Astech et le Comité mécanique Ile-de-France s’associent pour attirer des jeunes

Gérard Laruelle et Gilbert Tchividji ont signé une convention de partenariat liant Astech au Comité mécanique Ile-de-France.

La poignée de main est symbolique. Par ce geste, Gérard Laruelle, directeur général du pôle de compétitivité aérospatial Astech Paris Region (et abonné à RoissyMail, ndlr), et Gilbert Tchividji, l’entrepreneur bien connu de Villiers-le-Bel  et président du Comité mécanique Ile-de-France ont scellé, mercredi à Villepinte, un accord pour valoriser leurs entreprises auprès des jeunes, à l’occasion de la quarantième édition du Midest, le salon mondial dédié à la sous-traitance industrielle.

«Nous devons préparer l’avenir de nos entreprises et faire en sorte que les jeunes, les garçons mais aussi les filles, nous rejoignent. Nous avons besoin de monde pour fabriquer des fusées et des avions», a déclaré Gérard Laruelle, qui remplaçait le président d’Astech, Alain Coutrot. «Nous voulons leur montrer que la mécanique est noble, pour que l’on arrête de l’assimiler à une profession sale», a renchéri Gilbert Tchividji, devant une vingtaine de personnes réunies au pavillon francilien du hall 6 du Parc des expositions, où le Midest se déroule jusqu’à vendredi.

Pour atteindre leur objectif, les deux partenaires vont initier des actions, notamment l’élaboration d’une cartographie et d’un annuaire des deux filières. Le Comité mécanique Ile-de-France s’engage également à participer à «une ou plusieurs rencontres avec des donneurs d’ordres et d’en assurer la promotion auprès des entreprises mécaniciennes d’Ile-de-France».

De son côté, Astech Paris Region va soutenir la démarche Acamas du Comité mécanique Ile-de-France dont l’objectif est d’accompagner la réflexion stratégique des PME. Et devenir partenaire de Mec@fair, la convention d’affaires organisée par le Comité, le 5 avril à Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne).

L.L.

Environ vingt personnes étaient rassemblées au pavillon francilien, au Piex de Villepinte, lors de l'officialisation du partenariat.
Partagez cet article

Laisser un commentaire