ADP investira 500 millions d’€ pour développer 320.000 m² de bâtiments

ADP veut désormais « avoir un rôle d’aménageur et/ou de développeur »

Aéroports de Paris ne manque pas d’ambitions pour les cinq années à venir. Le gestionnaire des aéroports franciliens veut améliorer sa rentabilité de 40% et faire passer son chiffre d’affaires par passager de 13,90 euros à 17,40 euros. Et ce, malgré la modération imposée par le contrat conclu (CRE 2) avec l’État en matière de redevances perçues auprès des compagnies. «L’objectif est d’augmenter les surfaces de commerces de 21% entre 2009 et 2015, dont une augmentation de 35% pour les boutiques en zone réservée», peut-on lire dans un communiqué d’ADP. 2,4 milliards seront investis d’ici à 2015, dont au moins 500 millions dans l’immobilier.

Le gestionnaire de Roissy-Charles-de-Gaulle a présenté sa stratégie immobilière le 5 octobre lors d’une journée dédiée aux investisseurs. S’appuyant sur des réserves foncières importantes (446 hectares disponibles), ADP compte développer «seul ou en partenariat» entre 320.000 m² et 360.000 m² de bâtiments d’ici cinq ans, dont «environ 75%… en immobilier de diversification».

Parmi les principaux projets, citons Aéroville, ce futur centre commercial destiné aux salariés de la plate-forme aéroportuaire de Roissy, ou Continental Square 3 qui consiste en la création d’un troisième ensemble de bureaux (12.600 m²) à Roissypôle, le quartier d’affaires de l’aéroport. Sa mise en service est prévue à l’été et son coût, lui, est évalué à 33 millions d’euros.

ADP prévoit également l’extension de ses zones hôtelières. Avec, d’une part, l’agrandissement de l’hôtel Ibis (capacité portée de 556 à 772 chambres), situé près de la gare RER, dont les travaux doivent s’achever à la fin de l’année. Et d’autre part, la construction d’un hôtel trois étoiles de 550 chambres sur 28.000 m² dont l’ouverture est voulue pour 2014-2015.

L.L.

NB : vous aurez des détails dans le prochain RoissyMail le Mag et ici, directement sur le site d’ADP. Notez aussi que l’action ADP a terminé hier à la cloture à 62€  (+0.31%). Ce n’est pas encore l’euphorie des 90 € passés, mais l’action a quand même gagné plus de 40% depuis sont introduction en juin 2006. Voir ça ici.

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “ADP investira 500 millions d’€ pour développer 320.000 m² de bâtiments”

Laisser un commentaire