Après le Mali, coup d’Etat à Epiais-lès-Louvres!

Les envahisseurs se pavanant sans vergogne devant la Maison du peuple d'Epiais !
Dédé, le nouveau maire d'Epiais...

L’effervescence était à son comble, lundi dernier, à Epiais-lès-Louvres (101 habitants maintenant, le site toujours pas à jour, depuis 1 an…). Même Nicole, notre garde-champêtre bénévole, n’a pas osé sortir…Vers 14h, on pouvait voir depuis notre forteresse (imprenable) du 1, clos du Thillay, des mouvements de foule (à Épiais – 2 rues, 5 clans… – la foule commence à 6 personnes) entourer et investir la maison du peuple. Rapidement, les hommes en arme prirent possession des lieux et, première des choses, rétablirent les frontières, les douanes, filtrant tout arrivant. La belle maire d’Epiais, Isabelle Rusin destituée, était retenue  sous la Croix Hosannière, fierté du village, avec l’ensemble du personnel municipal (deux personnes) …

Y’avait sûrement du Mélanchon, du Marine Le Pen et du Pont Saignant dans l’air…

N’écoutant que son courage, RoissyMail bondit de son bureau et allait, enfin, faire le reporter de guerre et le scoop de sa vie. Et libérer IsaBelle, pour laquelle son cœur saigne depuis…

Groland.con !

Mais que nenni ! En fait de coup d’État,vous l’aurez deviné, c’était encore un coup de ces grands gamins de Groland.con , habitués à tourner leurs sketches dans le coin (Épiais, Villeron, Chennevières..).

On a assisté au tournage express  (avec I Phone ! ), trop fort ! . Le sketch, qu’on pourra voir sur Canal Plus (en clair) samedi surprochain (comme on dit en Afrique) raconte l’histoire de la malheureuse Eva Joly, qui quitte son village de Norvège-Groland toute jeune (séquence tournée juste avant à Villeron) et qui, une fois son expérience malheureuse de la campagne 2012, retourne à Groland-Epiais…

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire