Le site de maintenance d’Aulnay financé à 592 millions, la ligne 17 nord à 1.8 milliard

Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris a détaillé dimanche dernier, dans le Journal du Dimanche (voir ici), le dernier Conseil de Surveillance qui s’est tenu le 13 novembre. L’ensemble des lignes du futur métro automatique sont “engagées”, a annoncé d’emblée le président. Pour ce qui nous concerne,deux bonne nouvelles :  la SGP a décidé d’acter,592 millions d’euros pour le futur centre de maintenance des infrastructures et des trains des lignes 16 et 17, sur l’ancien site de PSA. Et 1.8 milliard pour la ligne 17 nord (Bourget RER- Le Mesnil-Amelot : 6 gares, 19.5 km). Voir le communiqué officiel, paru hier.  L’enquête publique pour ces deux-là est prévue en avril-mai 2016 et la mise en service de la ligne 17 nord pour 2024, jusqu’à CDG  (les J.O…), Le Mesnil attendra 2030… EV

Partagez cet article

ID Gazeley va construire un parc logistique de 73 000 m2

ID Gaseley, une filiale du grand groupe international Brookfield, a acquit, auprès du promoteur  Cibex, (déjà présent à Moussy-le-Neuf) un terrain de 15, 7 hectares dans la ZAC des Huants (dans le prolongement de la ZI des “Prés Boucher”, devenue “célèbre” à cause des frères Kouachi, les assassins islamistes de janvier dernier qui s’étaient réfugiés dans la désormais fameuse “imprimerie”, où ils avaient été abattus), à Dammartin-en Goële (77), non loin de CDG. Il est question, pour Gazeley (qui a déjà investit à Marly-la-Ville, revoir ici, et c’est plein maintenant ) de construire un parc logistique de 73 000 m2. C’est une bonne nouvelle pour le Grand Roissy, la ville de Dammartin, de voir cette partie nord de la ZI enfin occupée, après des années de … “végétation”. Le site est bien situé, à deux pas des grands axes (N2 donnant sur la Francilienne) et de CDG. Voyez les détails et les contacts ici.  Et situez sur notre carte du Grand Roissy . EV

Partagez cet article

Les dangers sont grands ! Et il n’y a pas que Bamako … L’Afrique ventre mou du monde

Voyez cette belle  illustration qui a fait le tour des réseaux sociaux. Dommage qu’on ne sache pas qui en est l’auteur. Si vous savez…

Après les nouveaux massacres du 13 novembre, il semble, je dis bien il semble (chat échaudé craint l’eau froide), qu’on assiste à un mobilisation internationale contre les extrémistes musulmans, partout dans le monde.Partout ?

Il faut savoir, qu’en plus des guerres “civiles” type Centrafrique, Soudan (s) ou région des Grands Lacs, des dictatures impitoyables de roitelets habillés en “présidents” (Burundi, Angola, Cameroun, Gabon, Congo Brazza, Guinée équatoriale…) qui la pillent et désespèrent leurs peuples (les jeunes en particuliers), de la corruption à tous les étages qui l’empêche de se développer, l’Afrique noire subit des massacres depuis des années de la part de ces mêmes extrémistes musulmans. Et ils n’y vont pas avec des pincettes. Somalie (ou du moins ce qu’il en reste) Kenya, pour ne citer que ces pays d’Afrique de l’Est, Niger, Cameroun et Nigeria où les bandes islamistes de Boko-Haram tuent, violent, kidnappent, pillent, brûlent au nom d’Allah (voir ce qu’ils avaient fait en janvier dernier) , mais il y en a TOUS LES JOURS. Et, bien sûr, les exactions aussi fanatiques que ridicules des dingues au Nord Mali . Il n’y a pas d’ “observatoire des massacres islamistes (et autres) en Afrique noire” et c’est bien dommage: les chiffres seraient à vous couper le souffle.

les Maliens reconnaissants, lors de la visite de F.Hollande, en 2013, après l'intervention française

Heureusement que la France soit intervenue au Nord Mali. Sinon ces criminels seraient rentrés comme dans du beurre à Bamako où ils auraient imposé leur folie religieuse, pris le pays et menacé directement les pays voisins.

Mais le boulot est loin d’être terminé. Il faut savoir, pour comprendre, que les “armées” africaines n’ont d’armée que le nom (à part le Tchad et, à peine, le Niger). Ce ne sont, depuis les indépendances, que des (mauvaises d’ailleurs) gardes prétoriennes ou des racketteurs sur les routes (et la plupart du temps les deux). Elles ne savent pas se battre, sont corrompues jusqu’à l’os et ne sont donc pas en capacité de défendre leur pays, encore moins leurs compatriotes.

Voyez : au Nigeria, un des plus grands et des plus riches pays (et des plus corrompus) d’Afrique (pétrole à gogo depuis des années), l’armée, globalement, se fout du tiers comme du quart de Boko-Haram qui occupe presque tout le nord du pays depuis des années.  An nord Mali, où, depuis l’intervention française, il devait y avoir une coalition militaire de l’Afrique de l’Ouest, on ne voit rien ! Je parie que les seuls “militaires” qui sont sont stationnés (voici un bon mot) à Bamako passent leur temps à boire des bières dans les bars sympathiques de la capitale !

Et tout à l’avenant.

Hors la situation devient de plus en plus grave. Rappelez-vous,  après l’élimination de Ben Laden, ce que j’avais écris en 2011 : il faut aller nettoyer le désert .

La France est donc allée au nord-Mali (revoir l’hommage que j’avais rendu à F. Hollande, en 2013, lisez svp, c’est instructif, surtout maintenant).

Or ce qui a été fait ne suffit pas du tout. Faute, selon moi, de coordination, voire de coalition, de stratégie politico-militaire avec les pays concernés, le danger d’une jonction entre les bandes de zozos type Mokhtar Belmokthar , les Boko-Haram et” l’Etat”Islamique qui a désormais pied en Libye, les shebab et leurs cousins en Somalie, est imminent. L’Afrique est devenue le ventre mou du monde, le terrain de jeu des islamistes de tous poils. Il ne faudra pas venir pleurer. Et là, on devra envoyer nos bateaux de guerre en Méditerranée. Les bobos n’ont pas fini de souhaiter la bienvenue aux “migrants”.  EV

Partagez cet article

Perquisitions massives à CDG. 100 gendarmes supplémentaires dans le Val d’Oise

Le préfet Riffaut assistant à une perquisition dans des vestiaires

L’état de siège est bien en action localement. A CDG, sur ordre du préfet de Seine-Saint-Denis (voir le NB ci-dessous), la gendarmerie du transport aérien a procédé à des perquisitions  administratives (permises par l’état de siège, donc sans décision de justice) côté piste et en zone de fret notamment  à Servair 1 en particulier.

Le préfet délégué a adressé ses félicitations à l’ensemble des personnels ayant participé à cette opération qui a permis de découvrir des éléments de prosélytisme avancé et des signaux faibles de radicalisation. Par ailleurs, de nombreux objets (denrées, outils, ustensiles) dérobés au sein de l’entreprise ont été découvert de manière incidente et ont été remis au responsable sureté. Une plainte devrait être déposée par l’entreprise” (extrait du communiqué de presse du 19 nov).

Les perquisitions continuent à ce jour.

Des rumeurs fermement démenties

Le préfet délégué a également réagit fermement, le 20 novembre pour dénoncer des rumeurs (attentat imminent à CDG, fichés “S” à Air France…), relayées notamment par une télé nationale et en appeler au sens de la responsabilité de tous. Vous pourrez voir toutes les informations de la préfecture déléguée sur sa page Faceboook

Du côté département du Val d’Oise, c’est aussi la mobilisation. 100 gendarmes supplémentaires ont été déployés. Le préfet Blanc a publié un communiqué le 18 novembre, à l’issue d’une réunion d’information pour les maires du département, dans lequel il précise qu’il ” a ordonné aux forces de sécurité de procéder à la perquisition administrative des domiciles d’individu en lien avec la mouvance islamiste radicale. Des assignations à résidence ont également été notifiées aux personnes dont l’activité peut constituer un danger pour l’ordre public” . Il a en même temps rappelé les pouvoirs exceptionnels que l’état de siège donne aux préfets (voir le communiqué en entier ici) .Voyez aussi toutes les infos, notamment à ce sujet, de la préfecture du Val d’Oise 95 ici. Voyez aussi le papier de Frédéric Naizot, du Parisien 95 (17 nov) qui détaille plus les interventions.

NB : rappel utile

L’ensemble de la plateforme de CDG (qui s’étend sur les 77, 93, 95) est placé, depuis son ouverture en 1974, sous “juridiction” de la Seine-Denis, que ce soit en matière de justice ou d’administration. Ainsi, c’est la préfecture de Seine-Saint-Denis (située à Bobigny) qui est en charge de la plateforme. Les problèmes liés à la sûreté et à la sécurité augmentant, l’Etat a mis en place, en 2003, un sous-préfet (basé à CDG), dépendant du préfet de Seine-Saint-Denis, chargé de coordonner les actions diverses dans ce secteur, et notamment de la délivrance des badges nécessaires pour travailler en zone “sous douane”. La structure du sous préfet s’est peu à peu étoffée, eu égard aux besoins et le poste du sous préfet est devenu préfet (actuellement M. Riffaut). C’est pour cela qu’on parle des “services du préfet délégué à la sûreté et à la sécurité” pour les aéroports de CDG et du Bourget. EV

Partagez cet article

François Charritat : “réveiller nos valeurs et croire à nos promesses.”

cliquez pour lire l'édito

François Charritat est le directeur de l’aéroport du Bourget. Celui-ci édite régulièrement un journal d’actualités (bien) nommé “Aéropage“. Et le directeur en signe l’éditorial.  J’ai reçu la dernière livraison cette semaine. J’ai été ému par la teneur de l’éditorial qui commence comme ça: “J’avais quasiment fini d’écrire mon éditorial, quand est arrivée la funeste soirée du 13 novembre: du coup, les mots n’avaient plus le même sens, les idées tombaient à plat, le message en était transformé. Alors, je me suis remis au travail”.

Moi qui écris pas mal, je comprends bien le trouble qu’a ressenti F. Charritat, pour l’éprouver aussi.On a beau avoir le cuir tanné, ces nouveaux attentats (on ne trouve pas de mots assez forts pour les qualifier), on ne peut pas ne pas être atteint. Ce trouble rend la concentration et l’écriture difficiles. Mais on se reprend, et comme il le dit si bien, on se remet au travail.

Lisez cet éditorial, qui se termine ainsi : si le 13 novembre a un sens, c’est peut-être celui de nous conduire à réveiller nos valeurs et à croire à nos promesses. C’est tellement vrai. EV


Partagez cet article