Asensi déjà élu député… entre les deux tours ! Paternotte est mal…

Clémentine Autain, la suppléante, sous le regard satisfait de F. Asensi, cette semaine à Tremblay (foto du blog de FA)

Il est temps que la campagne s’achève. Il n’y aurait pas eu le Tweetweiler (qui a bien fait rigoler tout le monde, vive Forlani au passage), cela commençait à devenir pesant. Ces législatives n’auront pas été passionnantes.

Dans notre Grand Roissy, l’évènement est incontestablement l’élection assurée, dimanche prochain, de François Asensi dans la 11ème circo de Seine-Sait-Denis (Tremblay, Villepinte Sevran). En effet, arrivé largement en tête (il améliore même son score de 2007, voyez le tableau comparatif ici) il a battu son “fils” Stéphane Gatignon, maire (ex PCF désormais EELV) de Sevran qui n’aura pas réussi, finalement, a “tuer le père” (voir ici).

Au terme d’une bataille qui fut très rude, c’est le moins qu’on puisse dire, Gatignon est arrivé en second mais a dû se retirer, obéissant en cela à l’accord  départemental  “PS-FRont de Gauche-EELV” de lundi dernier. Mais s’il s’était maintenu, il aurait été laminé.

On peut penser ce qu’on veut du maire (ex PCF, désormais Front de gauche), il n’en reste pas moins que c’est une véritable “bête politique”, d’une longévité exceptionnelle. Revoyez ici son  parcours décrit par Jacqueline Laurent. Ce sera dimanche sa 9ème élection en tant que député (depuis 1981, voyez tout ça sur la page wikipedia). Sa recette ? Outre un sens développé de la tactique, il est hyper présent sur le terrain. Comme j’aime à le dire, il est comme le Saint-Esprit: dès qu’il y a plusieurs personnes rassemblées, il est là.

Il sera donc seul candidat dimanche…

Chapeau !

Paternotte en sérieuse difficulté, Albarello talonné par une inconnue PS.

Comme s’était prévisible, Paternotte a fait un mauvais score dans la 9ème du Val d’Oise : 26.10% contre 40.31% pour son challenger, l’ancien député PS, maire de Gonesse, Jean-Pierre Blazy. Sauf coup de théâtre (on ne sait jamais, en politique) qui serait dû à une mobilisation exceptionnelle de l’électorat de droite (il y a eu plus de 5O% d’abstention) ou un report important des voix FN (qui a fait 18.44%), il devrait être battu dimanche soir. L’enjeu est d’importance : mes cheveux !

Côté Seine-et-Marne, la surprise est venue du PS, dans la nouvelle 7ème circo. La socialiste (parfaitement inconnue) Sophie Cerqueira talonne, avec 33.50% le bouillant député sortant (UMP) Yves Albarello qui a fait 33.66. Le FN  (17.82) risque d’arbitrer. A noter que Marianne Margaté (FG) a fait une campagne dynamique, mais seulement 9.53% et que Bernard Corneille, le maire (div gauche) d’Othis et conseiller général n’y est finalement pas allé.

Bon, on analysera tout ça la semaine prochaine… Votez en conscience !

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire