Aérotropolis Roissy avance

Une page de la première brochure d'Aérotropolis

L’association Aérotropolis Europe vient de publier sa première brochure, que vous pourrez lire ici. Elle a été aussi édité en anglais et en chinois (mandarin). Cette association, initiée par Fedex, a été créée l’an passé (voir ce qu’on en avait dit dans RM 474) et réuni 12 partenaires (voir la liste complète dans la brochure) dont, et c’est notable ,la Communauté d’agglomération “Plaine de France” (Tremblay, Villepinte, Sevran) et la CC Roissy Porte de France par l’intermédiaire de Roissy Développement (il semblerait même que la commune de Roissy en soit un membre, car le principe d’une cotisation à Aérotropolis a été votée par le conseil municipal, de mémoire en novembre 2009).

Les partenaires veulent promouvoir, du moins c’est que qui était prévu départ, une série de projets (Aéroville, Sud Roissy, Carex, etc.) situés sur les seuls territoires des deux Communautés évoqués plus haut. mais Alain Chaillé, vice président Europe de Fedex (et président d’Aérotropolis Europe) évoque dans la brochure des objectifs plus ambitieux. Il s’agit “d’accroitre la notoriété, le dynamisme et l’attractivité de Roissy CDG puis de la région parisienne dans son ensemble (pas moins…) et de “favoriser l’implantation d’acteurs privés”. Tout ceci en s’appuyant sur les réseaux mondiaux de Fedex, tant des “aérotropolis” naissantes que des “hubs” du leader mondial de fret express (Memphis, Shanghai, Bangkok…).

Mon avis : c’est bien, mais…

On se réjouira, et je l’ai dit à Alain Chaillé, venu nous rendre visite avant-hier à Épiais (il a découvert et apprécié le restaurant l’Atelier), de la mise en mouvement d’Aérotropolis. La promotion de la région aéroportuaire étant une nécessité pour laquelle je plaide depuis des années. Et on ne peut que se réjouir encore qu’une grande entreprise mondiale comme Fedex, entreprise exemplaire et emblématique d’une économie ouverte, sociale, mondialisée, rapprochant les peuples comme seul le commerce peut le faire (avis aux esprits chagrins: là où il y a échanges volontaires, il y a progrès et paix) s’intéresse et soit active dans la promotion de notre, de son territoire.

Seulement, il faut faire attention, je pense, à la clarté du message. Il existe, depuis peu, une structure nommée Hubstart, initiée par la Région Ile-de-France et ADP, qui réunit notamment les principaux acteurs territoriaux, du moins à travers les agences de développement économique départementales et régionale.

Certes, cette structure, qu’Air France (membre d’Aérotropolis) a rejoint récemment gagnerait à se dynamiser, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais déjà que la visibilité des acteurs de notre territoire (et du territoire lui même) est plutôt floue tant à l’étranger qu’à l’intérieur de l’Héxagone, la multiplication des structures de promotion n’arrange pas les choses.

Et c’est important, à l’heure où le Grand Roissy peut avoir à nouveau une chance d’être connu et reconnu…

Il faudra, et le plus tôt sera le mieux, unifier les efforts, même d’une manière “confédérale” (je pense à l’ensemble ses structures de développement éco) mais pas une usine à gaz paralysante comme le lamentable GIP Roissy CDG). C’est facile et la fausse et sempiternelle question des “moyens” sera réglée…

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire