Après sa mise en examen (qui date de 2007 !), Paternotte ira en correctionnelle

La nouvelle est tombée hier soir et la presse en a déjà parlé (voir le Parisien ici) : Yanick Paternotte, maire de Sannois (95) et actuel député (UMP) de la 9ème circonscription du Val d’Oise  (Gonesse, Goussainville, Roissy…) vient d’être renvoyé, avec son épouse et un notaire, devant le tribunal correctionnel, pour abus de faiblesse au détriment d’une vielle dame (décédée depuis) de Sannois.

Cliquez dessus pour voir "Paternotte et moi"

Ce renvoi arrive après presque 5 ans d’instruction, sans compter l’enquête préliminaire, démarrée en 2005 et l’information judiciaire ouverte en 2006 qui avait aboutit à la garde à vue de Paternotte et sa femme en mai 2007 en pleine campagne électorale où celui qui était encore “premier” vice président du Conseil général se présentait à Roissy, dans la 9ème donc.

La date du procès n’a pas encore été fixée.

Mon avis : HONTEUX !

On ne risque pas de trouver trace, dans l’activité parlementaire, pourtant réduite au minimum, d’une quelconque intervention du député Paternotte en vue d’améliorer les lenteurs de notre justice… Vous vous rendez compte ? Décision de renvoi en correctionnel presque 5 ans après sa mise en examen ! De deux choses l’une: ou la justice manque encore plus de moyens que je croyais, ou “on” a fait durer les choses (voir l’article de “L’Express.fr” de ce matin … J’opte pour la deuxième solution…  Bien sûr, la présomption d’innocence jouera toujours en faveur de Paternotte, qui nie, évidemment, les reproches qui lui sont faits, mais on peut sans risque penser que, si l’affaire sort enfin, après toutes ces années, c’est que le juge d’instruction a des biscuits…

Où est le complot politique, M. Scellier?

On verra bien… Et j’irai au procès. Mais pour moi, comme je l’avais écris à l’époque dans RoissyMail (malheureusement les anciens numéros de RM sont toujours “en panne”), Parternotte est déjà coupable moralement: abus de faiblesse ou pas, on n’accepte pas un don, qui plus est d’une vielle dame, surtout quand on est maire de sa ville. Lorsque j’avais écris ça, en voyant notamment l’arrogance de Paternotte dans le reportage de VO News de l’époque (après avoir refusé de s’expliquer, il avait dû être obligé d’avouer le don en disant , avec son toupet perpétuel: “ben j’ai payé les droits” ! ), il m’avait appelé dès la réception de RoissyMail en me traitant de tous les noms. Vous pourrez néanmoins voir le résumé que j’avais fait de cette affaire dans cette page de Bénéfice.net 25 en cliquant ici ou sur la foto. Vous y verrez aussi que François Sellier, aujourd’hui député UMP de la 6ème (et à qui Paternotte, ingrat, veut piquer la place) et alors président du CG 95 prenait la défense de Paternotte en évoquant imprudemment un “complot politique”… Nul doute qu’il ne le redise aujourd’hui. Vous verrez aussi que Paternotte, furieux, avait fait annuler une pub ici, dans RoissyMail (pub d’un an, pour le CEEVO), alors que celui-ci venait de la payer…  MDR. A contrario, ça voulait dire qu’il achetait de la pub pour qu’on lui serve la soupe… Encore raté !

Je continue à penser que de ce fait, cet homme apparemment sûr de lui (mais faible), égocentrique et arrogant (de plus en plus de ses amis politiques s’en aperçoivent) est indigne, de par son “acceptation” du don de la vielle dame,  de représenter les Français à l’Assemblée nationale. Une chose est sûre: il ne sera pas désigné dans la 6ème circonscription (là il veut fuir de la 9ème, où il ne sera pas élu, c’est sûr) et, à mon avis, l’État-major de l’UMP ferait une grave erreur en l’investissant dans la 9ème. Le mieux pour tout le monde serait que Paternotte ne se représente pas : il aura du temps ainsi pour s’occuper de… Carex. En tout cas, ici,  à part le p’tit copain de Hortefeux et quelques élus qui se sont fourvoyés (dont le maire de Villeron, glorieux président de “Roissy Développement”, peu rancunier –souvenez-vous d’Osaka, M. le Maire-, lui même mis en examen dans une affaire d’appartement acquis “pas cher”), personne n’en veut, pas même son suppléant Casula, pas même Vigouroux, chef de file de l’UMP Gonesse.

Le Grand Roissy, comme la Nation toute entière, méritent de vrais parlementaires, proches des gens, sympathiques, irréprochables et travailleurs.

EV

Partagez cet article

5 réflexions au sujet de “Après sa mise en examen (qui date de 2007 !), Paternotte ira en correctionnelle”

  1. Je vois qu’on est à peu près d’accord, notamment sur le dénommé PATERNOTTE.
    Soyez assez aimable pour me “poster” la date et l’heure de son procès quand vous les saurez, j’aimerais y assister et peut-être déposer un témoignage à l’audience.Merci d’avance.
    adcml@free.fr

    Répondre
  2. Dont acte. Je n’ai jamais évoqué l’éventuelle culpabilité de Paternotte, ni aujourd’hui, ni hier. Relisez bien mon article: j’ai dit qu’il était coupable moralement car j’estime, comme tout le monde je crois, qu’un maire ne doit pas accepter des biens de quiconque. Je rappelle qu’en plus, j’avais oublié de le mentionner, qu’il avait pris soin, avant son “acceptation” de faire établir un certificat médical montrant que la vieille dame était saine d’esprit, ce qui parait incroyable !

    Le fait d’évoquer des “brebis galeuses” (y’en a plein en ce moment, et plus à gauche qu’à droite, au passage) ne remet en rien la présomption d’innocence, à laquelle je suis au moins autant attaché que vous. Mais oui, Paternotte aurait dû démissionner !

    Quant à l’affaire Béttencourt,soyez prudent ! Cette milliardaire, visiblement coupable d’au moins d’évasion fiscale (elle l’avait avoué…), n’est très morale non plus. Espérons que l’affaire ira jusqu’au bout; ça semble bien parti.

    Je ne défends personne, sinon une conception morale, justement, de la vie publique. Pour moi un délinquant de gauche ou de droite est un délinquant tout court, avec des circonstances aggravantes s’il a été investi de la confiance du peuple.

    UGH!

    Répondre
  3. Je n’ai jamais dit que les dirigeants UMP étaient tous des “PATERNOTTE”; c’est d’ailleurs vous qui le traitez de “brebis galeuse”, pas moi qui respecte la présemption d’innocence.Je me souviens cependant d’un temps où les ministres ( hommes politiques par excellence) mis en examen ‘filaient” leur dem….
    Qu’attend M.¨PATERNOTTE, veut-il subir le sort de M.Bédier, ancien Pt du CG du 78 ? Voulez-vous que nous parlions aussi de Mme Bettencourt,une pauvre petite vieille dame rackettée par qui déjà ? Vous défendez qui , au juste, M. Eric VEILLON ?

    Répondre
  4. Savez-vous que le renvoyé en correctionnelle Yanick PATERNOTTE est Président de la Commission Nationale des Recours de l’UMP, en d’autres termes qu’il est LE “juge” en dernier recours au sein de l’UMP : n’est-ce pas formidable de disposer ainsi comme juge d’un homme de grande “expérience”. Malheureusement la quasi-totalité des membres dirigeants de l’UMP est à son image : pas étonnant que SARKOZY soit au plus mal. HS

    Répondre
    • Je l’ignorais, et, franchement, ça n’a guère d’importance. Gardez-vous cependant de faire des généralités. Il existe,et heureusement, de très nombreux dirigeants et élus de l’UMP (y compris localement) qui sont des hommes et des femmes compétents et dévoués à la chose publique. Et nombreuses sont les affaires dans l’autre camp… L’affaire Paternotte n’est pas une affaire politique, mais de simple bonne morale. Il y a des brebis galeuses partout…

Laisser un commentaire