Une bonne année 2017 ? En tout cas à vous souhaiter

Très franchement, mais je le fais volontiers, dur de souhaiter une bonne année, après tous celles qu’on a vécues depuis… 5 ans au moins. Heureusement, globalement, le Grand Roissy est là, ne se lamente pas, travaille et se développe, quasiment tout seul, comme depuis 1974, au bénéfice de tous (emplois, ascension sociale, retombées fiscales et donc plus d’argent, d’équipement, de services pour les habitants de nos collectivités locales).

Maintenant, la période est difficile. Entre les innombrables islamistes d’ici ou d’ailleurs qui nous tuent et veulent continuer à nous tuer (alors qu’on les accueillent à grands frais), une Europe inexistante (qui fait des réunions), une classe politique française globalement d’une médiocrité grandissante en continu, il y a de quoi s’inquiéter. Qu’elle continue comme ça, et nous aurons, si ce n’est cette année, le FN au pouvoir, comme je n’ai cessé de l’écrire depuis 20 ans. Bah ! cette classe politique, en pleine carence conceptuelle, en grande partie corrompue (Cahuzac et autres),  pourra enfin alors avoir un vrai programme : l’antifascisme ! Et elle sera ravie…

Mais votre RoissyMail, chers lecteurs, est toujours là, communiquant, toujours optimiste, toujours bandant, et jamais dupe.

En 2016, nous avons envoyé 45 newsletters à nos (toujours, c’est pas assez … ) 6000 abonnés. Soit 3 de moins qu’en 2015 (revoyez ici), mais 318 articles contre 290 en 2015. Le nombre de documents téléchargeables sur scribd.com et passé de 1700 à 2000. C’est bien, ça sert à tout le monde. La fréquentation reste toujours stable, entre 60 et 100 000 visiteurs uniques par mois.

On fêtera, en février sûrement, les 12 ans et demi de ce Roissymail, la 8ème édition de la carte du Grand Roissy Le Bourget, les 20 et demi de notre agence VPP, et, tant qu’à faire les 63 (en avance) de votre vieux serviteur.

Bon courage à tous : il n’y a pas de fatalité, que de la volonté. EV

Partagez cet article

Rencontre avec le préfet Riffaut : un drôle de questionnaire et des changements dans la sûreté et la sécurité des aéroports

avec le préfet des aéroports, Philippe Riffaut

Ça faisait un moment que je n’avais pas vu le préfet Riffaut, chargé de la sécurité et de la sûreté des aéroports CDG et le Bourget. Je suis allé le voir la semaine dernière, dans les locaux de la préfecture déléguée à Roissypôle. C’est un homme affable, souriant, ouvert (mais qui sait être ferme, j’en témoigne) et qui, comme beaucoup de hauts fonctionnaires d’ici (et d’ailleurs, et depuis le début…) aime beaucoup RoissyMail (comme Bénéfice.net avant). J’en ai toujours été surpris (et honoré). En fait, je sais pourquoi. Un jour, voici 3 ou 4 ans, je passais à cette même préfecture de « Roissy », pour voir M. Holl, à l’époque secrétaire général, et, en passant dans un bureau, une dame m’appelle : « vous êtes M. Veillon ? de RoissyMail ? Oh ! merci, grâce à vous on a des informations tout de suite, bien avant que nous les livrent nos différentes administrations ». C’était sympa…

Un questionnaire … psychédélique (un truc de Pieds Nickelés m’a dit un haut fonctionnaire…)

C’est qu’un de mes lecteurs m’avait passé un document très étonnant (le voir ici) qu’il avait reçu de la DGAC et de l’UCLAT (Unité de coordination de la lutte antiterroriste). Il s’agit d’un questionnaire adressé aux entreprises de CDG à propos de la « radicalisation » au sein de leurs établissements.

Au total 14 questions …incroyables, qui ont laissé pantois (je me suis renseigné) nombre de dirigeants d’entreprises.

Je voulais savoir ce qu’en pensais le préfet. Je n’ai pas été déçu ! Le préfet m’a informé qu’il était au courant, mais qu’il n’avait pas été informé de cette « action » de la DGAC. Et visiblement il en était très fâché. Et si j’ai bien compris, il a conseillé aux entreprises de ne pas répondre au dit questionnaire. Et a téléphoné au directeur général de l’aviation civile pour lui signifier son désaccord. Ambiance…

Hier, le Canard enchaîné a publié un article (le voir absolument ici) sur cette affaire, titré « Ça plane très haut dans la lutte antiterroriste » et qui se moque bien du questionnaire. On y apprend que l’UCLAT n’avait pas été associée à l’élaboration de ce « drôle de quizz ».

Des changements dans la sécurité/sureté des aéroports

Le préfet Riffaut m’a ensuite expliqué les changements en cours en matière de sûreté et de sécurité dans les aéroports. Aujourd’hui, la PAF (Police aux Frontières) assure non seulement les contrôles aux frontières, mais aussi la sécurité générale dans les zones publiques des aérogares, des hôtels et autres établissements (comme Aéroville), la sécurité routière…

Or, et ce n’est pas nouveau, la multiplication des contrôles aux frontières (y compris sur les vols Schengen) fait que la PAF est un peu … débordée.

Désormais, la PAF ne s’occupera “que” des contrôles aux frontières et de la sécurité des aérogares et ce sont les fonctionnaires de la préfecture de police de Paris qui s’occuperont de l’ordre public dans les autres zones publiques. Le préfet compte beaucoup sur la vidéo-verbalisation pour régler le problème du stationnement sauvage sur la plate-forme. Des fonctionnaires y seront spécialement consacrés à la préfecture de police (en fait, m’a précisé le préfet, grâce aux caméras, les policiers, depuis Paris, peuvent voir tout, enregistrer et verbaliser électroniquement: Olivier, fait gaffe !).

De son côté, la GTA (gendarmerie des transports aériens) continuera de s’occuper de toute la zone « coté piste » et, c’est nouveau, de la zone de fret « coté ville ».

Enfin, sont désormais renforcés les effectifs du renseignement par la présence de fonctionnaires de la préfecture de police de Paris au sein d’un service dédié auquel participent des fonctionnaires de la PAF, de la GTA, et de la Douane. C’est une première de faire travailler ce petit monde ensemble sur un sujet aussi complexe que le renseignement.

Un super préfet des aéroports ?

Dans le même temps, comme l’a prévu l’article 27 de la loi sur le « Statut de Paris et aménagement métropolitain » c’est le préfet de Police de Paris qui s’occupera des aéroports de CDG et du Bourget en lieu et place du préfet de Seine-Saint-Denis.  Actuellement le préfet Riffaut est rattaché à ce dernier, son patron sera donc désormais le préfet de Police de Paris. Les moyens de la préfecture de police viendront renforcer en cas de besoin ceux déjà présents.

Et, suite à un amendement sur cet article 27, présenté par Vincent Capo-Canellas, sénateur de Seine-Saint-Denis (et maire du Bourget), le préfet de police aura aussi la compétence sur l’aéroport d’Orly (actuellement c’est le préfet du Val de Marne). Dans son amendement, il suggère au gouvernement de créer un poste de préfet délégué pour Orly, à l’image de ce qui se fait depuis des années pour CDG et le Bourget. Une réforme qui devrait aboutir dans les 3 ans (grands dieux pourquoi 3 ans ?). En fait, il semblerait que ce soit un sous-préfet qui soit nommé à Orly, et que le préfet de Roissy devienne un « super préfet » des aéroports franciliens. A suivre… EV

Partagez cet article

Europa City continue. Benoit Chang a remplacé Christophe Dalstein à la direction d’Alliages et Territoires

Benoit Chang

Beaucoup de bruits, ou d’interrogations courraient depuis un moment, s’agissant d’Europa City. Mes P’tits Loup se pourléchaient déjà les babines, pensant que le projet était cuit, suite au ridicule “rapport” du CGEDD ( revoir ici). Mais la société Alliages et Territoires (filiale d’Immochan, la structure immobilière du groupe Auchan, qui porte le projet) a mis fin au suspens en publiant, mardi dernier, un communiqué (à voir ici)

On y apprend la nomination de Benoit Chang comme directeur général d’Alliages et Territoires, qui remplace donc Christophe Dalstein. Voici une partie du communiqué :

Benoît Chang a désormais la responsabilité de traduire l’ambition des deux actionnaires d’Alliages & Territoires, Immochan et Dalian Wanda Group, pour créer en France un lieu unique et innovant au cœur du Grand Paris : EuropaCity. Fort de son expérience professionnelle, opérationnelle et internationale, il a pour mission de piloter la mise en œuvre du projet EuropaCity suite aux conclusions du débat public. Benoît Chang va notamment orchestrer l’évolution du projet et préparer activement les différentes procédures administratives et temps de concertation qui marqueront cette nouvelle phase de développement d’EuropaCity.

Benoît Chang, 42 ans, diplômé de l’ESCP, débute sa carrière au sein de CEGELEC où il occupe différents postes à l’International (Brésil et Indonésie) et en France dans des fonctions financières. Il accompagne ensuite durant 2 ans le développement d’une start-up informatique parisienne avant de rejoindre le groupe Auchan, en 2004, en tant que Directeur Administratif et Financier puis Directeur des Risques et de la Prospective de la banque ONEY au Portugal.

En 2009, Benoît Chang devient Directeur Administratif et Financier d’Immochan France en charge notamment de la refonte de la stratégie immobilière. Il accompagne le projet EuropaCity depuis 2009 et est administrateur de la société Alliages & Territoires depuis 2016.

On a appris dans le même temps que, finalement, Christophe Dalstein a quitté le groupe Auchan, pour voguer vers de nouvelles aventures, mais on ne sait pas lesquelles. Et pas moyen de le joindre. C’est dommage car c’est un jeune homme bourré de talent, qui a bien mené le projet Europa City depuis le début. Et qui a été d’une patience d’ange, pendant l’inter minable “débat public”. Nul doute qu’il verra cet article…

RoissyMail se réjouit de la poursuite de ce magnifique projet (et de la patience du groupe Auchan…). Et on espère bien que la piste de ski se ferra : succès assuré ! (je suis allé sur celle de Dubaï…).

Et bienvenue donc à M. Chang. EV

Partagez cet article

L’Office de tourisme commence bien l’année !

Toujours en forme, l’équipe de l‘Office de tourisme de Roissy. J’avais déjà vu la foto du haut sur leur page Facebook. Ah les mères Noël ! Puis ce joli montage pour présenter leurs vœux (cliquez sur l’image pour mieux voir).

Et enfin, ils ont publié ce joli calendrier qui décrit les manifestations prévues tout au long de cette nouvelle année. En forme, j’vous dis ! EV

Cliquez pour voir le calendrier

Partagez cet article

Achèvement du bouclage de l’A104 : une date ?

Suite à l’article ci-dessous, nous avions essayé, fin décembre, de joindre la DIRIF, mais pas moyen. On a appelé la préfecture de région et là, surprise, on a eu cette réponse rapide, à propos de la suite du bouclage de l’A 104, au nord est de CDG. Je vous laisse vous délecter:

Avec le vote de la revoyure du CPER par le Conseil régional d’Île-de-France, le 15 décembre 2016, l’État et la Région ont programmé pour la période 2015/2020 près de 85 % du montant nécessaire afin de tenir le rythme de réalisation pour un achèvement du contournement Est de Roissy par la Francilienne avant 2024. La contribution des acteurs locaux du territoire (conseils départementaux, communauté d’agglomération, ADP et Grand Paris aménagement) est à consolider au cours de l’année 2017 dans le cadre d’un protocole spécifique de co-financement à élaborer en partenariat.

Dans ce contexte, déjà engagée avec notamment l’aménagement partiel pour l’accès Est à Roissy mise en circulation fin 2014 et les compléments à l’échangeur A1/Francilienne (bretelle Paris vers Cergy) mis en circulation en novembre 2016,  la réalisation de cette infrastructure stratégique doit pouvoir se poursuivre en 2017. Les dispositions techniques sont ainsi prises afin d’engager une nouvelle phase de travaux pour la réalisation de la section entre l’accès Est et le Mesnil-Amelot. La concrétisation du planning prévisionnel sera précisée au cours du premier semestre 2017.

On va peut-être, du coup, remettre une date “probable” sur la nouvelle carte du Grand Roissy-Le Bourget, pour la réalisation de ce bouclage tant attendu. Je dis “probable” car le “co-financement” (évoqué dans la réponse) avec les collectivités locales n’est pas du tout évident, à ce que j’en sais.

Ce dossier dure depuis… les années 1980 ! Tout ça pour 8 km …  cliquez sur l’image ci-dessous: vous y verrez l’historique sur le site spécialisé wiki Sara. EV

Partagez cet article