Inauguration enthousiaste des locaux de la Société du Grand Paris, à Saint-Denis

A la tribune, Maurice Leroy avec les dirigeants de la SGP et les membres du conseil de surveillance

Lundi dernier, tout le Grand Monde du Grand Paris était réuni, à l’invitation de la Société du Grand Paris (SGP) pour inaugurer ses nouveaux locaux dans l’immeuble “Cézanne”, en plein cœur du “Saint-Denis moderne” : la plaine du Landy-Pleyel. Aux côtés du “ministre du Grand Paris”, Maurice Leroy,  du préfet de Région A. Canépa d’André Santini, président du Conseil de surveillance et d’Etienne Guyot, nouveau président du Directoire, J-P Huchon, président de la Région, les présidents des conseils généraux des départements franciliens (qui font tous partie de conseil de surveillance), le député Braouzec et le maire de Saint-Denis Didier Paillard sont montés à la tribune pour les allocutions.

Le préfet Etienne Guyot, président du directoire de la SGP

Etienne Guyot a cité quasiment tous les présents dans la salle et remercié tous les responsables qui lui ont fait confiance. Il a annoncé brièvement, avant qu’A. Santini n’y revienne, les décisions du Conseil de surveillance qui venait de se terminer dans les nouveaux locaux. Vous pourrez lire son discours ici, dans lequel il annonce qu’il faudra pour la SGP “continuer d’expliquer (ce qu’elle fait) et communiquer sur la mise en œuvre du projet”.

Consultation internationale pour  les gares du Grand Paris

André Santini, toujours en forme, a annoncé le lancement d’une consultation internationale pour choisir un architecte et une équipe pluridisciplinaire pour “définir les archétypes d’une nouvelle génération de gares de métro”. Et détaillé les décision du CS : lancement de nouvelles conventions et études pour l’Arc Est et prolongement de la ligne 14, finances prévisionnelles de la SGP, dont le budget est passé de 8.5 millions d’euros en 2010 à 35.1 millions en 2011 et sera de 171 millions en 2012, signe de la montée en puissance du projet GP. Vous pourrez voir les détails dans le dossier de la SGP ici.

Alain Aubry, pointant la gare du Mesnil, avec A. Santini, Y. Albarello et J-L Durand

Maurice Leroy décerne la note AAA +A au Grand Paris

Le ministre Leroy (derrière, c'est D. Paillard, maire (PCF) de Saint-Denis

Le ministre (NC) Leroy s’est lui aussi réjoui de la localisation du nouveau siège de la SGP, “au pied de ce qui sera une des gares les plus emblèmatiques du réseau”. Il a notamment rendu hommage aux deux rapporteurs de la loi sur le Grand Paris, présents à cette réunion: Yves Albarello (A.N) et J-P Fourcade, (Sénat). Revenant sur l’ensemble du projet Grand Paris Express, il lui a attribué, avec humour, non pas un “triple A”, mais un “quadruple A”: Avenir, Aménagement, Ambition. Et… Architecture a t-il insisté, faisant allusion à la consultation internationale (évoquée plus haut”: le Grand Paris est à la recherche de son Hector Guimard !  Lisez son discours ici.

Le cocktail qui a suivi a permis aux uns et aux autres d’échanger. On a pu rencontrer Yves Albarello, qui était accompagné de ses amis: Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot et Jean-Louis Durand, maire de Marchemoret, le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine (intéressé au plus haut chef par sa future gare), Jean-Claude Boucherat, président du CESER, Vincent Eblé, le président du CG de Seine-et-Marne (et nouveau sénateur!), Hervé Dupont, DG de l’EPA Plaine de France, venu en voisin…

Le Grand Paris Express: un beau et grand projet consensuel ! C’est rare et c’est bien !

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire