Polèmique: pour Luc Broussy, Paternotte est un sous-Don Quichotte

A voir sur le blog de Luc Broussy, conseiller général (PS) de Louvres-Goussainville et maire adjoint de cette dernière, une polémique avec le député (UMP) de Gonesse, Yanick Paternotte.

Luc Broussy, sur son blog

A propos d’une phrase que ce dernier aurait prononcée lors d’une réunion du groupe UMP de l’Assemblée nationale, où il avait souhaité , puisque, selon la phrase rapportée (et démentie sur le blog de Broussy par l’intéressé : “on ne compte pas beaucoup d’amis parmi les journalistes” ) retirer les avantages fiscaux dont bénéficient lesdits journalistes (un abattement de 7650 € quand même).

Plus intéressant est l’article du conseiller général sur le rôle du député dans le dossier de la ligne “Picardie Roissy”. On  y apprend que Paternotte a invité vendredi prochain les maires de l’Est du Val d’Oise à venir à Villeron ( à Villeron !!!  Vont pt’êt faire un club, ces deux-là) pour se faire prendre en foto (avec lui) pour marquer leur opposition à la ligne Picardie Roissy…

Le député, en effet, s’acharne à revenir sur cette question qui est désormais réglée et qui,en plus, n’en a jamais été une.. Sauf, évidemment, que ça ne fait jamais plaisir aux communes traversées, comme  le sera Villeron vraisemblablement , mais ce n’est pas plus grave que l’extension de la zone industrielle sur 33 ha, initiée par le maire de  cette commune et  Roissy Porte de France, dont il est un des vice-président, chargé des affaires économiques).

Broussy n’a donc pas tort en comparant Paternotte à un (petit) Don Quichotte. La “bataille” contre Picardie Roissy n’en est pas une, puisque jamais cette liaison en projet n’a été exclusive du barreau de Gonesse. Au passage, on dira aux élus socialistes de l’Est du Val d’Oise, qui se sont enfin ralliés à “Picardie Roissy”, qu’ils se sont quand même bien fait avoir, (au début, en votant la motion du SIEVO contre Picardie Roissy : ils auraient dû m’écouter)  en écoutant le député (alias “le Cheminot”, comme je l’appelle maintenant) dont, je le connais bien, les seules motivations dans cette affaire est d’exister un peu… Et si les élus de l’Est du Val d’ Oise  avaient bien suivi le dossier du barreau de Gonesse, il serait déjà fait… Au passage (à niveau?) encore ,rappelons que toutes les tendances politiques de Picardie, UMP comprise et en première ligne (ainsi que le gouvernement) soutiennent ce projet.  De même, et c’est révélateur du bien fondé “écologique” de la liaison picarde, par les Verts des deux régions, ce qui n’est ni banal, ni habituel.

Encore raté pour notre Don Quichotte-Cheminot.

Allez, encore au passage, allez faire un tour sur son blog : on y voit actuellement une vidéo sur Euro Carex. Autre sujet qui permet au député d’exister.  Un autre moulin à vent ?

EV

PS (!) : il devient bon le Luc Broussy… Juste un dernier truc. Je témoigne, contrairement à ce que laisse penser un  autre article du conseiller général sur son blog (voir l’article ici) , que la Commission particulière de débat public sur Picardie Roissy, dirigée par son excellent président M. Claude Bernet a toujours fait preuve, et particulièrement à la réunion de Gonesse, (où elle a été gravement et injustement mise en cause par Paternotte, qui avait fait, on s’en souviendra, un vrai numéro de claquette) d’une parfaite objectivité et d’un neutralité sans faille.

Partagez cet article

Laisser un commentaire