Débat public Europa City : c’est long et ça part en vrille. “Dire d’expert”, UDI & co

Claude Brévan, présidente de la CPDP. Voyez cette vidéo de VO News. Ça vaut son pesant de cacahuètes

Le débat public, organisé (c’est obligatoire) par la CPDP, sur le projet Europa City, n’en finit pas.  Des réunions (mini ou pas) en pagaille, des moyens en pagaille, mais qui, comme d’habitude, s’étiolent (voir ce dernier article du Parisien sur le bus à impériale, avant-hier à Arnouville en fait quasiment personne n’était venu dans le bus). Un “débat public” qui dure depuis le 15 mars et qui s’arrêtera le 30 juin ! Trois mois et demi de débats habituels, organisé (c’est la loi) par la CPDP . Et payé intégralement par le porteur de projet, le groupe Auchan (ça dépassera le million d’euros…).

“Dire d’expert” sur les emplois créés.

Christophe Dalstein, directeur d'Europa City. Je trouve qu'il a bien du courage..

Voyez ça dans le reportage de VO news en haut, on y apprend que la présidente de la CPDP (qui n’aime pas beaucoup RoissyMail ai-je appris) demande un “dire d’expert” sur le nombre d’emplois qui seraient créés par Europa City (qui ouvrirait en … 2024). Une étude avait été produite par Europa City, fixant d’une manière incroyablement précise ce nombre d’emplois. J’avais eu l’occasion de dire à Christophe Dalstein que c’était maladroit de citer, à l’unité près, ce nombre d’emplois espérés. Donc il y aura une “contre-étude” faite par un “expert” (Madame Jesaistout pourquoi pas, elle est experte…). Comme si on pouvait prévoir le nombre exact à l’horizon 2024…  Idem pour les enseignes de la partie commerciale du projet.

Trop de concertation tue la concertation !

Je maintiens que la procédure “CNDP” est trop lourde. Revoyez ce que j’en avais dis lors d’une des réunions de la CPDP “Roissy-Picardie”. Je n’en retire pas un mot. Il faudrait imaginer une autre procédure, car celle-ci donne lieu à des postures, (et même des impostures: tout le monde est “expert”). Et des fantasmes ! Lisez le compte rendu (ci-dessous)de cette réunion à Goussainville ! On peut y voir des choses habituelles comme quoi il faudra privilégier les entreprises locales pour la construction (et donc écarter celles qui ne seraient pas “locales”. Ça me fait penser au temps, pas si loin que ça, où Air France signait des “conventions” avec les départements riverains, s’engageant à recruter localement. Ce qui était pure démagogie (et illégal au passage).

cliquez...

Sans parler de la récupération politique (politicienne plutôt).

lisez, c'est fantastique !

Témoin cette incroyable “tribune” récemment publiée par un certain Benjamin Chkroun, nouveau conseil régional (UDI ! Pauvre UDI). Ce Monsieur avait été parachuté depuis je ne sais d’où, dans le Val d’Oise pour être sur la liste “Pécresse-Von Euw) aux dernières régionales , au grand dam de la fédération UDI 95 (revoir ici) . Et il a été élu. Il en a bien le droit, mais venir après donner des leçons de territoire comme il le fait dans sa “tribune” en s’opposant à Europa City, c’est pathétique (la majorité du Conseil régional est favorable au projet, ainsi que TOUS les conseillers départementaux). Mais ça lui donne , comme à d’autres, les moyens d’exister. EV

Partagez cet article

Marronniers au Vieux Pays de Goussainville. Le budget est examiné par la Chambre des Comptes

Cliquez pour voir le reportage de BFM TV

Ça faisait longtemps ! Encore  un marronnier sur le Vieux Pays de Goussainville (95). Cette fois, c’est BFM TV qui s’y colle, dans un reportage diffusé le 6 mai. On y voit Philippe Vielliard, un “personnage” du Grand Roissy (et lecteur sourcilleux de RoissyMail), observateur attentif de notre région aéroportuaire,  affirmer notamment qu’il y a moins de bruit qu’avant.

Vu à la télé

Il est marrant Philippe. Un jour, voici 15 ans, il m’avait avoué qu’il était devenu accroc aux passages à la télé. C’est que, comme souvent, il est scotché dans les listes de contact des rédactions : dès qu’il y a un sujet sur l’aéroport, le bruit (ou donc le Vieux Pays) on l’appelle et paf ! Monsieur Philippe passe à la télé. Il m’a confié hier que c’était sa 46ème émission !

revoyez ces images impressionnantes du Vieux Pays

Le budget de la ville entre les mains de la Chambre des Comptes

Rien à voir avec ce qui précède, mais bonne occasion de glisser un mot sur le budget de la Ville. Celui-ci, après avoir été refusé par une majorité du Conseil municipal (revoir ici), a été transmis (le 10 mai) par le préfet du Val d’Oise à la Chambre régionale des Comptes , pour avis. Celui-ci devrait être rendu mi-juin. En attendant, la ville règle les dépenses courantes. EV

Partagez cet article

Merlin l’Enchanteur et Viviane à La Vitrine

Mardi  dernier (le jour de la visite de Paris Asia), je quitte ma tanière d’Epiais-lès-Louvres pour rentrer à Paris, vers 19H30. Arrivé à hauteur de Roissy-Village, gros embouteillage. Un coup d’œil sur Sytadin (ça marche bien, contrairement aux panneaux “Sirius’, qui délirent depuis des années): au moins 3 accidents sur l’A3 et un sur l’A1. Ça va prendre du temps… Du coup j’oblique (péniblement…) sur Roissy, direction La Vitrine, histoire de patienter en bonne compagnie.

Bien accueilli (comme toujours) par Dany Agez et son équipe (Claude Chevauché n’était pas là), je commande, au bar, un verre de vin et une assiette de charcuterie. Rigolades comm’ d’hab, du coup j’étais en forme (je trouve que je ne  rigole plus assez en ce moment). J’avise à ce moment une table qui me parait avoir de la gueule, photogénique (foto ci-dessus).

Comme il y a toujours une bonne ambiance dans ce restaurant, je repense à certains de mes articles sur des rencontres improvisées dans ce Bistrot (revoir ici et ). Et aussi là (sexy)! Et je me dit, y’a de quoi faire avec ce type qui me fait penser à Merlin L’Enchanteur.

Du coup, je me lance : en m’excusant, je me présente (avec mon anglais de contrebande, car il y a beaucoup d’étrangers, le soir à La Vitrine) et lui dis qu’il me fait penser à Merlin, et que je ferais bien une foto pour RM. Le gars, cool, me répond en anglais et je comprends qu’ils sont … Suisses. Moi, un peu concon (Broussy va aimer, c’était l’heure de l’apéro) : “euh, tant qu’à faire on continue en français ?” Rires. Il me dit que d’habitude on le prend pour le Père Noël…

Suisses et expatriés fiscaux en France !

Il me dit qu’en fait, ils sont des expatriés fiscaux suisses en France, installés dans le sud de la Bourgogne. Re rigolades. La femme à ses côtés est sa compagne (donc ils vivent dans le péché) et l’homme en face est le frère de celle-ci.  Ils étaient tous les trois en partance pour les USA. Ok pour la foto. Je lui donne ma carte. Le soir même, à 21H 30 (j’étais “déja” à Paris) je reçois cet email , titré “Merlin et Viviane” :

Sympathique rencontre dans un imprévu et agréable ‘troquet’…
Nous retrouver sur https://artsaoye.silvrback.com
Cordialement

francine & jean-pierre @ artsaoye

Allez, je vous laisse découvrir leur blog (ce sont des artistes).  Mais pas de news à ce jour. Sûr qu’on en aura. Ah ! si: ici.

C’est bien à Roissy : on rencontre toujours des gens, du monde entier. Mais il faut avoir le courage d’aller vers eux. Merci à eux, et merci à la Vitrine ! C’est bien, ces rencontres improvisées, dans ce monde de brutes. EV

Voyez le site de La Vitrine

Partagez cet article

Nouvel hôpital de Gonesse : portes ouvertes les 14 et 15 mai. Ouverture en juin

Cliquez pour tout savoir sur le nouvel hôpital . Site web très bien fait

Après des années de construction, l’impressionnant nouvel hôpital de Gonesse va ouvrir en juin prochain. La direction organise ce samedi 15  (14-17 H) et dimanche 15 (10-15 H) une opération “Portes ouvertes”.  Voyez leur site web, il y a plein d’infos. EV

Partagez cet article

Maurice Leroy est venu visiter le chantier de Paris Asia

Maurice Leroy à l'entrée du chantier, écoutant les explications d'Etienne Marion, l'architecte. A gauche, c'est Francis Chen (Socom) chargé de la commercialisation . A droite Anis Lebaron, avocat de Paris Asia

C’était une bonne nouvelle : mardi dernier, Maurice Leroy, ancien ministre de la Ville et du Grand Paris est venu visiter le grand chantier de Paris Asia Business Center, dans la ZAC Aérolians, à Tremblay. Il est député (UDI)  et président du conseil départemental du Loir et Cher. Il avait eu, lorsqu’il était ministre, à connaitre le projet Paris Asia, qu’il avait soutenu dès le début.

Accompagné notamment d’Etienne Marion, l’architecte (ArchiFrance) du projet, d’Anis Lebaron, avocat (et de votre serviteur), Maurice Leroy a pris le temps de visiter quasiment tout le chantier (immense et impressionnant, il y a huit grues maintenant).

Etienne Marion, Maurice Leroy, Joao Pereira de Sousa, Francis Chen, Anis Lebaron, Christele Tang (Socom)

Ensuite, dans la “base vie”, il y a eu explication des plans, en présence de M. Joao Pereira de Sousa, dirigeant d’Alves Ribeiro (le promoteur, revoir ici).

Puis tout le monde s’est retrouvé, vers 12h30, au Tourlourou, pour un déjeuner qui fut très agréable, en présence de François Asensi, député (FG), maire de Tremblay, ardent défenseur lui aussi, de Paris Asia.

Maurice Leroy est un type vraiment agréable. Il a beaucoup d’humour, c’est un bon vivant…. “On ne peut pas se fâcher avec un gars comme ça”, me confiait, après, François Asensi. Et moi, je l’aime bien car on a plusieurs points communs: on a fait la même fac (Paris I, Panthéon- Sorbonne). Puis il a été, de 1984 à 1990, secrétaire général du groupe communiste au Sénat (j’avais été collaborateur du groupe communiste à l’Assemblée nationale de 1978 à 1981). Puis il a évolué politiquement (comme moi) pour devenir un européen et un libéral convaincu.

Quand il était ministre (je l’avais rencontré la première fois dans son ministère), il est venu plusieurs fois dans le Grand Roissy : revoir notamment ici, à l’occasion de la signature du CDT “Cœur de Roissy Terres de France”.

Un nouveau site web

Pour en savoir plus, cliquez ci-dessus pour accéder au nouveau site web de Paris Asia. Et ci-dessous pour obtenir la plaquette diffusée lors du dernier MIPIM.Les premiers comptoirs doivent être livrés en septembre prochain. EV

Partagez cet article