Un “Club DSK” se lance demain à Sarcelles

Un peu activiste, la Laurence, en ce moment...

Ça se passera demain soir, dans les terres strausskhaniennes de Sarcelles. Deux anciens du Modem, Laurence Marchand-Taillade (passée au Parti radical de gauche, là où a échoué Leikine, MDR) et Antonio Duarte, ont formé un “Club DSK 95”. ..

Antonio Duarte, néo-socialiste
Antonio Duarte, neo-socialiste

Antonio Duarte est architecte (président de l’association Grand Paris, qui milite pour un “autre Grand Paris plus démocratique” . Il a adhéré au PS en juillet dernier pour contribuer à “la rénovation de la social-démocratie” , nous a t-il indiqué.

Sacré Bayrou ! il en aura laissé derrière lui, des orphelins. Reste à savoir si “l’orphelinat Club DSK” plait au Big Chief du IMF. Toujours est-il que ça ne plait pas aux caciques du PS, notamment à Dominique Lefebvre, le “1er fédéral” du PS 95…  Le jour béni d’une clarification des socialistes entre ceux type donc Duarte ou Taillade, et les amis du camarade Mélenchon viendra t-il ?

Et ne vaut-il pas mieux que DSK reste à Washington, au cas où, après la Grèce, l’Irlande, bientôt le Portugal, l’Italie ou l’Espagne, on risque d’avoir besoin de Lui? Vous en saurez plus sur les motivations politiques des fondateurs de ce Club DSK qui mettent en garde, non sans raison selon moi, contre le “syndrome Delors” dans leur communiqué ici.

Le point de presse, qui se tiendra donc demain soir à l’hôtel Ibis de Sarcelles (12, avenue Auguste Perret) à 19h sera suivi d’un débat sur la “sécurité dans le Val d’Oise”. Ça risque de pas être triste…

Tiens, en amuse-bouche, je mets en ligne cette vidéo fantastique trouvée sur le site de Hussein Mokhtari, conseiller général (PS, tendance ??) de Garges-Bonneuil, VP du Conseil général  (re MDR) :

François Pupponi au forum des idées sur la sécurité
envoyé par PartiSocialiste. – L’info video en direct.

EV

Partagez cet article

5 réflexions au sujet de “Un “Club DSK” se lance demain à Sarcelles”

  1. Bon en même temps des orphelins qui comme le marsupilami sautent de parti en club, d’association en officine on aimerait en connaitre plus. La politique n’y gagnerai rien bien sur mais qu’est-ce qu’on rigolerait

    Répondre

Laisser un commentaire