Hélène Muzelle est morte. Office religieux ce matin au Mesnil-Amelot

Hélene et moi, chez elle, l'an passé, le jour où elle a pris sa retraite.

C’est le maire du Mesnil-Amelot, Alain Aubry, qui nous a appris la triste nouvelle : Hélène Muzelle a fini par mourir, en début de semaine, des suites d’une tumeur au cerveau qui n’a pas pu être soignée. Hélène a été la factrice du Mesnil-Amelot  pendant 18 ans, jusqu’à l’an passé où elle a fait valoir ses droits à une retraite bien méritée. Nous lui avions rendu hommage le 28 juillet 2010, dans RM 511, que je vous invite à relire ici. Malheureusement, elle n’avait pas encore terminé ses congés annuels qu’une vilaine tumeur au cerveau a été décelée, suite à un malaise.

Opération, chimio etc. Hélène a été quasiment tout de suite à moitié paralysée, sans possibilité de rémission. Elle le savait et néanmoins avait continué à se battre, comme elle aimait à le dire. Mais la maladie aussi et c’est elle qui a fini par gagner ce match inégal. Je sais qu’elle a beaucoup souffert.

Je l’aimais beaucoup car c’était une personne attachante, discrète (mais avec aussi un caractère fort), généreuse, toujours souriante et toujours prête à rendre service.  Même si je m’y attendais, la nouvelle de sa mort m’a profondément affecté. Que sa famille, ses enfants, ses petits enfants (j’en connaissais deux, adorables), sa sœur jumelle, qui vit à Lyon et dont j’avais fait la connaissance, ses nombreux amis dont Mauricette, la patronne du restaurant la Pomme d’Or et le  “prof de judo”, ses collègues du CCAS, dont elle était un membre actif trouvent ici toute ma sympathie, et celle de l’équipe de RoissyMail, qu’elle avait beaucoup aidé.

Ainsi que le conseil municipal, et son maire, qui la connaissait très bien et qui lui aura remis, lors de la cérémonie religieuse qui se sera tenue à 10H 45 en l’église de la ville, deux médailles de la commune à titre posthume.

Nous avons fait aussi déposer une gerbe en notre nom, car nous ne pouvions être présents. Mais nous sommes avec tous en pensée.

Hélène nous manquera beaucoup. Qu’elle repense, là où elle est, aux franches rigolades de notre voyage à Dubaï !

Salut Hélène, à bientôt

EV

Partagez cet article

4 réflexions au sujet de “Hélène Muzelle est morte. Office religieux ce matin au Mesnil-Amelot”

  1. Aux enfants et petits enfants que nous avons croisés chez Hélène.
    Barbara et moi-même sommes consternées et tellement, tellement tristes d’apprendre cette nouvelle. Elle était si forte, si généreuse si… tout. Quelle injustice, elle qui attendait cette retraite avec tant d’impatience. Elle méritait d’en profiter après ce qu’elle avait traversé.
    Bisous et au revoir

    Répondre
  2. triste , triste on espère toujours la guérison. Je suis arrivé au Mesnil en 2001. Elle avait toujours le sourire et me chambrait avant son départ à la retraite. Elle était tellement heureuse de partir. Je suis profondément triste.

    Repose en paix Mme muzelle.

    Répondre

Laisser un commentaire