblay, où il avait été particulièrement actif, j’en témoigne, dans les relations école-entreprises.  Cette année, François Asensi, député-maire de Tremblay, qui ne rate jamais une assemblée d’EAT, n’a pas pu se rendre à l’AG. Dommage, les adhérents n’auront pas pu entendre le discours très pro-entreprise dont il a le secret (revoir ici). Si tous les députés Front de gauche étaient comme ça… EV

Partagez cet article

Boucher numérique !

capture d'écran du site. Cliquez !

Vu, grâce au site Lorrainenumérique, un reportage de Libé sur un boucher-éleveur exceptionnel (tout comme le prix de sa cote de bœuf: 58€ /Kg) implanté dans la Meuse (55), à Saint-Mihiel, Alexandre Polmard (24 ans), descendant d’une lignée de boucher depuis le 19ème siècle. Il élève  des vaches “Blonde d’Aquitaine“, une des meilleures race à viande de France. Allez faire un tour sur le site (en cliquant sur la foto) ou sur la page boutique en ligne ici. Ça donne faim ! Voyez aussi la revue de presse. Il parait qu’il va ouvrir une boutique à Paris à la rentrée. EV

Partagez cet article

Retour à “La Vitrine”, où il y a des changements

Thibaut est un bon mangeur !

Jeudi dernier, en pleine distribution de la carte du Grand Roissy, pose déjeuner à La Vitrine avec Thibaut, qui m’aide dans ma tournée. Il est le petit frère de Loïc, qui faisait partie de la bande de copains  de mon fils, qui distribuaient les Bénéfice.net, à l’époque.  Ceux-ci n’étant plus disponibles (et pour beaucoup aux quatre coins du monde), c’est le moment de la relève…

Il y a pas mal de changements dans le restaurant: d’abord une formule “bistrot” et désormais une ouverture toute la journée. Le bas du restaurant a été relooké, dans une couleur pourpre, évidemment plus chaude qu’avant et qui me va bien.  Ça change de la mode du “blanc” en vigueur actuellement dans certains  hôtels- restaurants …

Licence IV

La Vitrine disposant maintenant d’une licence IV, on va donc pouvoir aller prendre l’apéritif là-bas, d’autant que, comme le l’ont appris les patrons, Claude Chevauché et Dany Agier, le 13 juillet va être installé un superbe bar. On espère qu’il y aura de l’ambiance…

On a bien mangé. En entrée un œuf mollet avec une sorte de ratatouille (excellent) et surprise, avant le plat de consistance, Claude nous a fait déguster une nouvelle recette à lui : une tête de veau accompagnée de carottes (bien cuites, Alain…).

Dégustation de la tête de veau, délicieuse !

J’étais ravi : la tête est bien fondante, les carottes et le jus très gouteux. Et quand c’est comme ça, je prends une foto ! Puis une entrecôte XXL (Angus) pour moi, et un steak tartare pour Thibaut, qui a pris encore un dessert, ce gourmand.  La suite de la distribution fut un peu poussive, au début…

Signalons aussi que la Brasserie du Village, juste à côté, offre également, depuis peu, un service tout la journée. Et que, le jour d’après, vendredi, nous sommes allés gouter le “Fish&Chips” du Marks & Spencer Café. J’ai été un peu déçu par le cabillaud, trop sec à mon gout. Mais l’espace Café est vraiment chouette.  EV

Partagez cet article