Vœux de Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf, aux entreprises

A la salle "Jeanne-d'Arc", hier soir

C’est la tradition à Moussy-le-Neuf, le maire, Bernard (DVD) présente ses vœux aux entreprises et aux partenaires économiques de la commune. Cette année, si ma mémoire est bonne, il y avait plus de monde que les années précédentes. On a pu rencontrer notamment Catherine Dercourt (Rhéa) avec lequel le maire travaille (en tant que président de la Communauté PGM) sur les ZAC de Saint-Mard. Mais aussi l’excellent Daniel Compiègne, promoteur à Senlis et qui aménage l’extension de la ZAE de la Barogne à Moussy. On a revu avec plaisir, comme chaque année, M. et Mme Guignier, de l’entreprise Spenco (commerce de gros de produits d’entretien, à La Barogne la grande ZAE de Moussy) que j’avais connu lorsqu’ils étaient à Tremblay. Il y avait aussi Christophe Machard (Intégrale Environnement, mais aussi président de Roissy Entreprises) et les commerçants du village, que le maire chouchoute particulièrement. Et j’ai embrassé à bouche-que-veux-tu la belle Gene, veuve de notre regretté William Oziau. C’est elle qui dirige désormais la dynamique  entreprise WSI, installée depuis longtemps à la Barogne.

Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf, président de la CC PGM

Le maire a fait, comme toujours, un discours enthousiaste, évoquant notamment les nouveaux commerces (poissonnerie, fleuriste) et la reprise par des jeunes de la menuiserie Durand. Il a fait l’éloge (et la promotion) du Domaine des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, dont le directeur, son ami, M. Dominique Lelong était là. Il a ensuite évoqué l’épisode neigeux de décembre (60 tonnes de sel !) et remercié les agriculteurs (dont M. et Mme Cuyppers, présents) pour leur aide avec leurs tracteurs. Et ironisé à ce propos sur quelques chefs d’entreprises qui s’étaient indignés de voir que la ville ne possédait pas d’engins performants pour dégager rapidement cette neige vraiment exceptionnelle.

Bernard Rigault a aussi fait la promotion de la « cyber base » intercommunale de Dammartin, qui peut servir à la formation informatique du personnel des entreprises moussignoles. Il a annoncé la cétaion d’une crèche à Vémars (95), la commune d’à côté.

Enfin, il s’est réjoui de la dynamique créée par le Grand Paris et son corollaire : le Grand Roissy avec la probable gare du Mesnil, qui sera très utile aussi pour les habitants et les salariés des entreprises de sa commune. « Mais il ne faut pas relâcher la pression », a-t-il prévenu, faisant allusion au caractère « optionnel » de la gare.

Renouvelant ses vœux, il a encouragé les entreprises à prospérer. Et on est passé au buffet… (y’avait du whisky !)

Moussy ? C’est toujours bien ! Allez visiter, vous verrez.

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire