RoissyMail le Mag : la diffusion a bien commencé

Notre “After-work” de mercredi soir s’est passé, on pouvait s’en douter vu le pont du 11 novembre, en petit comité.

Mais je peux vous dire qu’on a bien rigolé et qu’on a bien arrosé comme il se doit, (c’est à dire avec modération, non, j’déconne) le nouveau numéro de RoissyMail le Mag. C’était super sympa et l’équipe de la Ferme du Manoir avait bien fait les choses: belles tables nappées, buffet froid, boissons à volonté et surtout stand de crêpes salées et sucrées que le s invités ont apprécié. Le tout dans cette belle salle campagnarde, à côté de la belle cheminée où brûlait un magnifique feu de chêne.

J’étais tellement excité que j’ai oublié de prendre des fotos. La soirée s’est terminée tard dans les locaux de RoissyMail, où on a encore bien rigolé : ça fait du bien en ces temps moroses. Et ça me donne d’autres idées sur le futur “Club RoissyMail”, que je “sens” de plus en plus et dont je vais bientôt, enfin, vous parler.

La distribution du Mag a débuté le lendemain, hier donc.  Comme d’hab, les hôtels de Roissy-en-France ont été servis en premier, ainsi que les restos et la station-service du Vieux-Pays de Tremblay. Ont été servis aussi la Poste de Roissy-Principal (Fret 2, à CDG), les restos de Dammartin-en-Goële (Le Pêcher Mignon et les Jardins de Vérone), ceux du Mesnil-Amelot (la Pomme d’Or, Radisson Blu, Campanile, Comfort hôtel, Tabac Brasserie, boulangerie…) et à la station service de Villeneuve-sous-Dammartin.

Le Mag à l'entrée de la Ferme du Manoir

Ça continue ce week-end et la  semaine prochaine. 10 000 ex à distribuer dans les points du Grand Roissy .Les impatients peuvent aussi venir en chercher chez nous.

Succès du Mag : le chiffre d’affaires pulvérisé !

Le succès semble être (comme d’hab…) au rendez-vous:  746 exemplaires à cette heure ont été déjà téléchargés sur ce site et les premières réactions sont unanimes: le contenu est couillu !  Quant à la pub, c’est bien simple, on a plus que doublé le CA par rapport aux deux éditions précédentes. Et encore, on aurait pu faire mieux, mais on était déjà en retard…

A bientôt pour le numéro 32 !

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire