Bon réveillon à tous, chers abonnés, chers lecteurs, chers (très chers…) annonceurs !

La fin de 2015 est proche, et ce n’est pas plus mal, parce que ça a été anus horibilis…. Nous sommes tous (enfin… presque, sauf certains, et y’en a pas mal,  que la France accueille généreusement sur son sol et qui crachent dans la soupe) sous le choc des attentats, des massacres faciles, une fois de plus perpétrés des lâches terroristes islamistes, dont la plupart “Français” (!) . Ils peuvent être contents, ça nous a atteint. Mais ils  ignorent la capacité permanente de la France, nation plus que millénaire, à résister et à contre-attaquer quand on la cherche (même si elle a un peu de mal à se trouver depuis quelques années…), et à gagner toujours. On ira vous trouver, comme avait dit Poutine (pour une fois justement), jusque dans les chiottes… Honneurs à nos Forces !

Je vous souhaite, chers  lecteurs (merci à vous tous) et annonceurs (pas de lecteurs, pas d’annonceurs et lycée de Versailles…), une excellente soirée du 31, en attendant de vous souhaiter une super année 2016. RoissyMail a été en forme cette année, peut-être plus que toutes les autres (depuis 2004!). Je prendrai le temps de vous en faire le bilan, d’adresser mes remerciement à tous, et de vous parler de nos objectifs pour 2016. Et, si dieu nous prête vie (…), nous fêterons, en septembre 2016, les 20 ans de notre glorieuse agence VPP (bon d’accord, le site est vieux, mais cordonnier…) consacrée à la promotion de cette région aussi formidable que sympathique : le Grand Roissy ! Ça va pas être triste !

J’ai choisi, pour illustrer cet article, ce site consacré aux huitres (qui passe en pub à la télé en ce moment), que je trouve bien fait. Et ce dessin de Philippe Geluk dessinateur (Belge, tant pis pour lui…), piqué sur un de ses albums paru récemment (“Les desseins du chat” aux éditions Casterman. Quel talent !

Que la Force soit avec vous ! Votre dévoué, EV


Partagez cet article

Anthony Arciero nommé au Conseil d’administration de Pôle Emploi

Anthony Arciero

Le Conseil départemental (CD) du Va d’Oise a annoncé, dans un communiqué, la nomination d’Anthony Arciero (conseiller départemental -LR- du canton de Goussainville) au conseil d’administration de Pôle Emploi (voir ici),  “en qualité de représentant conjoint de Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France (ADF) et de François Baroin, Président de l’Assemblée des Maires de France (AMF)”. Anthony est en charge, au sein du CD des question liées à l’emploi.

C’est une bonne nouvelle pour ce jeune politicien intelligent, très actif et passionné de la chose publique.  J’ai toujours dit qu’il irait loin. Et je le verrais bien candidat pour les législatives de 2017, dans la 9ème circonscription du Val d’Oise (actuellement détenue par J-P Blazy, PS). Surtout au moment où l’on entend, ça et là, que Paternotte (!) voudrait y revenir… Incroyable… EV

Partagez cet article

Le débat public sur Europa City commencera le 15 mars

Le débat public (officiel et obligatoire pour tout projet dépassant les 300 millions d’euros) sur le grand projet Europa City commencera le 15 mars, et durera … trois mois (!). Au programme : réunions publiques, rencontres avec les habitants concernés, tant en Val d’Oise qu’en Seine-Saint-Denis. Ça va pas être triste… Cliquez sur l’image pour voir la page de la CNDP. EV

Partagez cet article

Le Conseil de la future Communauté d’agglomération “Roissy Pays de France” comptera bien 105 membres

Cliquez pour avoir l'arrêté

Le préfet de région, M. Carenco a publié, dans l’arrêté ci-dessus, le nombre et la répartition, commune par commune (42 communes) des délégués au  conseil de la future CA Roissy Pays de France. 105 au total, comme nous vous l’avions annoncé. Le nombre de siège par commune est prévu par la loi, en fonction de sa population. Aucune ne peut avoir la majorité. Sarcelles ayant la plus grosse population (57499 hab), se voit dotée de 16 sièges. Derrière elle se trouve Garges-lès-Gonesse (41000) avec 11 sièges… Voyez le reste en cliquant sur l’arrêté. Les conseils municipaux doivent désigner les délégués.

La future CA Roissy Pays de France

La CA verra le jour officiellement le 31 décembre à minuit. Le premier conseil communautaire est fixé au 29 janvier qui devrait désigner le président et les vices-présidents. Il y aura 15 vice-présidents (alors qu’au total il y a 41 vice-présidents dans les 3 communautés, autant dire que les places vont être chères).  La loi prévoit qu’en attendant l’élection du nouvel exécutif, c’est la président le plus âgé des 3 communautés qui sera président par intérim. C’est donc Patrick Renaud, actuel président de la CA Roissy Porte de France qui le sera. Du côté administration, c’est la Directeur général des Services (DGS) de la communauté la plus peuplée qui assure la transition. Ce sera donc Nicolas Pavil, DGS de Val de France.

Qui sera candidat pour la présidence ?

L’élection pour la présidence de la nouvelle CA s’annonce compliquée. Patrick Renaud ne fait pas mystère de son intention de se porter candidat. Quant à Didier Vaillant, actuel président de Val de France, il s’était donné jusqu’à courant décembre pour prendre sa décision. Il semble qu’il ne l’ait pas prise encore à ce jour.

Que feront les communes de Seine-et-Marne ? Le préfet du Val d’Oise va recevoir la maire de Mitry-Mory

Jusqu’à maintenant, les élus concernés (des 17 communes rattachées) de la CC PLaines et Monts de France (PMF) ont adopté la politique de la chaise vide. Le 22 décembre les maires (pas tous…) sont allés manifester devant la préfecture à Melun, en déposant symboliquement leurs écharpes tricolores. Ils n’ont pas été reçus par le préfet, mais devaient être reçus hier par le sous-préfet de Meaux. Le site web de PMF continue néanmoins à diffuser des “informations” alarmistes et non fondées, comme on peut le voir ici. Mais la raison devrait l’emporter dans les prochains jours (c’est mon sentiment, du mois…). Charlotte Blandiot-Faride, maire (PCF) de Mitry-Mory vient d’envoyer une lettre au préfet du Val d’Oise pour lui demander audience et ainsi pouvoir avoir des réponses à ses questions. Le ton de la lettre (la voir ici) est plutôt ouvert, même si elle rappelle son opposition de principe au regroupement. Le préfet va la recevoir.

Bon. A suivre, en espérant que le bon sens l’emportera. En tout cas, c’est un épisode passionnant qui va s’ouvrir dans le Grand Roissy. EV

Partagez cet article