Violences “urbaines” graves chez et près de chez nous. Un communiqué du préfet du Val d’Oise rédigé étrangement

lisez...

Sous prétexte de vouloir “rendre justice à Théo” (affaire d’Aulnay), les hordes de voyous cassent, brûlent, pillent, dans de nombreuses villes. En Seine-Saint-Denis (voir la réaction vive du maire de Tremblay ci-dessous), Bobigny, ailleurs (même à Paris, mais pas trop), cette nuit aux Ulis, et hier à Argenteuil. Quoi qu’il en soit, l’affaire Théo est très grave : même si ce quartier (un ghetto volontaire) est “chaud” depuis 30 ans (je connais …), que les provocations et exactions contre non seulement les policiers, mais aussi les pompiers, les médecins sont anciennes,  rien n’excuse les violences dénoncées (et incontestées: dites-moi comment on peut enfoncer quoi que ce soit dans l’anus de qui que ce soit, en quelque secondes, à quelqu’un qui se débat…). L’administration et la justice ont agit rapidement, et les choses iront jusqu’au bout, comme l’a rappelé, utilement, ce matin, le ministre de l’Intérieur. Et la justice passera : dura lex…

Mais ces hordes de voyous, nombreux, oisifs, trafiquants en tous genres, islamistes, (on entendait, sur les vidéos de l’émeute de Bobigny de samedi, hurler  “Allak Akbar”) encouragés de fait, de près ou de loin, depuis des dizaines d’années, par les communautaristes de tous poils, veulent refaire les émeutes de 2005 (que j’ai bien connues, de près, dans notre secteur). Et les réactions médiatiques (la plupart) ou officielles sont toujours minimalistes, au lieu de dire la réalité des exactions (en 2005 -et après…- combien d’exactions, de voitures de pauvres travailleurs brûlées, d’établissements scolaires saccagés, de bibliothèques…) ?

Témoin, sur le minimalisme, ce communiqué du préfet du Val d’Oise sur les violences à Argenteuil, publié hier soir, proprement incroyable. Après avoir évoqué ça:

“Le 12 janvier (sic)2017 à compter de 17h30 à Argenteuil, suite à un appel sur les réseaux sociaux, une cinquantaine de jeunes se sont regroupés dans le secteur de la Dalle afin de provoquer des affrontements avec les forces de sécurité. Un véhicule et trois poubelles ont été incendiés et de nombreux projectiles ont été
lancés en direction des forces de l’ordre. Un bus a été caillassé et son chauffeur blessé au visage….”

Le communiqué écrit ça : Aucune dégradation matérielle n’a été constatée“.
Erreur ou écrit volontaire?   En tout cas consternant …  EV
Partagez cet article

Céline Pina a créé un mouvement national : Vivre la République

Céline Pina, ancienne conseillère régionale (IDF) et adjointe au maire (PS) de Jouy-le-Moutiers (Cergy-Pontoise, 95), s’est révoltée depuis un bon moment contre les islamistes en France (et les politiciens communautaristes, à l’image, chez nous et c’est moi qui le dit et redit, d’un Luc Broussy, incroyable candidat PS sur la 9ème circonscription du Val d’Oise). Elle s’est fait connaitre nationalement (on vous en a déjà parlé) pour avoir osé s’opposer à un “salon” d’extrémistes et de prédicateurs musulmans à Pontoise, en 2015. Puis a publié un livre “Silence coupable” que j’ai lu tout de suite et dont RoissyMail fait une promotion aussi gratuite que sympathique (voir pub colonne de gauche). Si vous ne l’avez pas lu, faites-le! C’est rare.Et voyez ici.

Je la “suis” (c’est une belle femme, en plus, ce qui ne gâte rien) depuis des années. Elle a quitté le PS depuis un moment, comme beaucoup d’autres (je lui avais prédis…). Mais continué son combat, sur Facebook, avec élégance (et droite dans ses hauts-talons) et maintenant en lançant un mouvement national, dont le manifeste (voyez-le ici), à toute ma sympathie (y’a aussi une page FB ici), car cela concerne directement aussi le Grand RoissyEV

Partagez cet article

Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux est venu à CDG le 9 février

Accueil du ministre par le préfet des aéroports, Philippe Riffaut

Jeudi dernier, Bruno Le Roux, ministre de l’intérieur depuis le remaniement (il était avant -depuis 1997-député de Seine-Saint-Denis et président du groupe des députés PS à l’Assemblée) est venu faire une visite des services de l’Etat à CDG. C’est sa deuxième visite officielle. Il faut savoir qu’on a de la chance : non seulement il était député de Seine-Saint-Denis, mais c’est un passionné d’aviation civile (il est lui même pilote) et auteur, en 2014, d’un rapport sur la question (voir ici).

Il a fait le point, avec les forces de l’ordre, sur divers dispositifs, notamment Parafe, un outil destiné à accélérer le passage aux frontières.  Il a voulu aussi discuter avec les différents corps: police, gendarmerie, douane, armée…

Ici avec un détachement de l'Armée

Sa visite était aussi destinée à remettre des médailles de la sécurité intérieure à quatre policiers, un douanier et aussi à Christophe Blondel-Blangy, secrétaire général (depuis juillet 2014) de la préfecture des aéroports (et “second” du préfet Riffaut”) pour services rendus depuis 20 ans en matière de sécurité, notamment dans l’Administration pénitentiaire, son corps d’origine (d’où l’uniforme qu’il a revêtu pour la cérémonie). Félicitations à tous, et à lui en particulier : c’est un bon partenaire pour la com’ de RoissyMail. Voyez d’autres fotos sur le facebook de la préfecture, que Christophe a initié. Et soyez friends avec: il y a toujours des zinfos et fotos intéressantes.

Bravo et merci à tous ! EV

les récipiendaires. Christophe Blondel est le deuxième à droite
Voir le Facebook de la préfecture des aéroports

Partagez cet article

Eloge du linge et de Tradition des Vosges à Usines Center

voyez le site marchand de Tradition des Vosges (en ce moment livraison gratuite quel que soit le montant d'achat)

Reçu récemment une pub mail de “Tradition des Vosges“, la célèbre marque vosgienne de linge de maison. En fait, tout n’est pas, loin s’en faut, fabriqué dans les Vosges (sauf certaines confections en coton toujours faites dans leurs ateliers de Granges-Aumontzey (88).

Bonne occasion de ce billet pour vanter  la qualité (choix, accueil, prix/qualité, ) de la boutique (foto) Tradition des Vosges d’Usines Center (Paris Nord 2 Gonesse), où nous sommes allés en janvier, avec ma femme Bignon (c’était le mois du blanc…), faire le plein de couettes, draps et oreillers, comme à l’accoutumée. On recommande ! EV (Vosgien)

Partagez cet article

La Maison de l’environnement dans l’escarcelle de la CA Roissy Pays de France ?

voir la Maison de l'environnement (fotos ADP)

On s’en souviendra, lors de la pose de la première pierre du nouveau siège de Groupe ADP (revoir ici), son PDG, Augustin de Romanet avait annoncé que la Maison de l’Environnement (MDE) de CDG déménagerait pour être dans le nouveau siège. J’en avais été étonné, d’autant qu’il n’avait rien dit sur ce qu’allait devenir le (beau) bâtiment de la Maison. J’avais essayé d’en savoir plus, mais personne ne savait. J’avais pensé à une grosse opération immobilière sur le vaste terrain qui entoure la MDE.

La semaine dernière, j’apprends, par un de nos lecteurs, que la MDE serait mise à la disposition de la CA Roissy Pays de France, où celle-ci y installerait certains de ses services (aménagement notamment). J’en étais très étonné et j’ai voulu bien sûr vérifier cette information.

Et bien c’est vrai, confirmé du côté de la CA et d’ADP. Bonne affaire pour la CA, d’autant qu’elle ne paierait que les frais de fonctionnement. C’est (même si j’en suis encore étonné) d’autant bon pour elle que la MDE se situe carrément au centre de son territoire. Tout ça devrait se faire en septembre. EV

la MDE sur l'ancienne carte du Grand Roissy (elle n'y figure plus sur la nouvelle)
Pour le fun : la MDE est sur le territoire de Tremblay...

Partagez cet article

Violences : Asensi condamne fermement

cliquez pour le communiqué

Dans la nuit du 7 au février, après l’affaire d’Aulnay, des voyous ont cassé un peu partout et notamment à Tremblay-en-France (93, située non loin d’Aulnay). Un cocktail Molotov a été lancé sur un groupe scolaire (où plusieurs familles occupants des logements de fonction ont dû être évacuées en pleine nuit) et le poste de la police municipale a été attaqué, précise le maire (FG), François Asensi dans communiqué. Dans celui-ci, tout comme il l’avait déjà fait en octobre dernier (revoir ici), il condamne vivement ces “violences criminelles”. EV

Partagez cet article