Aprionis va quitter Sarcelles pour Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise)

Une perspective représentant les futurs locaux d'Aprionis, qui se situeront à deux pas de la gare de Garges-Sarcelles et du chantier du tramway.

Entreprise historiquement installée à Sarcelles, Aprionis va déménager dans la ville voisine, Garges-lès-Gonesse. Des dirigeants du groupe de protection sociale et des élus locaux ont posé la première pierre mercredi d’un nouvel immeuble, qui accueillera 460 employés, travaillant jusqu’à présent dans la tour du Forum à Sarcelles.

Initiés en janvier 2010, les travaux du futur bâtiment de 9.706 m² doivent s’achever début 2012. «Les locaux de la tour du Forum, de treize étages, était devenus trop petits et n’étaient plus adaptés à l’activité de nos salariés», a affirmé Jacques Nozach, directeur général d’Aprionis, lors de la cérémonie.

Situés à deux pas de la gare de Garges-Sarcelles et du chantier du tramway, un quartier en renouveau, les futurs locaux seront agrémentés d’un parking souterrain de 198 places et d’un restaurant interentreprises.  Le bâtiment de quatre étages sera construit sur un terrain de 4.067 m², autrefois propriété de Bricodécor. L’établissement public d’aménagement (EPA) de la Plaine de France est le maître d’ouvrage et en a confié la réalisation au promoteur Nacarat.

Coût de l’opération : 25 millions d’euros (hors taxes) financé à 95% par le groupe Aprionis et 5% par CNP Assurances, partenaire historique, qui lui délègue la gestion de certains de ses contrats.

La tour du Forum a quant à elle été rachetée pour quelques millions d’euros par la ville de Sarcelles qui souhaite la rénover pour y établir ses services administratifs. «On nous a critiqués parce que l’on a accepté qu’une entreprise se délocalise dans la ville d’à côté. J’assume complètement cette décision, car seule l’intercommunalité peut nous permettre d’imaginer un avenir serein», a déclaré le député-maire (PS) de Sarcelles François Pupponi, faisant référence à la communauté d’agglomération Val-de-France qui regroupe les villes d’Arnouville, Garges, Sarcelles et Villiers-le-Bel.

Lors de cette cérémonie, le président (PS) de l’intercommunalité Didier Vaillant était présent, ainsi que le directeur général de l’EPA Hervé Dupont et le maire (UMP) de Garges Maurice Lefèvre.

Issu du rapprochement des groupes Apri et Ionis en 2009, Aprionis compte 3.000 collaborateurs et vingt-huit répartis dans toute la France. L’entreprise prépare actuellement une fusion avec Vauban Humanis pour créer en janvier prochain un nouveau groupe «qui situera au troisième rang des groupes de protection sociale», selon un communiqué.

Ludovic Luppino

NDLR: voir la fiche technique ici

Des dirigeants de l'entreprise, élus locaux et aménageurs ont posé la première pierre du futur immeuble.
Partagez cet article

Laisser un commentaire