A chacun son drone avec Fpv4ever, désormais à Paris Nord 2

cliquez pour voir les drones

Voici un secteur moderne qui se développe : les drones, dont les usages sont désormais multiples. La société Fpv4ever spécialisée dans la distribution  et l’ assemblage de drones civils homologués, de matériel et services, en pleine expansion (créée en 2011, 1.2 million de CA, une dizaine d’employés …) est désormais installée à Paris Nord 2. Elle était à Saint-Maximin avant. Ses nouveaux locaux sont au 14 rue de la Perdix, sur 400 m2 dont 120 pour le show room (foto), présenté par la société comme le plus grand d’Ile-de-France. Voyez leur communiqué ici.

Fpv4ever compte parmi ses 2500 clients, des médias nationaux tels que TF1, France TV, Le Figaro, des maisons deproductions, des entreprises dans le domaine de l’ingénierie électrique et la construction comme Spie… Ils vendent 500 drones par an. Il y en a à tous les prix, comme cet hélicoptère à …233 € (je vais penser à en acheter un, ça serait pratique pour les reportages… ). J’irai les voir ! EV

Partagez cet article

Les Rendez-vous de l’Emploi du Grand Roissy : c’est le 14 octobre à Goussainville

cliquez pour accéder au site du forum

La Maison de l’emploi de l’Est du Val d’Oise, le GIP Emploi (tiens, le revoilà, lui, ça faisait longtemps) et Pole Emploi organisent un forum emploi, avec le soutien de nombreux partenaires. Voyez le détail dans le communiqué ici. C’est le 14 octobre à l’espace Coubertin de Goussainville. C’est toujours utile. J’y trouverai peut-être un rédacteur… EV

Partagez cet article

La gréve des pilotes a coûté 500 millions d’euros à Air France. Baisse du trafic septembre à -15.9% !

des pilotes (foto Air France DR)

Dans un communiqué (lisez-le ici!) , Air France fait état de son trafic pour septembre (-15.9%) et chiffre les pertes due à la gréve des pilotes : 500 millions !!

Et il faudrait pouvoir compter les autres pertes ! Purement incroyable ! EV

Partagez cet article

17 entreprises de Roissy Porte de France distinguées par la Chambre de métiers

Les lauréats avec les maires

La Communauté d’Agglo Roissy Porte de France et la Chambre de métiers du Val d’Oise ont organisé avant hier une cérémonie au siège de la CA pour remettre à 17 entreprises artisanales une “Attestation Qualité”. Ceci dans le cadre d’un dispositif élaboré par la Chambre régionale visant ” à distinguer et valoriser les entreprises artisanales qui vont au-delà de leur compétence métier en proposant un service global de qualité à leur clientèle”. Voyez les détails de ce dispositif ici

Les lauréats ont été sélectionnés au terme d’un pré-diagnostique “qualité” qui comportait 100 questions. Il fallait 75 bonnes réponses pour être éligible. Les heureux sélectionnés ont reçu leur Attestation accompagné d’un kit de communication (stickers etc.) qui leur permettra de valoriser leurs entreprises auprès de leur clients.

Les Attestions (valables 1 an) ont été remises par les maires, venu nombreux pour l’occasion.  Vous pourrez voir ici le nom et les fotos des 17 artisans  et aussi ici, sur le site de la Chambre (qui en rend compte déjà!) .

Un cocktail sympathique (fait par WILLEMS Traiteur) a clos la cérémonie.

Voici quelques souvenirs :

[easyrotator]erc_53_1412842193[/easyrotator]

Partagez cet article

Europa City : fâché, Blazy a écrit à Stéphane Troussel et à Bruno Beschizza, maire d’Aulnay

Jean-Pierre Blazy, député, maire de Gonesse

Regrettable, caricature, initiative inopportune, maladroite, choquante, inacceptable, injuste, inamicale... ” Le ton est dur  dans les lettres que Jean-Pierre Blazy, député (PS), maire de Gonesse, a envoyées au président (PS) du Conseil général de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel et à son collègue et voisin Bruno Beschizza, maire (UMP) d’Aulnay-sous-Bois. Ces missives (missiles? ) font suite d’une part au “vœu” adopté à la va-vite à la fin d’une séance du Conseil général 93 (revoir la video ici, en fin de séance) , “contre” le projet Europa City. C’était le 18 septembre, juste avant la “manif’ ” contre Europa City à Gonesse les 20 et 21 septembre. Et d’autre part, les déclarations sur place de Bruno Bechizza, hostile au projet.

Copie de la lettre à Stéphane Troussel a été envoyée à tous les conseillers généraux du 93, au président du Conseil régional, aux préfets 95 et 93. Autant dire que Blazy est fâché et veut que ça se sache. Aux deux, il rappelle dans les lettres l’ancienneté (plus de 20 ans) des projets d’aménagement du Triangle de Gonesse et défend, à l’intérieur de celui-ci le projet Europa City. Et aussi, non sans malice, s’agissant de l’argument “terres agricoles” que “en dépit du fait qu’il s’agit d’un territoire céréalier séculaire, nous n’oublions pas que l’agriculture intensive céréalière s’avère polluante à bien des égards“. Puis rappelle ensuite que “certains agriculteurs eux mêmes ont contribué à vendre depuis longtemps les parcelles concernées. En 1991, 28 ventes ont été réalisées au bénéfice du groupe AXA, dont 11 liées à des agriculteurs locaux”.

A son camarade Stéphane Troussel, le député affirme que son “vœu est d’autant plus inacceptable qu’il contredit notre appartenance commune au sein du territoire de l’EPA Plaine de France”. Ceci après lui avoir fait remarqué que “si vous avez personnellement reçu le 16 janvier dernier M. Vianney Mulliez, président du groupe Auchan, ce n’est certainement pas pour lui faire part de votre opposition au projet”. Et v’lan !

Au maire d’Aulnay, le député rappelle qu’en 2013 avait été créée (avec l’ancien maire Gérard Ségura) une Entente entre leurs deux conseils municipaux afin de travailler en commun sur le devenir du site PSA et que Gonesse avait soutenu Aulnay pour l’implantation du Centre de Maintenance de la ligne 17 du Grand Paris Express, initialement prévu sur le Triangle de Gonesse.

Aux deux, le maire de Gonesse demande, en fin de lettre,” des explications indispensables et surtout la révision de cette posture à la fois inopportune, injuste et inamicale”. Fermez-l’ban !

Vous pourrez lire les lettres ici (Troussel) et là (Beschizza)

Asensi dubitatif

On ne pourra pas en vouloir à J-P Blazy de réagir. Toutefois je pense, comme il dit si bien, que ce sont des “postures” plus qu’autre chose, qui ne valaient peut-être pas d’être ainsi mises autant en valeur.

Un mot sur la position de François Asensi, député (FG), maire de Tremblay-en-France (un poids lourd politique dans le Grand Roissy). Il était prévu qu’il participerait à un “atelier” de mes P’tits Loup, l’autre dimanche à leur manifestation (qui a été un bide comme chacun sait). Mais il n’est pas venu…  Je l’ai appelé hier pour bien comprendre sa position, d’autant que le bruit court que ce serait lui qui serait à l’origine du vœu du Conseil général. Ce qui est complétement faux, je le sais bien.  Sur le fond, Asensi est plutôt dubitatif sur le projet Europa City, mais sans se joindre vraiment aux “arguments” développé par mes P’tits Loup et par le “voeu”. Il pense que le projet semble démesuré et qu’il y a certainement d’autres priorités en matière d’aménagement. Sans plus… EV

Partagez cet article

Retour sur le bide des zanti Europa City : réponse à René Durand, “sans dents” (?) autoproclamé

Y'avait personne...
Cet "alternatif" ne voulait pas se fatiquer ce dimanche. Il y avait pourtant beaucoup de places pour se garer

Le compte-rendu que j’ai fait du week-end des zanti Europa City (notez bien: anti Europa City et non anti Triangle de Gonesse) a suscité nombre de réactions, que ce soit au téléphone ou dans les commentaires que j’ai volontairement publiés, malgré leur pauvreté intellectuelle et politique, à l’image du bide éclatant dudit weekend nommé “alternatiba Gonesse”. Insultes, impolitesses, anonymat (revoyez-les ici)  sont les seules “réponses” à mon article qui n’a fait que décrire “objectivement” ce dimanche la nullité absolue de cette “manifestation” famélique. Je maintiens cette description et les termes que j’ai employés.

Parmi les commentaires, il en est un de ma vieille connaissance de Tremblay, René Durand, qui sous-signe “sans dent, déclassé, membre du lumpen prolétariat”. Je prends évidemment ça pour de l’humour (il en a). Sinon je lui proposerais, s’agissant de “sans dents” de faire une radio panoramique de nos dentitions respectives et, s’agissant de “membre du lumpen prolétariat”, d’échanger illico nos patrimoines, à défaut de pouvoir échanger nos crocs… Il renvoie vers l’article qu’il a publié sur son blog (intéressant et bien fait, par ailleurs, il a été un des pionniers de l’expression sur Internet), article  que vous pourrez voir ici.

Avant de répondre à ses propos, et pour comprendre, il faut que vous sachiez que René, que je connais depuis fin 92 lorsqu’il était directeur des services techniques à la mairie de Tremblay, a été longtemps un militant du PCF, avant d’avoir, comme beaucoup, des états d’âmes. Et, pour faire court, il a viré écolo. C’est un type cultivé, sensible, à l’esprit ouvert (si, si), et que j’apprécie, malgré tout (revoir le glorieux BN 24!) .

Dans son article, il m’apostrophe ainsi: “Par contre, je suis assez scandalisé par le ton de l’article de Éric Veillon qui en a fait le compte-rendu dans Roissy-Mail : « Les ‘zanti’ Europa City ont fait un énorme flop. Mes P’tits Loups dans les choux. » Sur la forme, je trouve le ton méprisant et condescendant. L’auteur, chantre du libéralisme et du développement économique à tout crin de ce qu’il appelle « le grand Roissy », faute d’argument écologique et économique pour justifier cet aménagement, fait dans la caricature et le vulgaire : « L’assistance était famélique, constitués de déclassés, à côté desquels le lumpen prolétariat cher à Karl Marx aurait pu faire figure d’élite sociale. Les « zinterventions » surréalistes (heureusement qu’il y en avait une sur la taille des … tritons !) faisaient pitié. Pathétique… » Que répondre à cela ? Rien, sinon que quand on traite un sujet par la forme, quand on se moque des acteurs, c’est que l’on n’a rien à dire quant au fond !”

Je réponds, donc. Bien sûr (et c’est pas fini) que je me suis moqué des “acteurs” et que j’ai traité la “forme” de la manifestation (pas en forme du tout) de ce “fameux” dimanche, et non le fond (que j’ai déjà traité, au passage) .

Libéral, oui  !

Avant de venir sur le fond du projet Europa City : je suis effectivement un libéral, partisan du développement économique non seulement du Grand Roissy, mais partout en France et dans le monde entier.

Read moreRetour sur le bide des zanti Europa City : réponse à René Durand, “sans dents” (?) autoproclamé

Partagez cet article

Déjà 10 000 spectateurs à Ciné cité. Bientôt 12 salles à Claye-Souilly ?

En à peine 8 jours d’ouverture, le complexe Ciné Cité d’Oparinor à déjà attiré 10 000 spectateurs, nous a confié Yannik Syda, le directeur du multiplex.  Voyez la programmation actuelle ici. Nous sommes passés à l’inauguration (fotos ci-dessous), mercredi dernier. Après les discours et le cocktail, les 12 salles étaient ouvertes et chacun a pu voir le film qu’il souhaitait. Sympa, non ? (10 millions d’euros: c’est le montant de l’investissement financé par Hammerson, propriétaire d’O’ Parinor qui le loue donc à UGC, j’avais oublié de vous le dire)

Quant au projet de multiplex à côté du  Centre commercial de Claye-Souilly, (qui avait été refusé par la CDAC en 2013, à une voix près), le dossier va être représenté à la CDAC fin octobre, début novembre. Un projet ardemment soutenu par Yves Albarello, le maire de la ville et député du secteur. 12 places, 2564 places, ce qui porterait  à 38 salles en multiplexe (Aéroville, Ciné cité et donc Claye)  sur le Grand Roissy.

EV

[easyrotator]erc_7_1412761561[/easyrotator]

Partagez cet article