Ca bouge dans la préfectorale : le préfet Blanc s’en va. Le préfet Carenco en mode psyché…

Le préfet Blanc (cravate... rose...) au milieu, lors d'une visite à Hubstart, en septembre dernier . Cliquez...

Heureusement que VO News est là ! Par son intermédiaire, on a appris que le préfet du Val d’Oise, Yannick Blanc, quitterait  son poste le 29 prochain pour devenir…. adjoint du préfet François Chérèque, tout récemment nommé “haut-commissaire” à la tête du nouveau, tenez-vous bien, “Haut commissariat à l’engagement civique” (voyez ce qu’en dit un site qui n’est pas content) . Je me pince…

On  regrettera le départ du préfet Blanc. Surtout après à peine 15 mois de présence dans le département. Mais il avait su apprendre vite, notamment sur le Grand Roissy. Et toujours prêt à communiquer pour échanger, expliquer… J’en témoigne car il m’avait donné son portable. Un SMS  et il répondait toujours. Un vrai plaisir. Comme ses prédécesseurs d’ailleurs. La préf’ du Val d’Oise a toujours bien communiqué (je dis globalement, car le départ de Y. Blanc n’a pas fait , à ce jour et sauf omission de ma part, mais j’ai vérifié, l’objet d’un communiqué, et la page de la préf’ sur les communiqués de presse est bien indigente (voir ici). Mais c’est 1000 fois mieux que le 77 ou le 93…

Marrant, j’avais parlé au préfet Blanc dès qu’il était arrivé. Et plusieurs fois après. En tant qu’observateur, professionnellement, mais parfois en tant que citoyen. La première fois, je m’étais permis de lui dire, à ce titre, que je trouvais, d’une manière générale, que le corps préfectoral changeait trop souvent. Car être préfet d’un département, c’est pas d’la tarte : ça prend du temps, même avec des collaborateurs, de  connaitre  les dossiers, les gens…  Il en avait convenu, et en a encore convenu, avec humour, quand je l’ai appelé dès que j’ai su qu’il partait.

On lui souhaite bonne route dans ses nouvelles fonctions (il m’a assuré qu’il regarderait toujours le Val d’Oise et… RoissyMail). Et bienvenue à son successeur Jean Yves Latournerie, 60 ans, actuel conseiller du gouvernement en charge de la lutte contre la cybermenace. Ce dernier doit arriver le 02 mai (extrait du papier de VO News.) . EV

PS : à propos de préfets…

cliquez ...

On m’a envoyé cette vidéo  (que l’on trouve sur le site de mes P’tits Loup). Elle est à voir ! Les commentaires (auxquels je n’adhère évidemment pas) sont d’eux, mais je n’ai pas trouvé la vidéo originale (au passage, remarquez la faute de frappe, eux qui m’attaquent régulièrement, faute d’autres arguments, quand je fais des fautes sur RM). L’intervention du Préfet de Région a néanmoins des côtés…. psychédéliques… Mais je note qu’il qualifie, comme moi (revoir ici) , la poignée d’opposants au Triangle de Gonesse de … retraités. Voyez jusqu’au bout, notamment sur sa prédiction de la mort annoncée des centres commerciaux du coin… Ils vont être contents à O Parinor et à Aéroville. C’est fun !

Partagez cet article

Budget adopté à l’unanimité ! 293,1 millions pour 345 000 habitants !

la réunion du Conseil, à l'Orangerie de Roissy-en-France, le 14 dernier (foto RPDF)

Pendant qu’on buvait des bières, cool, au Corcoran’s avec les motards, le Conseil communautaire de Roissy Pays de France travaillait dur ! Plus de 50 délibérations (voir l’ordre du jour ici) ont été examinées et surtout, le budget a été voté à l’unanimité ! Oui, vous avez bien lu, à l’unanimité. Ce qui est fort, après tout le bazar passé depuis des mois. Vous pourrez lire ci-dessous le communiqué paru le lendemain, qui détaille bien les choses.

Mais j’y reviendrai car ça reste compliqué a bien tout comprendre : je  crois qu’il faut encore plus être pédagogique. En tout cas: akwe dè (y’a l’argent) ! comme on dit au Bénin.

Il faut noter que le regroupement a été payant: selon les simulations, la nouvelle interco est bénéficiaire de + 6.8 millions (0.98 pour  la CA et 5.8 pour les communes). Ce qui réduit à néant, s’il le fallait, les zarguments financiers de Bernard Rigault (absent du Conseil ce soir-là). A noter aussi que la nouvelle CA n’est que peu endettée : la dette représente moins de 1% des dépenses de fonctionnement. De quoi voir l’avenir avec sérénité ! Y’a un boulot aussi énorme que passionnant à faire ! EV

voir le détail du budget, les taux de taxes etc..
Partagez cet article

Qui sera DGS à Roissy Pays de France ?

J’ai reçu, la semaine dernière, d’un de mes honorables correspondants (qui travaille pour une grande entreprise française), ce document montrant les participants à une réunion d’information qui s’est tenue le 7 avril au château d’Arnouville. La réunion (à laquelle participait du beau monde, cliquez ci-dessus pour voir) était organisée par le “Club Ville Hybride Grand Paris” fondé par Michaël Silly (qui a réalisé ce document). Mon correspondant m’avait ensuite demandé si je connaissais le DGS de la nouvelle CA Roissy Pays de France, car, comme il avait assisté à la réunion, il avait particulièrement apprécié l’intervention de… Nicolas Pavil.

J’ai bien sûr regardé les fotos du doc. Et vu celle-ci (en bas) de Nicolas Pavil, ancien Directeur général des Services (DGS) de l’ex CA Val de France.  J’ai tout de suite bien aimé cette foto, car je trouve que non seulement il a “de la gueule”, mais si vous regardez bien, il y a dans son expression à la fois du sérieux et de l’humour. Ce qui lui correspond tout à fait. Je le connais depuis un bon moment, il a été DGS depuis la fondation de Val de France.

Là ou je veux en venir … un petit scoop

On  se souviendra : pendant la période transitoire ( du 1er janvier au donc 31 mars, jour de l’installation du Conseil communautaire de la nouvelle CA  Roissy Pays de France-RPDF-) la présidence provisoire était assurée, comme la loi le prévoyait, par le président le plus âgé  (ce fut Patrick Renaud). Et le DGS provisoire devait être celui de la communauté la plus peuplée (Val de France, donc), c’est-à-dire, Nicolas Pavil. Qui a travaillé, de fait, avec l’ancien DGS de Roissy Porte de France, Yves Lochouarn (un personnage…), un “ancien” lui aussi car il était DGS de Roissy Porte de France depuis le début. Les deux sont des fonctionnaires très compétents. C’est le président de la CA qui nomme le DGS, au final.

Je m’étais posé la question : qui allait devenir DGS en titre après la mise en place de la CA ?  Et, en revoyant la foto de Nicolas, j’ai repensé à ça. Par curiosité, j’ai demandé à mon petit doigt (et à mes petites souris), et j’ai trouvé. Yves Lochouarn sera DGS et Nicolas Pavil DGA (adjoint). Le premier sera chargé des “affaires internes” (gestion du personnel, administration etc.) à la CA, le second des “affaires externes”, c’est-à-dire : stratégie, communication, cabinet, économie, aménagement, relations institutionnelles et internationales  … Mais chut! n’en parlez à personne, cela n’a pas encore été officialisé.  Je trouve ça pas mal, quant à moi. En plus avec une si grande CA, y’a du boulot pour les deux. Juste avant de savoir ça, je m’étais amusé à maquiller la foto de N. Pavil évoquée ci-dessus. EV


Partagez cet article

Before : ça a chauffé au Corcoran’s ! 6ème Iron Bikers les 23 et 24 avril, au Circuit Carole

Au moins 250 motards avaient répondu, jeudi 14 à l’invitation de Nicolas Sonina, le sympathique créateur d’Iron Bikers . Cela se tenait au pub irlandais Corcoran’s de la Porte des Lilas. C’était un “Tour de Chauffe” en prévision du prochain show Iron Bikers, qui se tiendra les 23 et 24 avril au Circuit Carole (ce sera la 6ème édition), à Tremblay-en-France.

Il y avait en même temps Conseil communautaire de Roissy Pays de France pour le vote du budget. Bon, j’ai choisi Corcoran’s, d’autant que mon cousin d’Epinal, Alain (que beaucoup d’entre vous connaissent, il est traiteur ici) était venu avec son copain Jean-Luc pour une descente à Paris. Ça tombait bien, car je passe devant ce pub à chaque fois que je vais à Roissy et je n’y étais jamais allé (il a ouvert voici 3 ou 4 ans, dans le nouveau quartier, réussi d’ailleurs, de la Porte des Lilas, au-dessus du périph’).

Jean, Lorenzo, Alain, moi, Lili, Nicolas et Jean-Luc

L’ambiance était déjà chaude dans le pub: bières, orchestre… Dans la foule, on a tout de suite trouvé Nicolas (que je connais depuis… au moins la première édition de Iron Bikers (revoir ici), mais aussi mon ami Jean Zaffani (de Tremblay), amateur impénitent de motos et son copain Franck.  Et, marrant, lorsque j’ai voulu prendre une foto de famille, j’ai demandé à un gars qui était avec nous de la prendre. En fait c’était  Lorenzo Muscianese (un de frères de Sylvain) de la société Altra de Saint-Mard (77). On s’était pas reconnu ! (faut dire que ça faisait longtemps qu’on s’était croisé). Du coup, il sera sur la photo. Pour l’agrémenter, j’ai sollicité une charmante créature, Lili, pour poser avec nous. Elle m’ a donné sa carte et j’ai vu après qu’elle avait un site web, très bien fait et plutôt déjanté que je vous invite à découvrir en cliquant ci-dessous.

Et un peu plus de fotos souvenirs  (et on sera à Carole le WE prochain). EV

[easyrotator]erc_18_1460882685[/easyrotator]

Partagez cet article

ADP se … relooke

Comme nous vous l’avions annoncé, Aéroports de Paris a changé son logo, son appellation grand public (ci-dessus), et a créé une appellation”corporate” (ci-dessous). On sent de l’anglicisme  (pourquoi pas Paris Airport, tant qu’à faire ?) dans le premier, et pas dans le second (pourquoi pas ADP Group, tant qu’à faire ? ). Personnellement, je ne regrette pas l’ancien logo. Voyez le communiqué d’Augustin de Romanet, PDG de…. Groupe ADP donc… Ces hésitations “anglicistes” me font sourire. Un exemple : le Hub de Fedex à CDG ne s’est jamais appelé “hub” (mais centre de tri international) mais le centre de tri international de la Poste française et ses annexes (en zone cargo 7) s’est appelé depuis le début “Hub postal”… EV

Partagez cet article

Crispations à Goussainville: le budget n’a pas été adopté. Ca devrait s’arranger avant le 19

Badr Slassi, 1er adjoint, à l'origine de la fronde

Décidément, les choses sont toujours compliquées à Goussainville (95).

C’est de notoriété publique, les relations entre le maire Alain Louis (qui a quitté le PS juste avant les dernières municipales) et son premier adjoint Badr Slassi (ex PS, mais qui s’est… “radicalisé” en juin dernier, revoir ici) ne sont pas au beau fixe. Déjà, l’élection des délégués au Conseil communautaire de Roissy Pays de France avait réservé quelques surprises… Toujours est-il que, mercredi dernier, le budget de la ville n’a pas été adopté, le premier adjoint, ses amis conseillers municipaux, l’opposition de droite (menée par Elisabeth Hermanville,  en pleine forme), et du FN (un conseiller, M. Crédeville Jr) faisant bloc contre le maire. Celui-ci a réagi le lendemain par un communiqué, dans lequel il dénonce des “manœuvres politiques-politiciennes” (sic), alors que selon lui, le budget est “équilibré et sincère” (ce qui ne fut pas toujours le cas, voir ci-dessous les observations de la Chambre régionale des comptes, pour la période 2008/2013, paru en mai dernier).

En fait, pour comprendre, il s’agit plus, plus qu’autre chose, d’un conflit de génération entre le maire et son premier adjoint. Celui-ci (37 ans) a été en grande partie l’artisan de la victoire de la liste “Louis” aux dernières municipales (revoir ici, un grand moment, où l’on me voit poser, notamment, avec Christophe Crédeville et Karim Ouchikh -ex PS passé au FN- ce qui permet  à Luc Broussy (PS) de s’exciter régulièrement sur Facebook en me traitant de facho, mais aussi de raciste).

lors de la victoire de la liste Alain Louis (au centre) en 2014. Badr Slassi est à droite, (avec la cravate)

Discussion avec Badr Slassi

Badr Slassi, il ne s’en cache pas, a de l’ambition en politique, et c’est une bonne chose en soi. Parfois controversé, il n’en a pas moins du talent. J’avais vu ça, c’est un excellent orateur et débatteur. J’ai eu une très bonne (et longue) discussion avec lui, hier, au téléphone. Très, très bonne même. Je l’avais appelé pour comprendre ce qui s’était passé et lui recommander de trouver un accord avec le maire pour le budget. C’est que, si celui-ci n’était pas adopté avant le 19 avril, le préfet, comme il en a l’obligation légale, saisira la Chambre régionale des comptes et Goussainville sera mise sous tutelle de L’État, ce qui est toujours un signe d’échec des élus locaux, dans leur ensemble.

Le premier adjoint a rencontré ce matin le maire, en vue d’un accord. Et ils devaient se voir à nouveau cet après-midi. Les choses devraient donc s’arranger. Au grand dam de Luc Broussy, qui a dû avoir un début d’érection face à la situation, au point de pondre un communiqué (le voir ici) , avec J-P Blazy, député (PS) du secteur, dont il est le suppléant.

Je reparlerai avec Badr Slassi, pour mieux le connaitre et vous le faire connaitre. On a évoqué, dans la discussion d’hier, ces histoires de communautarisme, et d’implication dans la vie politique des jeunes (et moins jeunes…) issus de l’immigration (il est d’origine marocaine). on a été d’accord sur le constat… Mais c’est une autre histoire (encore que…). EV

Partagez cet article

Succès de la “Bourse d’échanges”

Mardi dernier, se tenaitt une nouvelle édition de la “Bourse d’échanges” des acteurs du tourisme dans le Val d’Oise (voir la liste ici), en tout 41: offices de tourisme (OT), établissements touristiques etc. Il s’agissait, toute cette journée tenue cette année à l’Orangerie de Roissy, (qui est aussi le siège de l‘Office de Tourisme de Roissy) justement d’échanger, de se connaitre, afin de dynamiser le tourisme dans ce département, qui ne manque pas d’atouts (mais peut-être toujours pas bien connus). Le président de l‘OT du Val d’Oise (Val d’Oise Tourisme) , le conseiller départemental délégué Gérard Lambert-Motte a d’ailleurs annoncé, ce jour-là une future mission en Chine pour aller “draguer” (le mot est de moi) les touristes chinois qui arrivent en France via CDG le plus souvent et leur faire découvrir les richesses touristiques du département (y’a qu’à dire Van Gogh…).

A la fin de la journée, plusieurs personnes ont été décorées du la Médaille du Tourisme :Marie-Francoise JOZEAU (Présidente OT Luzarches, François CLEMENT (Administrateur de l’OT d’Asnières-sur-Oise, Marc CHESNE (Vice-Président OT Roissy) et Denis COME (Mairie Roissy – Maire Adjoint au Tourisme).

Voyez ce film réalisé par l’Office de Tourisme de Roissy, sur l’évènement :

Emilie Jacquenet (Val d'Oise Tourisme) et Nolween Randouyer (OT Roissy) cliquez pour voir la vidéo
Partagez cet article