Porsche s’installe près de Roissy pour lancer un service aéroportuaire

La nouvelle concession Porsche, située près de l'hôtel Novotel Survilliers (Val-d'Oise), a ouvert ses portes le 13 septembre.

Les clients de Porsche pourront bientôt faire réviser leur voiture tout en étant en voyage. La nouvelle concession de la firme allemande de véhicules de sport, qui a ouvert ses portes mi-septembre à Saint-Witz (Val-d’Oise) près de Roissy-CDG, compte lancer ce service aéroportuaire en décembre.

Le principe : le Centre Porsche Roissy assure la prise en charge et le retour de votre véhicule à l’aéroport. Et, pendant la durée de votre séjour, ses techniciens se chargent de son entretien. Proposé en Allemagne par Porsche dans ses centres «Flughafen», ce concept est une nouveauté dans l’Hexagone selon Eric Antoine, responsable de la concession situé près de l’hôtel Novotel Survilliers (Val-d’Oise). «On sera la seule marque à le proposer en France», dit-il.

Agé de 42 ans, ce normand d’origine dirige une équipe de dix salariés. Entré chez Porsche en 1991, il y a précédemment occupé les fonctions de directeur régional dans l’ouest et l’est de la France et a développé l’activité au Maghreb.

Après avoir «beaucoup voyagé», c’est l’occasion pour lui de «(se) poser» et de promouvoir la marque dans un secteur stratégique situé près du deuxième aéroport européen.

Après la fermeture en 2007 de sa concession de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), Porsche cherchait à s’installer au plus près de sa clientèle vivant dans l’est du département francilien et dans l’Oise. «Au début, nous voulions nous implanter à Chantilly ou Senlis, mais nous n’avons pas trouvé de terrain», explique Eric Antoine.

911, Carrera, Cayenne et consorts

Mais en optant pour Saint-Witz, Porsche semble avoir gagné au change. «Nous bénéficions d’une grande visibilité. L’autoroute A1 est juste à côté et nous ne sommes pas loin de la Picardie», souligne le patron de la concession gérée par le distributeur FM Motors.

A cela s’ajoute un espace vaste de 2.800 m² couverts. Avec, d’un côté, un hall  d’exposition où l’on trouve tous les modèles du marché : Boxster, Carrera, Cayenne, Cayman, GT2, GT3, Panamera et consorts. Et, de l’autre, une salle dédiée au service mécanique et à la carrosserie-peinture. «Nous sommes capables de réaliser tout type d’intervention sur des voitures anciennes ou modernes», précise Eric Antoine.

Reste maintenant à atteindre les objectifs fixés, c’est à dire «enregistrer un chiffre d’affaires allant de 10 à 15 millions d’euros» en vendant entre autres une centaine de véhicules neufs par an. «Nous sommes bien partis, se réjouit Eric Antoine. Nous en avons déjà vendu une vingtaine depuis l’ouverture.»

Ludovic Luppino

Eric Antoine, 42 ans, est le directeur du Centre Porsche Roissy.
Partagez cet article

Laisser un commentaire