Le nouveau Boeing 787 de passage à Roissy

Le Dreamliner a atterri jeudi 4 novembre sur le tarmac de Charles-de-Gaulle avant de s'envoler le lendemain pour Amsterdam (© Boeing).

L’information a fait le tour des blogs spécialisés sur l’aviation. Le 787, dernier né de Boeing, a fait un passage éclair à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle la semaine dernière. L’aéronef, surnommé «Dreamliner» par son constructeur, a atterri le soir du jeudi 4 novembre sur le tarmac de CDG en provenance de Seattle et a décollé le lendemain pour se rendre à Amsterdam.

Selon le site internet www.aeroweb-fr.net, Boeing aurait envoyé l’un de ses 787 d’essais à Paris et à Amsterdam, «pour essayer de le vendre au groupe Air France – KLM». Une information que le constructeur américain n’a pas confirmée. «Nous profitons des vols tests pour présenter le 787 à nos clients et partenaires», a affirmé à RoissyMail Antoine Balas, directeur de la communication de Boeing France. Egalement contactée, la compagnie aérienne Air France n’a pas souhaité faire de commentaire.

Depuis, Boeing a connu quelques soucis. Le groupe aéronautique a choisi de suspendre ses vols d’essais à la suite de l’atterrissage d’urgence mardi au Texas de l’un de ses Dreamliner en raison d’un incendie à bord. Un malheur n’arrive jamais seul… Hier, Boeing a annoncé avoir enregistré huit annulations de commandes pour son nouvel avion, selon une dépêche de l’agence Associated Press.

Le premier exemplaire doit être livré à la compagnie All Nippon Airways (ANA) en février, avec un retard de plus de deux ans sur le calendrier initial, selon une dépêche de l’Agence France Presse.

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire