La création de la ZAC du Triangle de Gonesse aura-t-elle bien lieu en septembre? NON !

J’avais bien fait de mettre un “?” dans le  titre sur mon dernier article sur la création prévue, en septembre prochain, de la ZAC du Triangle de Gonesse (au passage, le site du Triangle a rectifié les erreurs que j’avais signalées) . Y’a eu coup de théâtre : pour être créée, la ZAC a besoin de l’avis (consultatif, mais important) de l’Autorité environnementale, une … émanation du glorieux CGEDD (ex Conseil général des Ponts-et-Chaussées) .Voir la composition de cette Autorité, indépendante (…) ici, présidée par M. Philippe Ledenvic.

Voici un partie du communiqué (à voir ici ) de cette Autorité, que j’ai reçu hier:

Projet de création de la zone d’aménagement concerté du Triangle de Gonesse (95) – constat de retrait

Par courrier en date du 10 juillet 2015, le préfet du Val-d’Oise a informé le président de l’Ae de sa décision de retirer le dossier de demande d’avis sur le projet de création de la zone d’aménagement concerté du Triangle de Gonesse. L’Ae a donc constaté qu’il n’y avait pas lieu à délibérer sur le dossier.

Elle est pas mal celle-là (de quoi faire prendre une dose XXL de viagra à mes vieux P’tit Loups, après le golf de Roissy, voir l’article plus bas) !

Pas moyen de joindre qui que ce soit depuis ce matin sur ce dossier (j’aurais voulu avoir connaissance de la lettre du préfet). Oups, le préfet du Val d’Oise, M. Yannick Blanc, vient de m’appeler (à 16H) . Excellente discussion sur ce dossier (mais aussi sur les violences urbaines), il confirme mes informations ci-dessous et me précise que, finalement, la ZAC ne sera pas validée avant … janvier 2016 (c’est bien ce que je disais donc., RoissyMail trop fort!).On doit m’envoyer sa lettre formelle).

Mais tant pis, car j’avais eu des zinfos de bonne source voici quelques jours. En fait, le président de l’Autorité aurait prévenu que, en l’état, le dossier de la ZAC du Triangle semblait insuffisant et risquait d’être retoqué s’il passait en commission pour avis. Au motif qu’il n’y aurait   pas assez d’infos sur… Europa City !  Et le brave breton de demander (toujours selon mes sources) qu’Europa City joigne au dossier les arguments qu’elle compte présenter à la future CPDP (dont la date n’est toujours pas fixée). Du coup le préfet a retiré.

MDR ! Pas moyen de joindre les responsables de l’EPA (porteur du projet de ZAC et aménageur pressenti), ni ceux d’Europa City…

Vous savez quoi ? Mon avis est que, élections régionales et COP 21 (qui va se tenir au Bourget, à un jet de pierre (au sens propre comme au figuré, les zécolos (qui peinent à mobiliser contre le Triangle et Europa City, témoin leur dernier bide à Aulnay) vont pouvoir passer à la télé) à venir, tout le monde à la trouille d’une poignée d’ex-vieux gauchistes, sans dents et  frustrés… C’est comme les violences urbaines, la Grèce, les éleveurs et le reste. Marine Le Pen compte les points  … Et on vous tient info ! EV

Partagez cet article

Air France a publié ses comptes du 1er semestre

Un atelier de maintenance d'Air France Industrie (foto AF, DR)

Air France KLM vient de publier ses comptes du 1er semestre (à voir ici). Tout va mal… Ventes d’avion, fermetures de lignes, chute du fret… Seule l’activité maintenance semble tirer son épingle du jeu. De quoi être pessimiste et inquiet pour le Grand Roissy. Si le hub de CDG tombait… Voici une partie du commentaire d’Alexandre de Juniac président de la compagnie, qui résume bien:

L’absence d’amélioration de nos résultats nous amène à prendre des mesures supplémentaires d’application immédiates, incluant notamment la fermeture de lignes fortement déficitaires, la révision à la baisse de nos capacités pour  la prochaine saison hiver, et à accélérer et amplifier nos initiatives de réduction des coûts. A la suite de l’accord signé par KLM avec ses syndicats, un aboutissement rapide des négociations avec les syndicats d’Air France est indispensable pour relancer la dynamique d’amélioration de nos résultats.A ce moment charnière dans l’histoire d’Air France-KLM, le Conseil comme moi-même sait qu’il peut compter sur l’esprit de responsabilité et l’attachement de l’ensemble des personnels du Groupe pour nous permettre de retrouver le chemin de la croissance.

No comment ou… Ite missa est… EV

Partagez cet article

La Métropole du Grand Paris sera bien (?) créée le 1er janvier 2016

Le 16 juillet, le parlement a définitivement adopté le projet de loi “NOTRe” (nouvelle organisation territoriale de la République). Parmi ses nombreuses dispositions, elle confirme la création de la Métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. Avec 12 “territoires”, dont une partie du notre (T7), qui coupe le Grand Roissy en deux et ne prend en compte d’une partie (Tremblay) de CDG. Une “métropole” avec un morceau de son aéroport (le 2ème d’Europe…). Comprenne qui pourra. Cliquez sur la carte pour en savoir (un peu) plus. On reviendra sur les “Territoires”… EV

Partagez cet article

Violences urbaines : ça continue et (presque) personne n’en parle.

Le Codec en train de brûler (foto d'un de ns correspondants)
Trouvé ça sur le site de SGP-FO (syndicat de policiers du Val d'Oise). Cliquez...

Les violences (criminelles) urbaines continuent régulièrement un peu partout en France et singulièrement en  Ile-de-France. Presque personne n’en parle au niveau national, ni presse ni politiques. Les pages locales du Parisien, notamment celles du Val d’Oise ont elles plutôt bien couvert. Ainsi, après le 14 juillet, Sarcelles a été victime de plusieurs incendies criminelles dont celle du centre commercial Codec (fotos). Pas plus tard que dans la nuit de mercredi à jeudi des voyous, très jeunes, avec un culot inouï,  se sont introduits dans le parking du commissariat de Sarcelles (pourtant hyper sécurisé…) et ont mis le feu à des véhicules. Lisez cet incroyable (et excellent) récit de Frédéric Naizot, du Parisien Val d’Oise. Effarant !

Coté Seine-Saint-Denis, François Asensi, député (FG), maire de Tremblay, sur sa page Facebook, a apporté son soutien aux maires de La Courneuve et de Stains en ces termes :  Je tiens à exprimer la solidarité de la municipalité de Tremblay-en-France à Gilles Poux, maire de La Courneuve, et à Azzedine Taïbi, maire de Stains, suite aux actes de délinquance particulièrement graves qui ont touché ces deux communes. Dans la nuit du lundi 13 juillet, la médiathèque Anatole France de La Courneuve a été ravagée par les flammes. Deux jours plus tard, le mercredi 15 juillet, la Maison pour tous Yamina Setti de Stains a également été l’objet d’un incendie criminel.

Et sa ce passe ailleurs… Je peux vous dire que les gens, de tous milieux, sont excédés. Et le gouvernement ne dit rien, l’État ne bouge pas ! Je prends (une fois de plus) date:  on va vers de gros, gros problèmes si rien n’ est fait. EV

Et au petit jour (foto Le Parisien 95)
Partagez cet article

Yves Albarello : nous devons obtenir des délais pour réétudier le problème et rechercher d’autres solutions

On l’avait souhaitée dans notre dernier article sur le sujet et on l’a eue, la réaction d’Yves Albarello !  Et mieux encore, une interview en bonne et due forme. Dans celle-ci, le député (LR) adopte une position beaucoup plus fine que les incantations habituelles que l’on entend habituellement, même si je sais que certains maires de la CC PMF sont plutôt proches de sa vision, sans le dire publiquement. En tout cas cette interview, je pense, fera avancer les choses. Rappelons qu’Yves avait été le rapporteur de la loi sur le Grand Paris.  EV (vous pouvez retrouver l’interview en PDF ici)

RM: Vous êtes député de la 7ème circonscription de Seine-et-Marne, qui comprend les 17 communes de ce département, dont la vôtre, Claye-Souilly, qui doivent être rattachées au regroupement des intercommunalités du Grand Roissy en janvier 2016. Après la CRCI du 10 juillet qui a entériné ce rattachement, quelle est votre position ?

Y. ALBARELLO : Je l’ai déjà exprimée et je la confirme aujourd’hui. Depuis des années, j’ai milité pour le développement de l’intercommunalité dans le Nord Seine-et-Marne, ce qui m’a amené à créer en 2010 la communauté de communes des Portes de la Brie, puis par rapprochement avec deux autres communautés de communes du Nord Seine-et-Marne, la communauté de communes Plaines et Monts de France (PMF). Celle-ci a reçu sa forme définitive il y a quelques mois avec l’adjonction des dernières communes du Nord Seine-et-Marne qui n’en faisaient pas initialement partie. Aujourd’hui, avec la communauté de communes Plaines et Monts de France (MPF), nous avons un ensemble intercommunal tout à fait cohérent dans le Nord Seine-et-Marne et qui regroupe l’ensemble des communes du secteur. C’est cet ensemble cohérent, conçu et voulu par les élus du secteur, approuvé par les populations, que le Préfet de Région, au nom d’obscurs motifs, veut casser. Je suis hostile à cette casse qui est totalement anti-démocratique, et je le répète.

RM :  Pourtant la loi MAPTAM oblige la communauté de communes PMF à rejoindre un ensemble intercommunal d’au moins 200 000 habitants, cette CC n’en comprenant que 100 000. Le regroupement proposé par le Préfet de Région et approuvé par la CRCI le 10 juillet est donc inéluctable. Que pouvez-vous faire ?

Y.A. : D’abord, il peut y avoir des exceptions, notamment en ce qui concerne la date-butoir prévue du 1er janvier ainsi que la composition des nouvelles intercommunalités. La communauté PMF est très cohérente, car elle associe des villes moyennes (Villeparisis, Mitry-Mory, Claye-Souilly et Dammartin-en-Goële) à des villages. Elle rassemble 37 communes unies par une même solidarité cimentée par leur présence dans l’aire de rayonnement géographique, économique et humain de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Ces communes sont dans l’orbite de la plate-forme aéroportuaire. On ne peut pas les dissocier en choisissant les villes moyennes et les communes riveraines de l’aéroport, c’est-à-dire les 17 et en rejetant les 20 autres dans la « réserve d’indiens » créée en 1974 dans le Nord Seine-et-Marne lors de la mise en service de l’aéroport.

Je crois que pour la communauté PMF, il faut étudier toutes les solutions possibles dans le cadre de la loi MAPTAM bien que je trouve cette loi très critiquable. Je ne l’ai pas votée, mais elle est là, il faut donc l’appliquer. La solution du Préfet de Région, à savoir le démembrement de la communauté PMF avec rattachement de 17 communes à un gros ensemble intercommunal du Val d’Oise et le rejet des 20 autres dans la « réserve d’indiens » est inacceptable.

Nous devons obtenir des délais pour réétudier le problème et rechercher d’autres solutions sans être prisonniers du seuil du 1er janvier 2016.

RM : Et si ce n’est pas possible ?

Y.A. : Il faut revenir sur le choix du 10 juillet au plus vite,

Read moreYves Albarello : nous devons obtenir des délais pour réétudier le problème et rechercher d’autres solutions

Partagez cet article

RoissyMail a 11 ans, quasiment jour pour jour. I can get satisfaction !

Ce dessin (et celui du bas) avait été réalisé pour l'invitation à la fête des 3 ans de notre agence, en juin 2000 (chez Richard Renouard, à Le Thillay). Je l'aime bien car RoissyMail n'existait pas à l'époque...

A quelques jours près, RoissyMail.com aura eu … 11 ans. J’ai compté : depuis au moins aout 2004, ce sont en tout 833 newsletters qui ont été envoyées, comportant au moins 4365 articles sur la vie du Grand Roissy (soit au moins -j’ai pas compté précisément- 2495 articles sur l’ancienne version et 1870 (sans compter ceux-ci) sur la nouvelle (voir la collec’ ici) , qui a débuté au numéro 500, le 10 juin 2010.

Voyez ce que j’avais écris dans la newsletter 14, en septembre 2004:

la petite lettre qui monte, qui monte…

Bien qu’elle ne soit pas entrée encore dans son vrai rythme de croisière, votre newsletter d’actualité du pôle de Roissy est déjà un succès. D’une centaine d’inscrits mi-juin, on est passé à plus de 3 400 e-lecteurs abonnés. Plus les lecteurs occasionnels ou habitués qui vont consulter directement la lettre sur le site web. Avec seulement 13 lettres envoyées (sans compter celle-ci, donc) c’est plus de 28 000 pages qui ont été consultées, selon les statistiques de Lycos. Mais ce n’est pas fini. Nous pensons que nous devrions atteindre le chiffre de 7 à 10 000 lecteurs très prochainement.

C’est un média hyper-efficace. Pensez-y si vous avez des informations à diffuser. Et pensez à y faire de la publicité : c’est pas cher et votre offre arrive directement sur le bureau de vos clients et prospects.

Onze ans après, je confirme ce mot. Avec un  bémol toutefois : nous sommes aujourd’hui  à 6035 abonnés (nous tenons la liste à jour) à la newsletter, donc bien loin des 10 000 que je pressentais, et encore moins des 15, voire 20 000 que nous devrions être. Il va donc falloir que je fasse de la pub pour RM ! Mais vous, chers lecteurs, vous pouvez nous aider en parlant de RM autour de vous. 

Question visites du site, c’est mieux. Au-delà de la propagande de chiffres de fréquentation, j’évalue, en croisant plusieurs compteurs (wordpress, Google analytics -pas bien configuré-…) à de l’ordre de 60 à 90 000 visiteurs uniques par mois, ce qui n’est pas mal du tout .

Nos articles sont toujours très bien relayés par les moteurs de recherche, et, bien sûr, tous nos lecteurs ne sont pas abonnés. Un seul organisme peut donner des chiffres fiables, c’est OJD (mais ça coute la peau des fesses, donc no way).

Et maintenant ?

De grands motifs de satisfaction: nous avons délivrés, au fil des ans, de multiples informations, avec documents à l’appui, que, la plupart du temps, les lecteurs ne trouvaient pas ailleurs (ce qui fait notre spécificité et notre succès). J’aurais des centaines de témoignages à raconter, mais en voici un qui me parait résumer tous les autres: je passais voici quelques années, à la préfecture des aéroports pour voir M. Holl, alors secrétaire général. Geneviève Négri m’accompagne, on passe dans un bureau et une dame s’écrie (carrément) : M. Veillon, vous êtes M. Veillon, de RoissyMail ?  Moi, (royal) : bien sûr. La dame : merci beaucoup, grâce à vous, nous avons des informations et des documents que notre propre administration mets des jours à nous donner, ça nous sert beaucoup, merci!”

On va continuer, en mieux si possible. Car le Grand Roissy et ses “dépendances” fourmille d’informations variées (économie et entreprises, aménagement, politique, loisirs et culture…). On vous donne à peine 20% de se qui se passe d’intéressant sur notre région, ou qui la concerne. Il me faut renforcer la rédaction. Vous vous rendez compte que je ne trouve pas de journaliste (ni même “d’aide journaliste”) ?

Argent et fête

Comme partout, l’argent, c’est le nerf de la guerre. RM est financée (j’allais faire – pas révélateur- un  lapsus sans “n”…) par la publicité et la promotion, depuis le début. Merci à tous les annonceurs, tant privés que publics,  qui nous font confiance et qui y trouvent leur intérêt, soit en termes commerciaux qu’en terme de promotion de leur image. Ils savent la réputation de Roissymail…

Je pense organiser une fête en septembre, sous forme de garden party, pour les 11 ans de RM. Ça fera l’événement de la rentrée, avec tous les acteurs du Grand Roissy, mais aussi plein de lecteurs “anonymes” (je connais presque par cœur le nom des abonnés). Et, si les choses se passent bien, en septembre 2016, je ferai une autre garden party pour les 20 ans de notre agence de communication VPP.

On avait passé le cap fatidique des 3 ans..

Et je vais lancer, enfin, un moyen pour ceux qui aiment et se servent de RM, de donner 5 euros par mois s’ils le souhaitent. Si 1000 abonnés payaient volontairement…  Merci pour votre fidélité. EV



Partagez cet article