Le Parti communiste chinois veut subventionner Air France

Avec 9,7 millions d'habitants, Wuhan est la douzième ville la plus peuplée de Chine. Elle compte un grand nombre d'entreprises françaises (© Wikipédia).

Des vols Air France entre Roissy et Wuhan payés en partie par le Parti communiste chinois ? Ce n’est pas une blague. Le scénario est même on ne peut plus sérieux, si l’on en croit un article du quotidien La Tribune publié mardi.

«Si vous ouvrez des vols sur notre aéroport, nous sommes prêts à subventionner», aurait proposé Yang Song, secrétaire général de la ville de Wuhan, au secrétaire d’Etat français aux transports, Dominique Bussereau, le 13 septembre, lors d’une visite de ce dernier en Chine pour «approfondir la coopération franco-chinoise dans les transports urbains et la construction aéronautique».

Selon le journaliste Fabrice Gliszczynski, auteur de cet article, la capitale de la province du Hubei, où un grand nombre d’entreprises françaises sont installées, serait prête à signer un chèque d’environ 30.000 euros par vol durant la première année d’exploitation uniquement.

Mais pour l’heure, le projet n’est pas réalisable, Air France ne disposant pas des droits de trafic pour ouvrir une telle liaison.

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire