Unanimité contre le démantélement, mais… Rigault : lui Président…

La salle municipale Maurice Droy, au Mesnil-Amelot, était pleine à craquer, jeudi dernier. C’était pour le conseil extraordinaire de la Communauté de communes Plaines et Monts de France. Une délibération unique a été adoptée à l’issue (la voir ici)


On se souviendra que cette communauté située au nord de la Seine-et-Marne, fraichement créée (après bien des péripéties) en juin 2013 et élargie en janvier 2014 est menacée de démantèlement, dans le cadre de la loi “MAPTAM”. En effet, sur  37 communes, l’État prévoit de rattacher 17 d’entre elles dans une nouvelle interco comprenant les deux Communautés du Val d’Oise : Roisssy Porte de France et Val de France. La date prévue est le 1er janvier 2016. C’est ce qu’appelle l’Etat “le Grand Roissy”, qui n’est en fait, comme je l’avais appelé, qu’un Petit Roissy car les communes de Seine-Saint-Denis concernées sont directement rattachées à la future Métropole du Grand Paris.

Alain Aubry, maire du Mesnil et 1er vice-président de la CC a ouvert la réunion

Il est évident que l’ensemble des élus de Plaines et Monts de France sont vent debout contre ce démantèlement ridicule, qui laisserait en déshérence 20 petites communes appelées a souffrir. D’où le combat mené: pétition en ligne sur le site de la CC, déclarations diverses et cette grande réunion de jeudi.

Plusieurs élus, le président de la CC, Bernard Rigault (presque UMP)  en tête, ont fait des déclaration tonitruantes, dramatiques, appelant à la résistance : on a même entendu des références à Jeanne d’Arc, aux taxis de la Marne…  C’est tout juste si on n’a a pas distribué des bandes molletières! Chacun y est allé de son complet catastrophique: augmentations d’impôts, fin des crèches  et des autres services de proximité, quasiment plus d’eau pour les 20 communes, ressources transférées aux “grandes” communes du 95 comme Sarcelles, pas de compétences communes… Des lettre de soutien de JF Copé et de M. Barbau, nouveau président du conseil départemental 77 ont été lues (le lendemain celui-ci adoptait une motion contre le démantèlement et la fusion: la voir ici)

L’ambiance m’ a rajeuni: on se serait cru à un meeting communiste des années 70. Mais le (bon)  maire (PCF) de Compans a fait mieux : il est arrivé fièrement avec une banderole dessinée par des élèves de … CM2 (foto ci-dessous). Surréaliste, je vous dit…


Les choses ne sont pas si simples…

Au-delà de l’exagération, il convient de rappeler des éléments, pour bien comprendre. Il y a d’un côté le démantèlement, et de l’autre la fusion (et pas l’annexion) avec le Val d’Oise.Comment est venue l’idée de rattacher seulement 17 communes (les plus riches au passage)? C’est l’œuvre de l’ancien préfet du Val d’Oise, M. Névache. Chargé de trouver des solutions dans le cadre du SRCI (schéma régional de coopération intercommunale) , il s’est penché sur la région de Roissy, s’est renseigné un peu, en a parlé à l’EPA Plaine de France et à découvert que ces 17 communes avaient été pressenties pour rejoindre ledit EPA. Eureka ! s’est dit le préfet, mettons ces 17 dans le panier et appelons tout ça le Grand Roissy, ça fera bien. Et c’est ce qui s’est fait, sans aucune concertation, ni avec les intéressés, ni (incroyable) avec le préfet de Seine-et-Marne, encore moins avec le Conseil général de l’époque. Revoir cet article pour explications.

Il est clair que ce découpage est ridicule et que l’ensemble des 37 communes de Plaines et Monts de France forment un territoire cohérent. C’est que répète à l’envi le président Rigault. Mais pour comprendre, il faut savoir que ledit président s’est battu bec et ongles (revoir ici) pour que cette communauté ne compte pas les villes de gauche de Compans, Mitry-Mory et Villeparisis (cette dernière étant à gauche avant les municipales). Recours divers contre les décisions de l’État imposant finalement les 3 communes citées dans l’interco. C’est que, avec celle-ci, la majorité de la CC risquait de passer à gauche, et le bon président Rigault de … ne plus être président,poste dont il avait rêvé depuis des années.

Badaboum !  les élections municipales de 2014 passent par là: Villeparisis passe à droite: plus de danger pour le président… D’autant qu’il a réussi à sauver son poste en se faisant réélire contre son “ami” le député (UMP) Yves Albarello, qui voulait la place (revoyez ici ce grand moment).

Enfin! le voilà assuré d’être président de la CC élargie (qu’il trouve, avec ses “amis” depuis ça cohérente et le clame partout) pour 6 ans. Pas de chance, voici qu’arrive rapidement le projet de l’Etat de fusion avec les deux communautés du Val d’Oise.

Et c’est là que ça se corse

La question de la présidence (et des vice-présidences…) du “petit Roissy”, démantèlement de la CC Plaines et Monts de France ou pas, va se poser. Pour certains vice-présidents, l’indemnité mensuelle (de l’ordre de 1880 € brut, 4100 pour le président, pour les communautés au-delà de 100 000 habitants, ce qui est le cas de Plaines et Monts de France) est importante, essentielle (et c’est normal) pour pouvoir assurer leur mandat.

Il est clair que le président Rigault n’a pas besoin de ça (encore que..). Cadre retraité, (excellent) maire de Moussy-le-Neuf, sans parler d’autres fonctions actuelles ou à venir (on y reviendra), ce n’est pas l’argent qui le motive, mais le pouvoir. Je le “suis” depuis 1997. C’est un bon élu, compétent, intelligent, volontaire, expérimenté, un homme affable et de bonne compagnie, j’en témoigne. Mais qui ne supporte pas beaucoup la contradiction (revoir la lettre qu’il m’avait envoyée en novembre 2012 et la réponse que j’avais faite).

Le président Rigault

Il fut, avant le regroupement, président de l’ancienne CC du “Pays de la Goële et du Multien”. Eh bien je peux vous dire que, s’il a toujours été partisan de la fusion des trois interco d’avant, il faisait monter les enchères à chaque fois qu’il savait qu’il ne pourrait être être président du nouvel ensemble, je l’avais fait remarqué dans ma réponse à sa lettre.

Et c’est la même stratégie qu’il déploie dans la situation actuelle., car il sait qu’il ne pourra pas être président de l’interco fusionnée avec le Val d’Oise. Et de prôner un “pôle métropolitain” (avant c’était un syndicat mixte d’étude et de programmation) incluant la Seine-Saint-Denis (pour faire bonne figure) qui serait une nouvelle structure incluant les interco actuelles et dans ce cas il pourrait rester président de Plaine et Monts de France.

C’est d’ailleurs la même stratégie que suit Didier Vaillant, président (PS) de Val de France, opposé à la fusion avec la Seine-et-Marne parce dans le cas d’une fusion simple de sa CA avec Val de France, il pourrait en être le président (ce qui ne serait pas possible avec la Seine-et-Marne). Mais au moins lui ne s’en cache pas. Vaillant et Rigault sont alliés objectivement contre la fusion des trois communautés (revoir ici) .

Ce qui n’est pas bon: la fusion se  fera, de toute façon. Donc, au lieu de gesticuler, il vaudrait mieux préparer l’avenir proche, discuter avec les autres Communautés des compétences de la nouvelle, faire une étude, comme l’a opportunément suggéré Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et député du secteur, lors de la réunion du Mesnil, sur les finances à venir.

Ce serait le meilleur moyen (le seul…) de faire revenir l’État sur le découpage de la CC. EV

Pour en savoir plus :

– faites “interco seine-et-marne” dans le moteur de recherche de Roissymail (en haut, à droite) et vous trouverez plein d’articles sur le sujet

– voyez ces trois articles que j’ai retrouvés dans les archives de l’ancien RoisyMail :

10/12/2007  un peu d’histoire des CC de Seine-et-Marne

20/01/2008   “L’appel de Marchemoret”

2/02/2009  un an après (et après les municipales de 2008 qui avaient changé la donne) le ton avait changé

Partagez cet article

J’ai lu “Soumission”, de Michel Houellebecq. Je le recommande !

Dès l’aéroport (de CDG), juste avant d’avoir correctement profité du salon d’Air France (parfait, au passage, on a abusé de viski, vins, cognac, histoire d’être KO pour les 12h de voyage), il me fallait acheter au moins deux livres pour le voyage et le séjour en Thaïlande (eh oui, je lis, peu, mais tout le temps, surtout dans mon cabinet de lecture…). On était pressé… J’en ai un peu marre de lire mes romans de voyage habituels, notamment les best sellers d’Harlan Coben, souvent passionnants, mais parfois lassants. Je passe devant les best sellers français et je vois “Soumission”, le roman de Houellebecq, sorti juste avant les attentats islamistes de janvier. Je n’avais jamais lu un de ses romans, pourtant tous loués sinon par la critique, du moins par les ventes. J’hésitais toutefois, vu ce qu’on en avait dit, notamment les critiques de M. Valls, (que Houllebecq avait remis à sa place), mais je devais le lire pour me faire une opinion. Je l’ai donc acheté sans conviction.

Ce roman est une fable, (précise -prudemment- l’éditeur, au dos du livre), dont l’histoire est fondée sur la victoire à la présidentielle française de 2022 d’un candidat musulman … modéré :

Apeurés de la victoire possible de Marine Le Pen, l’UMP moribonde et le PS (qui ne valait pas mieux) soutiennent le candidat musulman. Le PS ayant fait un deal avec le candidat musulman : les professeurs devront obligatoirement se convertir à l’islam, faute de quoi, ils seront virés (mais avec plein d’avantages financiers, pour qu’ils ne gueulent pas ) et ceux qui se convertiront auront encore plus d’avantages (argent, appartements et plusieurs femmes, dont des jeunettes de 15, 16 ans) … Le candidat musulman modéré est élu.  La Sorbonne est vendue à un État islamique… Le livre est bien écrit et je l’ai lu quasiment d’une traite, chez Saku. Les nombreuses références littéraires ne me disaient rien, sauf exceptions  (je suis inculte en littérature…), mais le livre étant ponctué  de  passages de cul aussi courts que très crus (je crois savoir que ça se passe comme ça, voire pire, dans certains de ses autres romans) : ça aide à passer…

J’ai choisi une phrase, que l’auteur met dans un écrit de Rediger, un des personnages de son roman, sommité de la Sorbonne converti à l’islam et devenu, après la victoire islamique, chef de la prestigieuse université (qui fut la mienne…) :

l’islamogauchisme (…), était une tentative désespérée de marxistes décomposés, pourrissants, en état de mort clinique, pour se hisser hors des poubelles de l’histoire, en s’accrochant aux forces montantes de l’islam (page 273) . Ça m’a fait rire, et pensé à certains…

A lire ! Voyez, sur wikipedia, le résumé et les critiques ‘positives, neutres, et négatives”. Parmi ces dernières : Christine Angot, « Soumission est un roman, un simple roman, mais c’est un roman qui salit celui qui le lit. Ce n’est pas un tract mais un graffiti : Merde à celui qui le lira »

Que c’est mignon et délicat… Désolé, Christine… Suis-je condamné à des coups de fouets (sans merde…) de votre part ?

Finalement oui, mais en privé, s’il vous plait, maîtresse …   Finalement, suis comme Houellebecq : même pas peur. Viendez ! comme on dit dans la Meuse.  EV

Partagez cet article

C’est bientôt “le Bourget” !

cliquez pour voir la plaquette

Le temps passe vite ! C’est déjà le temps du salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE), le 1er au monde, qui se tient dans l’aéroport du Bourget. C’est toujours un grand, non, un immense moment ! A déguster avant que, en décembre, les hordes de démagogues déçus de l’extrême-gauche mondiale viennent piétiner (au moins), nos plates-bandes à l’occasion de la conférence mondiale sur les changement climatiques qui se tiendra au même endroit (voir ici), en décembre. Endroit mal choisi pour parler du réchauffement climatique: on a eu, une fois de plus, plus froid que d’habitude en mars, avril, mai, et l’an passé j’ai dû mettre le chauffage au bureau en plein été.

Plus sérieusement,il y a un espace “jeunes” (gratuit, voir ici) et un forum emploi-formation pour ce secteur qui emploie depuis des années. Cette fois, le gouvernement, aux abois, s’en fait le relais en annonçant 15000 créations pour 2015 (voir ici). EV

crédit photo : (Verrier, Sunlight Image) pour SIAE

Partagez cet article

Un vice-président de Google va parrainer la soirée des Oscars des Entrepreneurs au Hilton Roissy, ce lundi

cliquez pour voir tout ...

On pourra voir (et peut-être toucher !) un Google man en vrai, mardi lundi soir à l’hôtel Hilton de CDG ! C’est que M. Carlo D’ASARO BIONDO
Président “EMEA (comprenez Europe, Moyen-Orient et Afrique), Strategic Relationship” sera le parrain de la soirée des “Oscars de l’entrepreneur”, organisé par Réseau Entreprendre 95 , la structure départementale du réseau national (pas assez connu d’ailleurs), crée par André Mulliez (décédé en 2010), de la “famille Auchan”, pour favoriser les créations d’entreprises. Les réseaux attribuent des prêts “d’honneur“(pouvant aller jusqu’à 50 000 euros, sans intérêts et sans garantie) ainsi que des assistances.  Voyez la liste des lauréats de cette année, dans le Val d’Oise). On ira faire un tour… EV

Partagez cet article

PARIS AIR FORUM: c’est le 12 juin, avec notamment Emirates et Air France

Voyez tout en cliquant

Le 12 juin à Paris (Maison de la Chimie) se déroulera le Paris Air Forum, organisé par La Tribune (avec Aéroports de Paris). Thème: les dynamiques et les nouveaux équilibres du marché aérien. Et y’aura du beau monde, notamment les patrons d’Air France, d’Emirates et d’Etihad !  Ceci au moment où les arguments (ou les polémiques) des uns et des autres s’affichent chaque jour, à propos des compagnies du golfe. Air France veut limiter le trafic de ces dernières, mais les aéroports français de l’UAF ne l’entendent pas de cette oreille.  Voyez cet article de Fabrice Gliszczynski, le spécialiste reconnu de La Tribune, et les autres des articles sur la même page. RoissyMail sera au Forum….

Partagez cet article

Retour de (et sur la) Thaïlande : no lady-boy !

Vue d'une (petite) partie de Bangkok depuis ma chambre (32e étage) du magnifique l'hôtel Pullman "G"
Voyez Chiang Maï au nord et Bangkok au sud. Carte de l'office de tourisme Thai en France . cliquez...

Retour donc en France mardi dernier après presque 12 heures d’avion (Air France). On a passé 10 jours formidables, chez Saku puis les deux dernières nuits à Bangkok. Le pays, qui est de superficie et de population comparable à la France, est très agréable. Comme on le sait de réputation, les gens sont calmes, gentils, polis et souriants. C’est un pays beaucoup plus développé que je ne pouvais l’imaginer (je n’avais pas eu le temps de me documenter sur ce pays que je ne connaissais pas, avant de partir), compris dans la ville du nord où nous étions, Chiang Maï (agglomération de 2.5 millions d’habitants). En traversant cette ville pour rejoindre le Home Stay de Saku, j’ai d’abord été frappé par deux choses: le nombre de grosses voitures (dont plein d’énormes 4X4 Hilux de Toyota, comme on n’en voit pas en France) et les énormes panneaux de publicité, montés sur de grosses structures et béton et de métal, à côté desquels nos 4X3 font figure de post-it… Des voitures (et des concessions auto) partout, et … pas une voiture française. Les seules européennes qu’on a vu (rarement) étaient des VW.

Economie

Et, pendant tout le séjour, à part les produits de luxe habituels, pas moyen (sauf une bouteille d’Evian dans la chambre du Pullman. Même le vin dans cet établissement est italien, chilien …) de trouver un produit français, dans ce pays en peine croissance, soutenue par une forte demande intérieure. On peut se demander pourquoi. Je suis allé faire un tour sur le site de l’Ambassade de France à Bangkok, page commerce. Nos exportations (déjà pas terribles : 1.6% de part de marché mais à l’intérieur des pays de l’UE) diminuent et nos importations augmentent (taux de couverture : 60%). Et encore, dans les échanges, sont comptés les 3 A380 vendus à la Thaï en 2013 (je me suis toujours demandé pourquoi on comptait les ventes d’Airbus pour la seule France, alors que c’est une entreprise européenne…). Il y a sûrement du business français à développer là-bas (l’Allemagne est le troisième fournisseur après le Japon et les USA). Voyez la partie “économie” de la page wikipedia sur la Thaïlande pour en savoir plus.

[easyrotator]erc_6_1432461366[/easyrotator]

Quasiment pas de voleurs dans les rues de Thaïlande. Ici, lors du Night Bazar de Chiang Maï. Je fumais une cigarette dehors (c’est difficile de fumer là-bas, même dehors…). Une jeune fille vient garer sa moto à coté de moi. Je vois qu’elle ne ferme pas pas sa moto, et qu’elle laisse son casque tranquillement. Je prends la foto. A son retour, je lui demande si elle n’a pas peur de se faire voler (dans ce grand marché..). Elle me répond que non, tout en me faisant comprendre que ma question était …bizarre. A l’aéroport de Bangkok on a vu des tas de motos appartenant aux employés: même topo, les casques sur les motos… Chez nous, ça ferait pas 1 minute…

Mon lit Pullman XXL. Y'a de la place pour au moins 4. Frustrant, non?

Histoire et politique

On roule à gauche en Thaïlande ! Et, jusqu’à maintenant, je n’ai pas compris pourquoi, puisque le pays n’a jamais été colonisé vraiment (la Thaïlande, de ce point de vue, c’est l’Éthiopie d’Asie). mais l’influence anglaise (qui contrait la française dans la région) a dû être grande. Une riche histoire en tout cas. Vous pourrez la voir sur ce site des débuts à 1900 (et le suite sur wikipedia). C’est une monarchie constitutionnelle depuis 1932. L’actuel roi, Rama 9, règne depuis … 1946 (voir la longue liste des rois ici) . Tout le monde l’aime, c’est un peu comme la reine d’Angleterre… Il y a eu un 19ème coup d’état militaire l’an passé… Saku et Danny m’ont dit qu’ils en étaient contents car les militaires traquent la corruption…

Mini-jupes et mini-shorts…

A défaut de lady-boys...

Allez !  puisque si vous dites que vous allez en Thaïlande autour de vous, tout le monde, dis bien tout le monde, se marre et pense que vous y allez pour faire goulou-goulou, un mot sur les Thaïlandaises. Elles sont toutes super jolies, bien faites, sexy. Entrez dans le royaume de la mini-jupe et des mini-shorts ! On ne voit que ça dans les rues (et pas que dans les quartiers chauds où, dans les boites à touristes, c’est plutôt slip/soutien-gorge/hauts-talons). J’en ai pris plein les mirettes !  Alors qu’on n’en voit quasiment plus en France, j’ai remarqué, dans la rue, plusieurs françaises ravies de pouvoir en porter (ça m’a fait penser au livre de Houellebecq, “Soumission”, que j’ai lu pendant mon séjour).

Ah, dans le même chapitre, je n’ai pas, contrairement à ce que j’avais dit à quelques amis et relations, “gouté” une “ladyboy”. Ce n’est pas l’envie qui m’en manquait (certaines, presque toutes, sont encore plus belles que les vraies filles), mais c’est le manque d’ambiance qui m’a fait renoncer… C’est que je suis un grand sentimental, moi. Mais elles ne perdent rien pour attendre mon retour  ! Dernier mot : les Thaïs sont d’une tolérance inouïe. On devrait envoyer beaucoup de Français (Broussy par exemple) en stage là-bas… EV

PS : allez-y! Les meilleurs prix que j’ai vus sont sur Etihad : 477 €  AR (moi j’avais profité d’une promo d’Air France, vol direct à 492 !).

Partagez cet article

Faites vos valises ! Delsey brade !

Régulièrement Delsey organise des braderies pour écouler ses stocks. Les prochaines se tiendront  dans leur établissement de Marly-la-Ville (95) et dans leur siège de Tremblay (Paris Nord 2), respectivement les 3, 4 et 10,11 juin.

J’y étais allé faire “le plein” de valises voici quelques années dans celle de Tremblay. Eh bien je ne le regrette pas. Ce sont des valises de qualité, il y a du choix et les prix défient toute concurrence. Je vous conseille d’y aller, mais de bonne heure car les stocks s’épuisent vite.

Du coup j’ai appris que Desley (la marque est distribuée dans le monde entier) est une entreprise française, dont le siège social est, justement, à Tremblay. Elle a été créée en 1946. C’est aujourd’hui une entreprise performante, qui innove tout le temps (voyez l’article récent de Clotilde Briard dans les echos.fr . En 2014 elle a fait 175 millions d’euros de CA.

Allez picorer sur leur site, très bien fait et qui en plus des produits (il n’y a pas que des valises…) fourmille d’infos, de conseils… Voyez la vidéo ci-dessous, tirée du site, qui retrace l’histoire de l’entreprise. EV

http://www.youtube.com/watch?v=IvsziFxKL4Q

Partagez cet article