Fête du Grand Roissy ce mercredi midi

La dernière fête, à la Ferme du Manoir. Ici c'est (de dos) M. Corneille, conseiller général, qui parle

Ça fait partie de la tradition, désormais. A chaque édition de la carte économique du Grand Roissy, nous organisons une fête pour l’évènement. Car c’en est un : la carte éditée par notre agence VPP est un document, toujours unique à ce jour, qui permet de mesurer l’évolution du “pôle” comme on disait avant, sur les plans économique, administratif et d’aménagement , dans l’espace et dans le temps.

Fêtes donc. Je me souviens (et certains “anciens” lecteurs s’en souviendront aussi) de la première, en 1997, qui se déroula dans le beau salon Concorde de l’hôtel Hilton CDG: nous avions même retransmis en direct sur Internet la cérémonie, organisée avec la société “Auguste Thouard”, qui avait réuni  200 personnes.

Les dernières se sont déroulées à Epiais-lès-Louvres, souvent à la Ferme du Manoir, car l’endroit se prête bien à ce genre de cérémonie: belles salles campagnardes, beau parc avec piscine, le tout à quelques encablures de la piste nord de CDG.

La prochaine se tiendra donc mercredi midi. Comme à l’accoutumée, j’ai proposé à quelques élus de prendre la parole. Sans a priori ni “dosage” politique (ce n’est pas le genre de la maison), mais en faisant appel à ceux qui se sont particulièrement distingués pour faire avancer les choses dans le Grand Roissy.

C’est particulièrement vrai pour Yves Albarello qui, depuis le nouveau découpage des circonscriptions électorales dans le nord 77  s’est grandement investi en faveur de la région aéroportuaire : il fut le rapporteur efficace de la loi “Grand Paris”, en assure le suivi, et  s’est admirablement battu pour obtenir la gare du Mesnil-Amelot, dont les répercussions iront bien au-delà du seul nord seine-et-marnais. Récemment encore , il a déposé une proposition de loi visant , et c’est heureux, à assouplir les règles parfois ubuesques du PEB.

François Asensi, lui, a réussi à créer la CA Terres de France, ce qui n’est pas rien, et contribue efficacement à la définition du futur contrat de développement territorial de concert avec  la CC Roissy Porte de France, montrant ainsi son sens de l’intérêt territorial général, au-delà des clivages politiques.

Quant à Luc Broussy, maire adjoint de Goussainville et conseiller général (PS) du Val d’Oise, il a été l’artisan de la future adhésion de Goussainville à la CC Roissy Porte de France, mettant fin ainsi à l’isolement historique de cette commune. Et devrait jouer un rôle de premier plan  dans les législatives à venir.

Nous avons invité les nombreux annonceurs de la carte, nos clients, nos amis, les acteurs du “Grand Roissy”, des élus, des chefs d’entreprises, la presse et certains lecteurs fidèles. Si d’autres souhaitent participer à cette fête sympathique, n’hésitez pas en nous en faire la demande, nous accepterons volontiers, dans la limite des places disponibles (mais rapidement, SVP).

Isabelle Rusin, maire de notre beau village d’Epiais, accueillera, avec votre serviteur, tout ce beau monde. Ça sera l’évènement de la rentrée!

EV

Et à l'extérieur...
Partagez cet article

Laisser un commentaire