Moisson de contrats pour ADP Ingénierie en 2017, qui va concevoir le nouvel aéroport de Cotonou

Aéroport international de Chongquing (foto ADPI)

ADP Ingénierie, filiale du Groupe ADP, a passé une bonne année 2017 en emportant des contrats un peu partout dans le monde (voir la liste  dans le communiqué ici). Parmi eux, j’ai noté, vous pensez bien, celui remporté pour le futur nouvel aéroport de Cotonou (Bénin), une mission de maîtrise d’ouvrage déléguée qui va durer 38 mois. Il faut savoir que l’aéroport de Cotonou est depuis son origine, situé quasiment en centre ville (j’habite à côté). Le projet de le déplacer date de longtemps. C’est un site au nord de la commune d’Abomey-Calavi, à une bonne trentaine de km de Cotonou, qui a été choisi pour le nouveau. EV

MM Roch Houndje, secrétaire général du ministère des Transports du Bénin et Frédéric Thenevin, responsable Afrique d'ADPI . Cliquez...
Partagez cet article

Paris Asia Business Center : ce coup-ci c’est bien parti (?)

François Asensi. La carte du Grand Roissy était à l'honneur

Soirée chargée, mercredi dernier… A 17H30 à se tenait une cérémonie sur le site d’Aérolians, exactement sur le chantier du futur complexe Paris Asia Business, consacré à l’import-export avec l’Asie. Il s’agissait de fêter la fin des terrassements, l’élévation d’une première grue…  En fait il y a du nouveau, le groupe franco-portugais Saint Germain, qui pilotait ce vaste projet (25 hectares) a récemment passé la main au groupe portugais Alves Ribeiro, une entreprise familiale… multi fonctions (construction, banques), présente non seulement au Portugal, mais aussi au Brésil et en Angola.

Il y avait beaucoup de monde: les dirigeants de Grand Paris Aménagement (aménageur d’Aérolians), Martine Valleton, maire de Villepinte, le maire d’Aubervilliers  Pascal Beaudet, le dirigeant d’Alves Ribeiro, M. Joao Pereira de Sousa,  François Asensi, député, maire de Tremblay et même…. Bruno Leroux, député de Seine-Saint-Denis, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, et présent au titre de président du groupe d’amitié France Chine à l’AN et qui soutient le projet depuis le début, m’a-t-il confié. J’ai parlé un peu avec lui (plutôt sympa), j’avais pas mal de choses à lui dire (moins sympa), mais ce n’était ni lieu ni l’endroit. On a quand même évoqué son rapport sur le transport arien, que j’ai lu. Il y  avait aussi beaucoup de commerçants chinois. J’ai été agréablement surpris de voir notre glorieuse Carte du Grand Roissy (sur laquelle Paris Asia est annonceur) à l’honneur, sous le pupitre.

« Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter. »

M. Joao Pereira de Sousa, dirigeant d'Alves Ribeiro

Asensi a fait un discours enthousiaste que je vous invite à lire ici. Évoquant le temps qu’il a fallu pour lancer la ZAC Aérolians, il a cité ce proverbe  chinois…  M. de Souza a présenté son groupe, dans un français impeccable. Le maire d’Aubervilliers (ville qui accueille beaucoup de grossistes chinois dont certains devraient s’installer à Paris Asia) a dit aussi de bons mots et souhaité plein succès à Paris Asia. Et le traditionnel ruban a été coupé (à la chinoise).

Michel Bournat (Grand Paris Aménagement), le maire d'Aubervilliers Pascal Beaudet, François Asensi, Joao Pereira de Sousa

Vous pourrez revoir utilement l’article sur le lancement de Paris Asia, en mai 2014, qui détaille le projet. Les premiers bâtiments devraient être livrés mi 2016. Le contact pour la commercialisation est Francis Chen au 06 17 02 47 3706 17 02 47 37 . EV

[easyrotator]erc_18_1450604720[/easyrotator]

Partagez cet article

Fedex encourage les PME françaises à exporter

Dans une étude  qu’elle a commandée, Fedex constate que “68% des PME françaises passent à côté des bénéfices financiers liés
à l’exportation”. Et de chiffrer (on peut se demander comment cela a pu être calculé) à 647 000 euros le manque à gagner pour les PME qui n’exportent pas.  En Europe, ce sont les PME espagnoles qui exportent le plus  (49%). L’étude est intéressante, même si on peut se poser quelques questions: par exemple, si l’on en croit un des graphiques (page 13, ci-dessous),  les PME françaises n’exporteraient en Afrique que dans les seuls Afrique du Sud et Nigeria …

cliquez pour voir l'étude

On comprend bien l’intérêt du géant américain du transport à pousser les PME française à exporter davantage. Dans le communiqué qui annonce l’étude, Tim Horton-Mastin, Directeur Général Ventes France de FedEx Express, explique  : « Chez FedEx, nous accompagnons les PME pour supprimer les freins qui les empêchent de considérer les bénéfices liés aux exportations. Notre objectif est d’augmenter le champ d’action des PME avec lesquelles nous travaillons, celles qui veulent élargir le périmètre de leurs exportations et celles qui exportent pour la première fois. Pour faciliter le développement de leur activité à l’international, nous mettons à leur disposition des pages d’information dédiées aux PME et près de 3.000 spécialistes en commerce international de notre réseau sont prêts à les conseiller sur les réglementations douanières, documentaires et de conditionnement. » EV

Partagez cet article

Air France KLM Industrie a signé un contrat histoique avec Air China

Un moteur GE90 (foto AFKLM

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles (voir plus bas) pour Air France. L’entité Air France Industries KLM Engineering & Maintenance vient de décrocher le plus gros contrat de son histoire :la maintenance des moteurs GE 90 des B 777 d’Air China. Une affaire à 1 milliard de dollars sur 15 ans. Voyez les détails ici et l’article du Monde sur le sujet, là. Félicitations !  EV

Partagez cet article

Emilio Fernandez à la tête de WFS Europe, qui vient de remporter la manutention cargo de Brussel Airlines

Emilio Fernandez, désormais CEO de WFS Europ

Il occupe depuis longtemps des responsabilités importantes à WFS, mais depuis peu Emilio Fernandez est officiellement CEO de WFS  l’Europe.

Cet homme agréable (et gros travailleur), que nous connaissons depuis longtemps, a bien commencé : fin novembre WFS a remporté le marché du cargo de Brussel Airlines (280 vols hebdomadaires), au détriment de Swissport, qui en était le titulaire. Ça commencera le 1er janvier.

Nos félicitations !

Visiblement WFS, dont le PDG est Olivier Bijaoui (le siège social est à CDG Tremblay, en cargo 6), est en forme. C’est aujourd’hui un groupe mondial, qui opère dans 120 aéroports dans le monde, 10 000 collaborateurs, 300 compagnies assistées, 580 millions de CA. Voyez l’histoire du groupe ici.WFS a aussi créé voici 10 ans Airport College, situé juste en face du siège.

Nous reviendrons en janvier sur WFS, qui gagne à être mieux connue (ça fait des années que je le dis à Emilio…)

EV

Partagez cet article

Retour sur le futur siège d’ADP à RoissyPôle

Les réalisations d'ADPi dans le monde

Lorsque nous avions évoqué le futur siège d’ADP à Roissy CDG (à Roissypôle Ouest exactement) et mis en ligne des esquisses du futur bâtiment, vous aurez remarqué que nous n’avions pas mentionné qui était en charge du dossier. C’était un oubli. En fait c’est ADPi (“i” comme ingénierie), la structure ingénierie “adossée” à ADP qui fait le job. On en saura encore un peu plus plus tard.

Mais c’est une occasion, pour ceux qui ne connaissent pas ADPi, de voir ce qu’il font, ici et dans le monde entier. Cliquez donc sur la foto du haut) pour télécharger leur plaquette et regardez leur site qui montre bien toutes ces belles réalisations.              EV

Une des dernières réalisations d'ADP i: le nouveau terminal de l'aéroport Sir-Seewoosagur-Ramgoolam de l'Ile Maurice (clin d’œil à Ridwann...) , inauguré le 30 aout dernier (date célèbre...). Cliquez pour voir (foto ADPi)
Partagez cet article

Servair a remporté le catering du Grand Prix de Macao 2013

Lors des actions de promotion du GP
C'est moi à Macao, pris par mon chauffeur à vélo

Toujours bien active à l’international, notre SERVAIR (est à Tremblay-CDG). Elle a remporté, comme l’an passé, l’appel d’offre pour le cathering du Grand Prix de Macao qui se tiendra à partir du 9 novembre (un programme chargé  … voir ici) dans l‘ancienne colonie portugaise . Servair, implantée à Macao depuis 1995, servira 3500 repas et petits déjeuners par jour au Grand Prix, soit 21 prestations ! Félicitations ! (voir le communiqué ici)

Macao, Macao…

Le drapeau de la Région administrative spéciale de Macao

Un mot sur Macao, où j’avais passé, depuis Hong Kong, une journée voici une bonne dizaine d’années (en tout cas avant la rétrocession à la République populaire de Chine, qui date de 1999). Je voulais à tout prix aller jouer à la roulette dans un des innombrables et mythiques casinos. J’ai été ratiboisé de 500 F en moins de 5 mn. Du coup j’étais presque à zéro : je me souviens que, quelques années auparavant, une de mes amies de Servair, en partance pour Macao, avait joué pour moi 100 F. Elle avait gagné et m’avait rapporté 300 F, plus ma mise (et plus un joli cendrier local, que j’ai toujours…)

C’est une région magnifique, multiculturelle (il faut voir le mélange, impressionnant, des civilisations chinoise et portugaise !) où j’ai mangé, chers lecteurs portugais, les meilleurs pasteis de nata de ma vie …

EV

Partagez cet article

L’affaire du centre d’appel du STIF: le point de vue de N. Cherradi, ancien directeur du GIP emploi Roissy CDG

Le renouvellement du contrat “centre d’appel” du STIF a fait (entre autres…) le buzz  de juillet (y’en a eu d’autres …). Contacté à ce sujet par RoissyMail, Nouredine Cherradi, ancien directeur du “GIP Emploi” Roissy CDG, et … “franco-marocain” nous a fait part de ses sentiments et, avec son autorisation, nous les publions volontiers ici.

C’est un vrai problème, semblable à bien d’autres. D’un côté la volonté de “préserver” (le mot est significatif) les emplois en France et de l’autre le développement des pays en voie de développement ou “émergents”. Au milieu la mondialisation, qu’Arnaud Montebourg et ses copains veulent “démondialiser”. Je pose une question (un débat estival?) , surtout aux générations de l’après 1968 : comment voulez-vous que les pays autrefois appelés “sous développés” puissent accéder au développement s’ils n’ont pas accès aux marchés des pays “développés” ? Et notamment se servir de leurs avantages dans la compétition, notamment le bas niveau de leur main d’œuvre pour pouvoir décoller ? Et qu’en pense l’excellent Pascal Lamy, Directeur général de l’OMC, et membre éminent du PS?

Voici le topo de M. Cherradi qui pose, à mon avis, les bonnes questions.

Dernièrement une amie, chef d’entreprise, m’a demandé de lui trouver un Call Center au Maroc pour effectuer du phoning auprès de ses prospects. Je me suis alors rapproché de ce milieu pour  lui trouver un prestataire adéquat, si bien que j’étais bien préparé quand le 27 juillet j’ai entendu l’info publiée par Le Parisien concernant le Conseil Régional Ile de France qui délocalisait son centre d’appel au Maroc, le nouveau  prestataire disposant d’une plateforme téléphonique au Maroc, menaçant de facto 80 emplois en France. “La société Webhelp travaillait depuis 2006 pour le STIF dans le cadre d’un marché public de trois ans, renouvelé en 2009. Elle possède en France deux centres téléphoniques employant quatre-vingts personnes assurant les relations avec les clients. Ces centres sont situés à Saint-Avold (Moselle) et Fontenay-le-Comte (Vendée), deux villes de moins de 20 000 habitants”.

Webhelp allait donc licencier 80 personnes sur ces deux petits sites en France.

1-       80 emplois menacés :

Les professionnels des centres d’appels sont inquiets, car les délocalisations dans ce secteur menacent de nombreux emplois dans l’Hexagone.

Bizarre, bizarre, Webhelp est installé au Maroc !! Il n’est pas le seul, une simple visite à leur site internet est éloquente.

Morceaux choisis :

« L’externalisation offshore des centres d’appels…

Le Maroc, grâce à son niveau de francophonie élevé, ses coûts salariaux très compétitifs et son excellent réseau de télécommunications, s’impose comme la première destination pour ces activités de relation client avec plus de 4000 positions. »

« Externaliser – de nombreux avantages pour les entreprises

  • Une flexibilité accrue en raison de la souplesse des législations, et des comportements sociaux permettant de gérer les pics d’activité avec une réactivité difficile et très coûteuse en métropole.
  • Une qualité identique et parfois supérieure grâce à des téléconseillers maîtrisant le français sans accent, recrutés sur des profils académiques (bac +3/bac +4 en moyenne) nettement supérieurs à leurs homologues métropolitains.

Externaliser avec Webhelp, un réseau pionnier des centres d’appels offshore…

Disposant pour le marché français d’une capacité de 4 500 positions de travail au Maroc, (10000 dans le monde), Webhelp est également le seul prestataire offshore certifié ISO 9001/2008 pour l’ensemble de ses activités

Read moreL’affaire du centre d’appel du STIF: le point de vue de N. Cherradi, ancien directeur du GIP emploi Roissy CDG

Partagez cet article