Déménagement (suite) : le téléphone sonne …

Bon, on peut dire que le déménagement de VPP est terminé. Ça nous aura pris plus de 15 jours quand même ! Et c’est pas fini! Transfert du courrier, de siège social, fin de contrats (EDF, eaux, etc.) : après les vieux papiers, la paperasse…  Je crois que je préfère les vieux papiers…

Sérieusement : 06 60 04 69 88

Notre numéro de téléphone fixe (01 30 29 04 32) est hors service depuis hier. Pour nous joindre (pour l’instant) le mieux est de faire le 06 60 04 69 88. Pour le courrier, en attendant l’officialisation du  transfert du nouveau siège social, gardez la même adresse, il y a réexpédition du courrier par la Poste. Email inchangé.

Bon, on continue…  (Vive les … vacances) EV

Devant notre nouveau siège....

Partagez cet article

VPP: le déménagement tire à sa fin

Après l’évacuation des vieux papiers (presque deux tonnes…), la journée de mardi (oups! lundi) dernier a été une étape importante pour le déménagement de notre agence VPP. Une bonne partie des meubles “valables” a été donnée à l’atelier d’artistes d’Epiais (revoir ici). Sur la foto, Daniel Douy, peintre, venu les chercher, avec un gros Manitou. Puis a été déposée sur le trottoir une bonne tonne de vieilleries pour les “Encombrants” qui ont pris tout ça le lendemain matin.

Quelques jours avant, ce sont les fameux vieux livres qui sont partis. L’ami Philippe Vielliard (toujours jeune, il ne vieillit pas !) est venu les chercher (avec sa vieille deuch’) pour les donner à la librairie Goussainlivres, du Vieux-Pays de Goussainville, qui les vendra, finalement (oups! ça fait beaucoup de vieilleries dans ce paragraphe, plus encore si on rajoute Vieux-Pays Promotion ! )

Le déménagement devrait être terminé à la fin du mois. A prévoir : changement de numéro de téléphone fixe (tant qu’à faire, on quitte Orange…) et, dans 6 mois, d’email. EV

La deuch' de Philippe était pleine à craquer
Partagez cet article

Moisson 2016 : mauvaises nouvelles pour le blé

Ici M. Clément, agriculteur à Epiais, dans un de ses champs

La récolte d’orge n’a pas été terrible, mais celle de blé va être catastrophique. Alors que la France avait fait une récolte record en 2015 (42,4 millions de tonnes) les prévisions pour 2016 sont, actuellement, en-dessous de 30 millions ! La pire récolte depuis la grande sécheresse de 1976. On pouvait en effet “facilement” le prévoir : météo pourrie, les épis, jusqu’à la moisson en cours, n’avaient pas une bonne tête, un peu.. palots. Et les prix mondiaux sont en baisse ! Plus d’informations sur la production du Grand Roissy à venir. EV

Partagez cet article