Servair tisse sa toile en Afrique: une nouvelle unité au Ghana

Le siège de Servair à Roissy-Charles-de-Gaulle.

Déjà bien présent sur le continent africain, Servair a annoncé la création d’une nouvelle unité de catering aérien au Ghana. Situé à Kotoka, l’aéroport de la capitale, Accra, elle est le fruit d’un accord de joint-venture entre la filiale d’Air France et l’entreprise Ghana Airports Company Limited, gestionnaire de la plate-forme aéroportuaire.

«Cette nouvelle unité devrait voir le jour au milieu de l’année 2011 et disposera d’une localisation stratégique sur une plate-forme dynamique, garantissant ainsi une proximité et une réactivité certaine aux besoins de ses clients», peut-on lire dans un communiqué de Servair qui en assurera le management, étant l’actionnaire majoritaire de la joint-venture. D’une superficie de 2 000 m², l’unité sera agencée afin d’optimiser la surface de production pour atteindre une capacité de 4.000 prestations par jour, explique le leader français et troisième acteur mondial de la restauration et des métiers de la logistique du transport aérien dans le communiqué.

Avec cette nouvelle implantation, Servair compte désormais des unités dans treize pays  d’Afrique. L’entreprise est déjà présente à Bamako (Mali), Dakar (Sénégal), Douala (Cameroun), Libreville (Gabon), Lomé (Togo), Nouakchott (Mauritanie), Ouagadougou (Burkina Faso), Abidjan (Côte d’Ivoire), Lagos (Nigéria), Cotonou (Bénin), Nairobi et Mombasa (Kenya), Brazzaville et Pointe Noire (Congo).

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire