A Roissy-CDG, le S4 prend forme

Le futur satellite d’embarquement de CDG doit entrer en service à l’été 2012. Il doit permettre d’accueillir 7,8 millions de passagers par an.

Les travaux du futur satellite d’embarquement de Roissy-Charles-de-Gaulle avancent bien. Depuis notre dernier déplacement sur le chantier (début 2010 pour les besoins de RoissyMail le mag n° 29), les bâtiments du fameux S4 ont poussé comme des champignons. Ainsi, on note la présence des passerelles et des halls d’embarquement, qui ont pour la plupart été équipés de baies vitrées. Actuellement, les équipes qui s’occupent de la partie terrassement procèdent au dallage des aires de contact des avions.

Dédiée aux vols longs courriers de l’alliance Skyteam, dont fait partie Air France, cette future extension du terminal 2E aura une capacité d’accueil de 7,8 millions de passagers par an. Côté dimensions, elle disposera d’une surface de 120.000 m², sera d’une longueur de 756 m et comptera seize portes au contact pour les avions dont sept pour les Airbus A380. Le coût total de l’opération est estimé à 560 millions d’euros. Débutés en 2007, les travaux du S4, qui se situe juste en face du S3 (ou Galerie parisienne), doivent s’achever dans dix-neuf mois, avec une mise en service du S4 à l’été 2012.

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire