Servair s’implante au Kenya

Servair a acquis deux unités de productions au Kenya dont l’une est située à Nairobi, près de l’aéroport Jomo-Kenyatta (© Wikipédia).

Le leader du catering en France, Servair, a acquis deux nouveaux centres de production au Kenya. L’une est située dans la capitale, Nairobi, desservie par l’Aéroport international Jomo-Kenyatta, hub de Kenya Airways (membre de Skyteam, l’alliance d’Air France). D’une superficie de 9.600m², l’unité de Nairobi emploie 900 personnes et produit 10.000 prestations par jour pour quinze compagnies aériennes, selon un communiqué publié par la filiale d’Air France. Les équipes y préparent les repas pour Kenya Airways, Emirates, British Airways et KLM notamment.

La seconde unité est basée dans la ville portuaire de Mombasa, dont l’activité comprend du catering aérien et des prestations pour le transport maritime. D’une superficie de 5.000 m², le centre emploie 100 personnes et prépare 1 000 plateaux-repas par jour pour neuf compagnies aériennes, dont Kenya Airways et Air Condor.

«Cette acquisition marque l’entrée de Servair au Kenya dans deux villes dynamiques sur le plan économique et renforce notre position de leader sur le continent africain. Par ailleurs, Servair poursuit activement sa stratégie de développement et de partenariat en Afrique et prépare l’ouverture de nouvelles implantations au Congo, au Ghana, en Guinée et en Guinée équatoriale» explique Patrick Alexandre, président directeur général de Servair dans le communiqué.

Servair compte dorénavant treize unités de production en Afrique : à Bamako (Mali), Dakar (Sénégal), Douala (Cameroun), Djibouti, Libreville (Gabon), Lomé (Togo), Nouakchott (Mauritanie), Ouagadougou (Burkina Faso), Abidjan (Côte d’Ivoire), Lagos (Nigéria), Cotonou (Bénin), Nairobi et Mombasa (Kenya).

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire