La Convention cadre “CDT” du Bourget est signée

Beaucoup de monde pour assister à la signature
V.Capo-Canellas accueillant le ministre Leroy et le préfet Canépa

Le président de la CA “de l’aéroport du Bourget”, Vincent Capo-Canellas a eu une bonne idée pour la cérémonie de signature de la Convention cadre pour la mise en œuvre du Contrat de Développement territorial CDT de ce qui est désormais appelé le “Pôle Métropolitain du Bourget” (PMB). Il a choisi le hangar où sont entreposées les “archives” du Musée de l’Air et de l’Espace et où sont installées “Les Ailes de la Ville“, une association d’insertion professionnelle créée en 2008 par le Musée et L’Aéro-Club de France.

Ce hangar est situé dans “l’autre Bourget”, celui qui est moins connu, côté Dugny.

Rachid Bradaï ( à droite), expliquant les Ailes de la Ville au ministre... de la Ville

Avant de procéder à la signature de la Convention, le Ministre Leroy, le préfet de Région D. Canépa et le sous préfet de Sarcelles, Henri d’Abzac , les élus et les nombreux invités accueillis par le Maire de Dugny, André Vayssière ont pu ainsi visiter l’atelier de réfection du “Bermuda”  (un hydravion mythique qui a fait sa carrière en Polynésie), rencontrer l’équipe éducative et son directeur Rachid Bradaï (une vieille connaissance, coucou Rachid) et admirer l’incroyable collection de moteurs d’avions disposés un peu partout dans le hangar.

La cérémonie s’est déroulée juste devant l’hydravion. Tour à tour, les signataires de la Convention ont pris la parole :  les maires de Dugny, du Bourget, de Blanc-Mesnil, de Bonneuil-en-France, de Drancy,  de La Courneuve*, le président du Conseil général du Val d’Oise (représenté par Luc Stréhaiano). Le préfet Canépa a dit quelques mots et le ministre Leroy a conclu, louant une fois de plus l’entente des partenaires autour de ce projet de CDT. Voyez son discours écrit ici, mais le ministre s’en est volontairement  écarté pour exprimer plus librement son enthousiasme sur le Grand Paris dont son ministère à  la charge.

Tout cela était bien sympathique (un peu longuet toutefois…) et c’était bien agréable de voir les différents partenaires, aux couleurs politiques différentes, s’accorder sans arrières-pensées politiciennes sur un projet de territoire autour des trois gares GPE : deux au Bourget et une au Blanc-Mesnil.

Vous pourrez voir ici la convention dans le détail et  là un résumé. Le projet s’appuie bien évidemment sur l’aéroport, 1er aéroport d’affaires en Europe, et le futur pôle aéronautique autour d’Eurocopter (projet Aigle, d’ailleurs, M. Laruelle, DG du pôle de compétitivité ASTECH, était là) , prévoit d’importantes modifications urbaines sur un territoire jusqu’ici plutôt éclaté, des logements, des établissements de formation (dont évidemment, comme tout le monde, un lycée des Métiers de l’Aérien).

Cliquez dessus pour consulter la Convention cadre

Parmi les invités, on notait la présence de Marie-Georges Buffet, député et ancienne secrétaire nationale du PCF, qui était tout sourire et à communié volontiers au consensus ambiant… Il y avait aussi Michel Deronne, directeur de l’Aéroport du Bourget, Hervé Dupont, DG de l’EPA Plaine de France…

En tout cas, il y en a un qui était très content: c’est Vincent Capo Canellas, sénateur maire du Bourget et président de la CA: il l’a son “pôle du Bourget”…

Félicitations à tous. Cette convention CDT est la dernière qui concerne et boucle  le territoire du Grand Roissy, (dont je maintiens, il suffit de regarder la carte, que celui du Bourget est partie intégrante), après celles de Val-de-France Gonesse, Cœur de Roissy Terres de France, Est Seine-Sant-Denis .

Manque plus que celui du Mesnil-Amelot…

EV

* La Courneuve, qui fait partie de la CA Plaine commune (autour de Saint-Denis) n’a pas signé la convention (elle devrait le faire prochainement) pour une raison bien obscure : la CA n’aurait pas été associée aux travaux préliminaires, m’ a expliqué son président Patrick Braouzec (actuellement président de Paris Métropole ), présent à la cérémonie.  Une petite rivalité territoriale pour le leadership aux Portes de Paris?

Partagez cet article

Laisser un commentaire