Au terme d’une dure lutte, les arbres de la Croix Hosannière sont sauvés !

Victoire!

Les insurgés, après la bataille, près d'un des arbres

Rappelez-vous: des menaces sérieuses pesaient sur les trois arbres qui bordent la Croix Hosannière d’Epiais-lès-Louvres (à revoir ici). La mobilisation des sous-clans de l’Ouest fut totale:  union sacrée, armements, sur les surplus russes destinés à la Syrie, livrés par un électeur local du FN, recrutement de troupes supplétives (d’origine portugaise) , appui de l’U.E, barricades… Ça a chauffé !

West Side Story

D’autant qu’un des éléments les plus perfides d’un des sous-clans de l’Est (foto ci-dessous), infiltré on ne sait comment (peut-être (sûrement ! ) avec la complicité d’une transfuge du Far-East, récemment installée au Far-West (comme quoi on est mieux à l’Ouest …) avait tenté, à l’aide de gros moyens, de couper une éventuelle retraite de nos troupes vers les cuves de Chennevières-lès-Louvres (où elles s’approvisionnaient en kérosène ). Heureusement en vain!  Mais nous avons échoué à le faire prisonnier. Il est, à ce jour, en train de fuir Épiais et d’évacuer son matériel militaire (jeeps, etc) en Normandie, à l’approche du 6 juin ( on devrait vous en reparler). On va l’attraper à son retour …

Une fois la victoire acquise, notre Isabelle-maire d’Épiais n’a pu qu’en prendre acte: les arbres ne sont plus malades, ne seront pas arrachés…  Et voilà le travail ! Une grande victoire du département “Patrimoine” de RoissyMail !

Blagues à part, il se confirme que l’idée de l’arrachage des arbres viendrait de l’ABF (architecte des bâtiments de France), au prétexte qu’on ne verrait pas assez la Croix…  Ce qui fait sourire, quant on pense que les ABF sont d’un conservatisme exacerbé lorsqu’il s’agit de l’environnement d’un bâtiment ou d’un site classé…  On essaiera de contacter cette personne pour savoir ce qu’il en a été vraiment…

EV

Le riche clan de l'Ouest n'avait pourtant pas lésiné sur les moyens !
Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Au terme d’une dure lutte, les arbres de la Croix Hosannière sont sauvés !”

  1. Bravo pour cette victoire contre l’obscurantisme administratif.
    Ma fille a été confronté à un ABF pour la construction de sa maison et il y a de quoi se poser des questions sur leurs rôles et leurs compétences surtout quand il y a d’énormes écarts dans les constructions proches. A quoi servent-ils aujourd’hui sinon à mettre des bâtons dans les roues de jeunes qui veulent s’installer dans des petits villages ! ! !

    Répondre

Laisser un commentaire