Taxis à CDG : le préfet durcit le ton ! (?)

Le préfet chargé de la sûreté et de la sécurité des aéroports, Philippe Riffaut, a publié hier un communiqué  (le voir ici) suite à une réunion qu’il a eue avec des syndicats de taxis. Il y est noté, entre autres,  que le bilan global du premier trimestre 2016 affiche une hausse d’activité remarquable (des services de police ndlr) + 79.8% (942 infractions relevées contre 524 en 2015). Les délits enregistrent une hausse de 111.8%, soit 108 délits relevés contre 51 en 2015. 63 d’entre eux concernent le travail illégal contre 29 en 2015 (+ 117.2%).

Ben moi j’veux bien et cette augmentation- importante- soudaine me fait sourire. Car, à moins que ça ait changé depuis quelques mois, j’avais très souvent constaté (et rapporté notamment ici) la totale impunité dont jouissaient les “taxis” clandestins, notamment à la sortie du T2E. Ils sont là, peinards (voire goguenards), hélant le client (on dirait la rue Saint-Denis dans l’temps) d’une manière même agressive, sans avoir peur de rien (j’avais parlé, plusieurs fois,  avec plusieurs d’entre eux), ils rigolaient. C’est pourtant pas difficile pour les boers de les confondre. Bon, on va voir… EV

Partagez cet article

Ca va swinguer, lundi soir, au Conseil municipal de Roissy-en-France

Même si beaucoup de travail, depuis des années, y est mené, la vie municipale de Roissy-en-France (2900 habitants) est le plus souvent un long fleuve tranquille. Le maire (DVD) André Toulouse, est en place depuis 1977 et, à deux reprises, sa liste était seule, sans concurrent. Il sait bien manager ses équipes, depuis le début.Cela dit, sa succession est  “ouverte” et le maire en est bien conscient.

La semaine dernière, y’a eu un truc. Un de ses  adjoints (on taira son nom pour l’instant, mais devinez sur le trombinoscope), prétendant autoproclamé (depuis des années) à la succession du maire (il clame partout, imprudemment et d’une manière inélégante: c’est moi le prochain maire de Roissy) a envoyé, selon nos (bonnes) sources, un courrier à certains conseillers municipaux (des nouveaux…) pour s’opposer à l’un des projets municipaux en cours. Sans en parler au maire. Vous pensez bien que cela n’a pas plu du tout à ce dernier, qui lui aurait retiré illico sa délégation et a convoqué pour lundi soir (20H30, en mairie), un Conseil municipal (toujours selon nos sources, mais on n’a pas l’ordre du jour) pour élire un autre adjoint à la place de l’indélicat.  Ambiance… On y sera et je vous dirai le reste après. EV

PS: J’rigole…

Partagez cet article

Avec Yves Gitton

eh, oh ! on vieilli !

Un peu avant de partir pour l’inauguration de TCR (ci-dessous), coup de fil : c’était Yves Gitton, l’ancien “numéro 2” du CEEVO, aujourd’hui en retraite. “T’es dans l’coin ? Je passe à Roissy tout à l’heure pour aller chercher ma femme au TGV. On a l’temps de se faire une bouffe…”. Ah, j’étais content de le revoir, d’autant que j’avais raté son pot de départ à Cergy, voici… 2 ans ?

On s’est retrouvé le soir à Epiais et sommes allés à Roissy-en-France , à La Vitrine, où l’on a bien mangé et bien rigolé (on a pas mal d’anecdotes ensemble, dont certaines croustillantes…). Ça fait du bien de nos jours. Voyez le portrait que j’avais fais de lui dans BN 20 (pages 62-64). Du coup, on s’est facebooké… EV

Partagez cet article

TCR a inauguré ses nouveaux locaux à CDG

C’était jeudi dernier, en fin d’après midi. TCR Roissy (du groupe TCR International) a inauguré ses nouveaux locaux en zone technique (rue de la Pomme Bleue) à  CDG. Les locaux (qui accueillent aussi Aérolima) ont été construits par ADP et avaient fait l’objet, le mois dernier, d’une présentation (revoir ici).

Brice pendant son intervention

Brice Hadjoglou, le dynamique directeur de TCR Roissy (et lecteur assidu de Roissymail) avait invité clients et partenaires pour cette cérémonie, qui fut aussi intéressante qu’agréable, instructive et sympathique (ici on est dans la vraie vie…). Parmi eux on pouvait noter la présence de : François De Tournemire et Mathieu Compiegne (Groupe Europe Handling), Simon Joseph et Luc Sénéchal (ALYZIA 3S), François Harel  (OVIDE), Jean Bernard Bonnin et Rémy Delabeye (Air France), Frédéric Pauquet (Airbus), Mildred Dauphin (FNAM), Guillaume de Montessus (ONET), Frédéric Robert et Olivier Houdebert (WFS)…

Le local (1700 m2)  est  consacré à la maintenance des GSE : Ground Support Equipment (équipements d’assistance aéroportuaire en français ) , l’ensemble des engins (tracteurs d’avion et autres, escaliers, tapis à bagages et plein d’autres, voyez-les ici) loués aux opérateurs par TCR.

Brice Hadjoglou a fait un discours (court, on aime…) plein d’humour,  (il est sorti de son texte à plusieurs reprises) : on aime aussi. Vous pourrez le lire ici.En 2017, TCR prendra possession d’un deuxième bâtiment (2500 m2) dans cet immeuble et réunira ainsi toutes ses activités (ils sont actuellement en Cargo 4).

Foto après la discussion avec des collaborateurs de TCR, sympas, dont Laurent (3ème à droite), dans l'entreprise depuis... 20 ans

J’ai pris le temps de discuter avec des salariés de l’entreprise (qui en compte 60, sur 700 dans tout le groupe). Il m’ont tous expliqué qu’il y avait une bonne ambiance de travail (Brice Hadjoglou a évoqué la politique de RSE dans son discours).

Virginie a montré le fonctionnement du tableau de bord permettant aux clients de suivre en temps réel le disponibilité des GSE

Cocktail et Mado. Mado Mado… Ah ! Mado !

Mado (à droite) avec ses copines

Le cocktail, superbe, était assuré par Harry Traiteur (confiance…), que j’avais recommandé (j’en connais une qui va pas être contente, mais Willems Traiteur, mon autre traiteur préféré, avait assuré lors de la première inauguration du bâtiment) à Brice, quand il m’avait posé la question du choix. Je discutais en arrivant avec (l’excellent) Jean-Marc Nighogossian, le patron d’Harry. Tu va voir, me dit-il, le buffet est super et goute, je sais que tu aimes, les toasts à la moelle, dont les os sont préparés sur place. Il étaient effectivement délicieux (j’aurais dû prendre une foto). J’en ai parlé le lendemain avec Brice Hadjoglou, qui m’a confié avoir voulu ça au buffet, pour faire un clin d’œil au Bouchon Gourmand, dont il était, comme moi, client régulier. Je lui ai appris que s’il y avait eu d’excellents os à moelle au Bouchon, c’était grâce à une de mes suggestions (n’est-ce pas mes chers Claude et Alain Touron, heureux retraités ?).

Il n’y avait pas beaucoup de représentantes du sexe faible ce soir-là (la profession reste très masculine). J’avise malgré cela (ou plutôt à cause de cela), une belle femme, de loin. Jupe courte, talons, cheveux longs… Tout pour me plaire quoi…  Et, quelques minutes après, celle-ci vient vers moi (quel succès…): “alors! tu me regardes et… rien ?”. Je la reconnais tout de suite à ce moment-là. C’était la belle Mado, Mado Ferré, que je n’avais pas croisée depuis des années (on s’était connu voici … 20 ans). Elle était responsable chez Manpower en fret 4, puis chez Critt Intérim. Puis, à part quand on se croisait au bar-tabac de Roissy-en-France, elle avait disparu des radars. Embrassades, et elle m’apprend qu’elle préside depuis 3 ans une entreprise (APPI), à Rungis, toujours dans l’intérim.

Et tout le monde est reparti avec des ballons de foot "TCR 2016" pour le prochain "Euro"

Bon, ben voilà . Bon vent à TCR !

Partagez cet article

Encore un succès pour Roissy-en-France dans le domaine du tourisme

Clique pour lire le communiqué de la commune

Le maire de Roissy, André Toulouse, ses équipes et l’Office de Tourisme ont de quoi être (très) satisfaits. La commune vient d’être classée, par décret du ministre de l’économie STATION DE TOURISME. Ce sera, après Enghien-les-Bains (95) la deuxième commune d’Ile-de-France bénéficiant de ce label d’excellence (180 en tout). Cela vient après le classement de la commune en “commune touristique” (2009 et 2014) et le classement de l’Office de tourisme en catégorie 1, en 2013 (revoir ici). Le label Station de tourisme permet non seulement d’avoir des moyens supplémentaires pour développer l’attractivité du territoire, mais de bénéficier d’une réputation nationale. Il faut voir le site de l‘ANNET, l’association nationale des élus des communes touristiques (qui a déjà annoncé le classement de Roissy) et notamment cette page qui définit bien les stations de tourisme .

Félicitations à tous ! EV

Partagez cet article

Fedex continue à encourager les PME

l'équipe de Stilla

Fedex (dont le grand hub européen est à Roissy) s’intéresse au développement des PME. Déjà à l’international (revoir ici) , et cette fois grâce à un concours. Voyez la page spéciale de Fedex sur ce concours et ce communiqué :

FedEx Express a dévoilé, le 25 avril, le vainqueur de la première édition française de son Concours « FedEx pour les PME ». Le premier prix de 15 000 € a été attribué à Stilla, tandis que Contact Energy, EARL Champagne Jacques Copin et fils, Emanuel Lang et Muzard SARL recevront chacun une dotation de 3 000 €.

Un jury d’experts du monde de l’entreprise  a désigné Stilla, une start-up biotech (basée à Villejuif  94) qui commercialise un système d’analyse génétique permettant de suivre l’évolution d’une tumeur à partir d’une prise de sang, grand vainqueur de ce concours (voyez ce qu’en dit l’article des Echos Entrepreneurs) . Stilla a démontré avec talent sa volonté de se développer à l’international et de réaliser son ambition de devenir une entreprise mondiale. Parmi les membres du jury figurent Tim Horton-Mastin, Directeur général des ventes chez FedEx Express France, Jérôme Ovion, Directeur général des opérations France et Thierry Bergamin, senior manager chez Clearance & Brokerage, France.

« Les petites et moyennes entreprises sont la force vive de l’économie française. Nous avons lancé le concours « FedEx pour les PME » dans l’Hexagone afin de les aider à réaliser leurs aspirations de développement à l’international. De nombreuses PME se sont inscrites au concours et le jury, ainsi que moi-même, avons été impressionnés par la créativité et le dynamisme des participants. Le choix du vainqueur n’a pas été simple. Le concours a mis en lumière l’innovation dont font preuve les PME à travers le pays. Et nous espérons aussi que ce Prix permettra de souligner les nombreuses opportunités qui existent à travers le monde et qu’il inspirera d’autres PME et entrepreneurs en herbe à devenir les marques mondiales de demain, » a déclaré Alain Chaillé, Vice-président des opérations de FedEx pour l’Europe du sud.

Créé aux États-Unis en 2012, le Concours « FedEx pour les PME » a été organisé pour la première fois cette année dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. Ouvert à toutes les PME comptant entre 1 et 250 salariés, le Concours « FedEx pour les PME » récompense les marques innovantes et ambitieuses qui souhaitent passer à l’étape suivante de leur développement.

Partagez cet article

Lire absolument le livre de Céline Pina : “Silence coupable”

cliquez pour voir l'ITW en vidéo sur Europe 1

Tout le monde devrait lire le livre de Céline Pina (revoir ici). Je n’ai pas fini (faute de temps…) de le lire, mais j’en suis à la page 113 (sur 255), mais je peux vous dire que je savoure chaque ligne.  Savourer n’est peut-être pas le bon mot, car en fait, ce que dénonce Céline renvoie  aux lâchetés collectives qui ont caractérisé la société française ces (au moins) vingt dernières années, avec une accélération considérable ces 10 dernières et qui a aboutit à la montée de l’islamisme (radical ou pas), conforté par les “islamo-gauchistes”. Et ça fait parfois mal. Enfin, moi je ne suis pas surpris en lisant car je sais tout ce qu’elle décrit, depuis des années (et bien avant elle…).

Depuis la sortie du livre, Céline est invitée partout : radios, télés et les articles sur son livre ne se comptent plus. J’espère avoir le temps de vous faire une note de lecture la plus complète possible, mais encore une fois, lisez-le.

Dimanche  dernier, elle a eu droit (c’est plutôt rare) à une vidéo de Dominique de Monvallon, le rédacteur en chef du Journal du Dimanche en personne, dans laquelle il ne tarit pas d’éloges sur ce livre “doublement passionnant”. Voyez la vidéo !

cliquez pour voir la vidéo de Monvallon

J’ai bien envie de proposer à Céline de venir ici pour une réunion publique dans laquelle elle pourra présenter le contenu de son livre et débattre avec les gens. Je crois qu’il y aurait beaucoup de monde. Et pourquoi pas à Epiais ? EV

Partagez cet article