Les journées sanglantes de Tremblay

Il faut toujours se souvenir. En cette année trouble (1940), des otages ont été fusillés à Tremblay, les 13 et 14 juin. Ils étaient 15 et habitaient Tremblay, Villepinte et Mitry-Mory. L’un d’entre eux a survécu miraculeusement. C’est la Société d’études historiques de Tremblay (SEHT), présidée par Hervé Revel, ancien proviseur du Lycée Léonard de Vinci et ancien adjoint (PS) au maire, qui rappelle ce triste moment, à l’occasion du 70ème anniversaire de la fusillade. Bonne occasion pour visiter le site de la SETH, sur lequel on trouve beaucoup de bonnes choses.

Partagez cet article

Laisser un commentaire